Skip to main content

5 Questions: Maple Leafs de Toronto

Le calme d'Auston Matthews et le rendement de Frederik Andersen sous les projecteurs

par David Alter / Correspondant LNH.com

Chacune des 30 équipes de la LNH vit des hauts et des bas au cours d'une saison. Voici cinq questions cruciales qui décideront du sort des Maple Leafs de Toronto en 2016-17.

Frederik Andersen peut-il devenir le gardien de but partant tant recherché par les Maple Leafs?

Toronto mise sur Andersen, acquis le 20 juin des Ducks d'Anaheim, pour combler ses lacunes devant le filet. Jonathan Bernier, maintenant avec les Ducks, et James Reimer, désormais avec les Panthers de la Floride, ont chacun leur tour occupé le rôle de gardien de but partant au cours des dernières saisons. Les Maple Leafs ont consenti un pacte de cinq ans évalué à 25 millions $ à Andersen. Il s'agit de la plus grande marque de confiance accordée à un joueur acquis par le directeur général Lou Lamoriello depuis que ce dernier s'est joint aux Maple Leafs le 23 juillet 2015. Bien que l'historique des dix dernières années en matière de gardiens de but à Toronto a été plutôt cahoteux, celui de Lamoriello est particulièrement reluisant; à titre de directeur général des Devils du New Jersey, il a repêché Martin Brodeur, gardien de but ayant signé le plus grand nombre de victoires dans l'histoire de la LNH, au repêchage 1990 de la LNH. En 2013, il a aussi effectué un échange qui lui a permis d'acquérir Cory Schneider, le dauphin de Brodeur.

Auston Matthews sera-t-il à la hauteur des attentes?

Matthews (19 ans), premier choix au repêchage 2016 de la LNH, fera ses premiers pas dans la LNH au cœur du marché en ébullition de Toronto. Matthews a joué pour Équipe Amérique du Nord durant la Coupe du monde de hockey 2016 et a obtenu un point à chacune des trois rencontres auxquelles il a pris part. Ces matchs ont été présentés au Air Canada Centre, qui deviendra bientôt son nouveau domicile. Sera-t-il de la course au trophée Calder? Ou cédera-t-il sous la pression? Des clichés de Matthews fracassant d'un tir une baie vitrée à sa première séance d'entraînement avec les Maple Leafs ont fait la une des journaux locaux. Son aplomb pourrait s'avérer décisif.

Qui assumera le rôle de leader?

À l'ouverture du camp d'entraînement, Lamoriello a déclaré qu'il n'avait ni établi d'échéancier ni réfléchi à la désignation d'un nouveau capitaine. Dion Phaneuf portait ce titre avant d'être échangé aux Sénateurs d'Ottawa dans le cadre d'une transaction touchant neuf joueurs le 9 février. Depuis, l'organisation de Toronto n'a pas désigné son successeur. Des joueurs expérimentés pourraient assumer le leadership de l'équipe, notamment l'attaquant Brooks Laich, qui a participé à 764 matchs dans la LNH, mais le titre de capitaine devrait plutôt revenir à un jeune joueur comme le défenseur Morgan Rielly, qui pourrait se préparer graduellement à occuper cette responsabilité.

Nikita Zaitsev réussira-t-il sa transition dans la LNH?

Zaitsev (24 ans) a accepté un contrat d'un an avec les Maple Leafs après avoir passé les sept dernières saisons dans la Ligue continentale de hockey (KHL). Zaitsev a également joué pour Équipe Russie lors de la Coupe du monde de hockey, obtenant deux mentions d'aide et affichant un différentiel de plus-3 en quatre matchs. Durant ce tournoi, il a démontré qu'il pouvait suivre la cadence des joueurs les plus talentueux de la LNH, mais aura-t-il l'endurance nécessaire pour maintenir ce niveau de jeu tout au long d'une saison de 82 matchs? Au cours de sa carrière dans la KHL, Zaitsev n'a jamais connu une saison de plus de 57 matchs. Il devra donc s'adapter au rythme exténuant d'une saison, au niveau de jeu et aux dimensions réduites des patinoires dans la LNH.

L'organisation poursuivra-t-elle ses progrès?

Avant la saison 2015-16, les Maple Leafs ont embauché Lamoriello et l'entraîneur Mike Babcock afin de changer la culture de l'organisation. Même si les Maple Leafs ont terminé la saison dernière en bas du classement, les partisans soutiennent la reconstruction de l'équipe. Toutefois, en raison de l'ajout de joueurs tels que Matthews et Andersen à un noyau de jeunes joueurs talentueux, ils s'attendent désormais à ce que leur équipe favorite obtienne de meilleurs résultats cette saison.

 

En voir plus