Skip to main content

À défaut de profiter d'un repos

Carey Price et Shea Weber s'offrent du bon temps en famille en Californie

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LOS ANGELES - À défaut de profiter de la pause du Match des étoiles 2017 Honda pour se reposer, Carey Price et Shea Weber passent du bon temps en famille en Californie.

Les Canadiens de Montréal ont vu à ce que leurs deux représentants à la classique annuelle de la LNH ainsi que leur entraîneur Michel Therrien puissent décrocher du hockey, au moment où les autres joueurs peuvent se la couler douce.

Le propriétaire de l'équipe Geoff Molson a nolisé un avion afin de faciliter le déplacement de tout le monde.

Price et Weber sont accompagnés de leur épouse et de leurs jeunes enfants.

« Je m'étais assuré d'amener des bouchons pour les oreilles, mais les enfants ont été formidables », a lancé à la blague l'entraîneur Therrien.

Price a dit que la petite Liv Anniston avait eu un excellent vol.

« Quelques changements de couche et quelques biberons ont bien fait l'affaire », a mentionné le gardien vedette.

Weber a souligné en souriant qu'il souhaitait simplement que ses deux jeunes enfants ne cassent pas trop les oreilles du grand patron.

Tweet from @drosennhl: Things Shea Weber will never forget. Weber, by the way, will use a 122 flex stick. pic.twitter.com/Fy1rl5NoIY

« C'était une belle initiative de Geoff (Molson), a affirmé Therrien. Ça montre encore la grande classe de l'organisation qui voit au bien-être des joueurs et de leurs familles. Le Match des étoiles est une activité familiale. C'est important que ce le soit. »

La vie de Price a changé depuis la naissance de sa fille en mai 2016.

« C'est surtout le temps de sommeil qui est différent. Mon épouse me facilite la tâche pour la journée des matchs. Autrement, la transition s'est faite en douceur. Nous avons un bon bébé. »

Video: La petite fille de Carey Price vole la vedette

Même si Therrien dit être quelque peu torturé de voir Price et Weber au Match des étoiles, il aurait voulu qu'ils profitent d'un repos.

D'autant que la saison des deux joueurs s'est amorcée plus tôt en raison de leur participation au tournoi de la Coupe du monde avec l'équipe canadienne, en septembre.

« Porter les couleurs du Canada, c'est différent parce que je juge que les joueurs doivent composer avec une plus forte pression que pour les joueurs de d'autres pays, a-t-il argué. Ce n'est pas une coïncidence si certains joueurs de l'équipe canadienne ont connu une baisse de régime cette saison. C'est tout à fait normal.

« La fin de semaine du Match des étoiles est tout de même exigeante. C'est la raison pour laquelle je suis partagé, a continué Therrien. Le fait que les familles soient présentes enlève une partie de stress. Au bout du compte, l'expérience sera positive. »

Video: Michel Therrien sur l'importance du Match des étoiles

Therrien a apprécié sa soirée de vendredi qu'il a passé à la cérémonie de présentation des 67 derniers grands joueurs du groupe des 100 meilleurs de l'histoire de la LNH. Il aura la tâche très facile en fin de semaine à titre d'entraîneur de l'équipe de la section Atlantique.

« J'aurai le meilleur siège dans l'amphithéâtre et je pourrai discuter avec les joueurs. C'est le 'fun' de participer à des événements semblables et de mieux connaître des joueurs que tu affrontes. »

Price n'est pas convaincu qu'il va apprécier l'expérience sur la glace parce que les Match des étoiles ne sont jamais une sinécure pour les gardiens. La nouvelle formule d'un mini-tournoi à trois contre trois entre les quatre sections, instaurée l'an dernier, n'est rien pour alléger leur tâche.

« Ce sera une première pour moi. Je vous dirai après le tournoi dimanche si j'ai aimé ça », a-t-il répondu quand on l'a interrogé sur le sujet.

Tweet from @drosennhl: This has to be a highlight of the weekend for Price. pic.twitter.com/T25my03qJf

Pour Price, qui en est à sa cinquième présence au Match des étoiles, c'est le temps passé en famille qui est le plus important. À son arrivée à Los Angeles vendredi, il n'a pas suivi le gala des légendes à la télévision.

« La famille passe en premier pour moi », a-t-il insisté.

« Je retire mon plaisir au travers de toute l'expérience. Ce sera agréable de se rappeler de tout ce qu'on a vécu, avec le recul. Nous prenons plusieurs photos souvenirs. C'est important de prendre le temps de savourer ces beaux moments passés en famille pour plus tard. »

Price a dit avoir eu la chance de serrer la main de Wayne Gretzky pour la première fois.

« C'était pas mal 'cool' », a-t-il mentionné.

Weber, lui, a mentionné être comme un gamin dès qu'il croise un ancien joueur qui fait partie du groupe des légendes.

« Je veux prendre des photos avec chacun d'entre eux », a confié le défenseur qui participe au Match des étoiles pour la sixième fois de sa carrière.

Quand on lui a demandé quel est selon lui le plus grand joueur de l'histoire, il a répondu Gordie Howe parce qu'on « l'appelait Monsieur Hockey ».

En voir plus