Skip to main content

5 Questions: Blue Jackets de Columbus

La jeune défensive et le statut de Scott Hartnell parmi les interrogations principales

par Craig Merz / Correspondant LNH.com

Chacune des 30 équipes de la LNH vit des hauts et des bas au cours d'une saison. Voici cinq questions cruciales qui décideront du sort des Blue Jackets de Columbus en 2016-17 :

Est-ce qu'il existe des chances de rédemption pour l'entraîneur John Tortorella?

Cela peut sembler très, très lointain, mais il a remporté la Coupe Stanley à sa troisième saison complète avec le Lightning de Tampa Bay en 2004. Depuis, il a dirigé les Rangers de New York avant de connaître une saison tumultueuse derrière le banc des Canucks de Vancouver en 2013-14 avant de se joindre aux Blue Jackets après sept matchs la saison dernière. Il a fait un travail honnête dans une situation très difficile, mais sa fiche de 0-3-0 à la Coupe du monde de hockey 2016 avec Équipe États-Unis a soulevé bien des critiques. S'il parvenait à mener les jeunes Blue Jackets aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley cette saison, il retrouverait un peu de son lustre.

Est-ce que Nelson Ayotte sera le héros obscur?

Qui? Il est l'ancien entraîneur de la force et de la condition physique des Blues de St. Louis qui a débarqué à Columbus cet été afin d'occuper un tout nouveau poste : directeur de la haute performance. Le directeur général des Blue Jackets Jarmo Kekalainen le courtisait depuis un moment, et il croit qu'Ayotte pourrait aider à remédier aux problèmes d'aine constants qui ont ennuyé le gardien Sergei Bobrovsky. Ayotte et Bobrovsky ont mis au point un plan au cours de la saison morte, et le gardien a semblé plus vif et plus agile au cours de la Coupe du monde avec Équipe Russie. Bobrovsky a disputé 88 matchs au cours des deux dernières saisons. Son sommet a été de 58 en 2013-14.

Quel uniforme Scott Hartnell va-t-il porter à la fin de la saison?

Si l'ailier gauche de 34 ans a son mot à dire, il va encore porter les couleurs des Blue Jackets. Malgré le fait qu'il ait été le meilleur buteur des Blue Jackets au cours des deux dernières saisons (51), incluant 23 buts la saison dernière, son contrat imposant et son âge ont fait en sorte qu'il s'est retrouvé sur le marché des transactions au printemps et pendant l'été après qu'il eut accepté de lever sa clause de non-mouvement. Il a récemment rencontré Kekalainen pour lui dire qu'il voulait se prévaloir de sa clause de non-mouvement et terminer sa carrière à Columbus. Il reste trois ans au contrat de Hartnell à un salaire annuel moyen de 4,75 millions $, alors il aurait été difficile de l'échanger de toute manière, mais si les Blue Jackets se retrouvent encore une fois rapidement loin de la course aux séries, il pourrait être tenté de trouver un emploi ailleurs si une équipe veut acquérir ses services.

Comment la jeune brigade défensive va-t-elle se comporter?

La recrue Zach Werenski, âgé de 19 ans, devrait percer l'alignement des Blue Jackets. Seth Jones a célébré son 22e anniversaire lundi, et Ryan Murray a eu 23 ans le 27 septembre. Ces trois joueurs pourraient être les trois meilleurs défenseurs du présent, et assurément de l'avenir de l'équipe. David Savard a presque 26 ans, soit le même âge que Dalton Prout et Cody Goloubef. Jack Johnson rappelle aux médias qu'il est âgé de « seulement » 29 ans, même si on a l'impression qu'il est dans la LNH depuis plus longtemps que ça. Les Blue Jackets vont donc miser sur une défensive qui devrait faire preuve d'inconstance et qui va beaucoup se fier au travail défensif effectué par les attaquants.

Existe-t-il un espoir que l'équipe rebondisse?

Oui. Les Blue Jackets ont participé aux séries éliminatoires deux fois, mais ont joué avec les nerfs et les attentes de leurs partisans en passant près de doubler ce chiffre avant de rater leur objectif, parfois de manière spectaculaire comme l'an dernier. Il y a finalement de la profondeur au sein de l'organisation comme l'a démontré Lake Erie (maintenant Cleveland) en remportant le titre de la Ligue américaine de hockey en juin avec au moins six joueurs qui pourraient évoluer avec les Blue Jackets d'ici la prochaine saison. Ils ont faim et ce sont des gagnants. Certains vétérans à Columbus devraient être nerveux.

 

En voir plus