Skip to main content

7 avril : Patrick sauve la situation pour les Rangers

Aussi : Les Penguins égalent le record de victoires consécutives; Patrick Roy établit une marque avec une neuvième saison de 30 gains

par John Kreiser @jkreiser7713 / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

ÇA S'EST PASSÉ LE… 7 avril

1928: L'entraîneur Lester Patrick, âgé de 44 ans, remplace son gardien blessé Lorne Chabot et aide les Rangers de New York à vaincre les Maroons de Montréal 2-1 en prolongation dans le match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley au Forum.

MOMENTS MARQUANTS DANS LA LNH : 6 avril | 5 avril | 4 avril

Chabot est atteint à l'œil par un tir de Nels Stewart tôt en deuxième période et est incapable de poursuivre la rencontre. À une époque où les équipes ne font pas voyager de gardien réserviste, les Maroons ne permettent pas aux Rangers d'utiliser le gardien auxiliaire qui regarde habituellement le match des gradins. Montréal refuse aussi la demande de Patrick d'utiliser le gardien des ligues mineures Hugh McCormick.

Les Maroons se disent que sans un véritable gardien, les Rangers vont se retrouver en difficulté, eux qui tiraient déjà de l'arrière 1-0 dans cette série 3-de-5. Le centre Frank Boucher et le capitaine Bill Cook suggèrent à Patrick d'enfiler les jambières, ce qu'il va faire.

Patrick, qui a effectué quelques présences devant le filet au cours de sa carrière de joueur dans la Pacific Coast Hockey Association, à une époque où les gardiens devaient purger eux-mêmes leurs punitions mineures, a cédé devant Stewart, ce qui a créé l'égalité au troisième tiers, mais il a signé la victoire lorsque Boucher a fait mouche à 7:05 de la prolongation.

Les Rangers ont obtenu la permission de la LNH d'utiliser le gardien des Americans de New York Joe Miller pour le reste de la série. Montréal a remporté le troisième match, mais Miller a blanchi les Maroons 1-0 dans le match no 4, puis les Rangers ont décroché leur premier championnat en l'emportant 2-1 dans le match no 5.
 

AUTRES MOMENTS MARQUANTS :

1955: Les Canadiens de Montréal mettent fin à la séquence de 15 victoires de suite de Detroit (neuf en saison régulière, six en séries éliminatoires) grâce à une victoire de 4-2 signée au Forum dans le match no 3 de la Finale. Bernie Geoffrion inscrit trois des quatre buts de Montréal.

1974: Bernard Parent signe un record de la LNH avec une 47e victoire alors que les Flyers de Philadelphie ont raison des North Stars du Minnesota 6-2 au Spectrum dans leur dernier match de la saison régulière. Le record de Parent va tenir jusqu'à ce que Martin Brodeur des Devils du New Jersey remporte 48 victoires en 2006-07.

Video: undefined

Le même soir, Andy Brown des Penguins de Pittsburgh devient le dernier gardien à disputer un match de la LNH sans masque. Les Penguins s'inclinent 6-3 contre les Flames d'Atlanta à l'Omni dans le cadre du dernier match de Brown dans la LNH.

1982: Les Kings de Los Angeles et les Oilers d'Edmonton établissent un record pour un match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley en inscrivant un total de 18 buts. Les Kings ont le dessus sur les Oilers 10-8 au Northlands Coliseum dans le match no 1 de la demi-finale de la section Smythe. Quinze joueurs ont inscrit au moins un but, et l'attaquant des Kings Charlie Simmer a rompu une égalité de 8-8 avec 5:04 à écouler à la troisième période.

Le même soir, les Jets de Winnipeg disputent le premier match des séries éliminatoires de la Coupe Stanley de leur histoire. Ils s'inclinent 4-3 contre les Blues de St. Louis au Winnipeg Arena.

1985: Mike Gartner des Capitals de Washington récolte deux buts et deux passes pour atteindre les plateaux des 50 buts et des 100 points dans un gain de 7-3 contre les Penguins. Bien que Gartner ait récolté 708 buts et 1335 points au cours de sa carrière dans la LNH, il s'agit de la seule saison où il a atteint l'un ou l'autre de ces plateaux.

1993: Les Penguins égalent un record de la LNH pour le nombre de victoires consécutives en signant un 15e gain de suite, 4-3 en prolongation contre les Canadiens au Civic Arena de Pittsburgh. Rick Tocchet inscrit trois buts en temps réglementaire pour récolter son 11e tour du chapeau en carrière avant de préparer le but gagnant du défenseur Ulf Samuelsson en surtemps. Les Penguins égalent ainsi la marque établie par les Islanders de New York en 1981-82 (avant que la prolongation ne soit réinstituée).

1999: Le gardien Patrick Roy établit un record de la LNH avec une neuvième saison d'au moins 30 victoires alors que l'Avalanche du Colorado a raison des Predators de Nashville par la marque de 4-1 au Pepsi Center. Roy réalise 27 arrêts pour signer la victoire et ainsi battre le record de huit campagnes de 30 gains et plus qu'il partageait avec le membre du Temple de la renommée du hockey Tony Esposito.

2002: Jarome Iginla des Flames de Calgary inscrit deux buts pour devenir le premier, et le seul, marqueur de 50 buts au cours de la saison 2001-02. Iginla atteint le plateau des 50 buts pour la première fois de sa carrière dans la LNH, mais les Flames s'inclinent 3-2 devant les Blackhawks de Chicago au United Center.

Le même soir, Ron Francis inscrit le seul but des Hurricanes de la Caroline dans un verdict nul de 1-1 contre les Thrashers d'Atlanta pour devenir le cinquième joueur de l'histoire de la LNH à obtenir 1700 points.

2012: Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay marque son 60e filet de la campagne dans un gain de 4-3 en prolongation contre les Jets de Winnipeg au MTS Centre. Stamkos devient le deuxième joueur du 21e siècle à connaître une saison de 60 buts.

Watch: Youtube Video

2018: L'Avalanche met la touche finale à l'un des plus grands revirements de situation de l'histoire de la LNH en s'imposant 5-2 contre les Blues de St. Louis au Pepsi Center pour décrocher une place en séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest. L'Avalanche termine la saison avec 85 points (43-30-9) après avoir occupé le dernier rang de la LNH en 2016-17 avec 48 points (22-56-4). L'amélioration de 47 points du Colorado place l'équipe à égalité au quatrième rang de l'histoire, à égalité avec les Penguins de 2006-07, et l'Avalanche devient la 13e équipe depuis 1974-75 à se qualifier pour les séries éliminatoires après avoir terminé au dernier rang de la LNH la saison précédente.

L'avant-dernière journée de la saison régulière 2017-18 est le théâtre de quatre tours du chapeau, une première depuis le 15 décembre 2010, et la 34e journée d'au moins quatre tours du chapeau dans l'histoire de la LNH. L'un de ces triplés a été l'œuvre de Claude Giroux, son premier en carrière dans la LNH. Le capitaine des Flyers a trouvé le fond du filet à trois reprises dans un gain de 5-0 contre les Rangers au Wells Fargo Center. Giroux atteint ainsi le plateau des 100 points pour la première fois et aide les Flyers à décrocher une place en séries éliminatoires.

Video: NYR@PHI: Un premier tour du chapeau pour Giroux

Le centre des Oilers Connor McDavid défend son titre de champion pointeur de la LNH grâce à une saison de 108 points (41 buts, 67 passes) après avoir récolté deux mentions d'aide dans un gain de 3-2 en tirs de barrage contre les Canucks de Vancouver. Il rejoint Wayne Gretzky à titre de seuls joueurs à remporter plus d'un titre des pointeurs avant son 22e anniversaire. Il s'agissait également du dernier match en carrière de Daniel Sedin et Henrik Sedin dans la LNH, ce qui met un terme à leur carrière de 17 saisons.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.