Skip to main content

5 Questions : Oilers d'Edmonton

Le départ de l'attaquant Taylor Hall et le rendement du gardien Cam Talbot au cœur des préoccupations

par Derek van Diest / Correspondant LNH.com

Chacune des 30 équipes de la LNH vit des hauts et des bas au cours d'une saison. Voici cinq questions cruciales qui décideront du sort des Oilers d'Edmonton en 2016-17.

À quel genre de production offensive peut-on s'attendre de Connor McDavid à sa deuxième saison dans la ligue?

McDavid a raté 37 matchs la saison dernière en raison d'une fracture de la clavicule subie contre les Flyers de Philadelphie le 3 novembre 2015. Malgré cela, le premier choix lors du repêchage 2015 de la LNH a été le troisième meilleur marqueur des Oilers en inscrivant 16 buts et en obtenant 48 points en 45 matchs. McDavid a affiché la meilleure moyenne de points par rencontre parmi les recrues (1,07) et a terminé troisième au scrutin du trophée Calder. Maintenant que les Oilers ont échangé Taylor Hall aux Devils du New Jersey en retour du défenseur Adam Larsson, McDavid est désormais le leader incontesté de l'équipe après avoir été nommé capitaine le 5 octobre. McDavid, âgé de 19 ans, est ainsi devenu le plus jeune capitaine de l'histoire de la LNH. S'il reste en santé toute la saison, McDavid pourrait être le meilleur pointeur des Oilers et les propulser vers une place en séries.

Quel impact Milan Lucic aura-t-il sur l'équipe?

Gagnant de la Coupe Stanley avec les Bruins de Boston en 2011, Lucic a conclu une entente avec les Oilers à titre de joueur autonome sans compensation, en partie pour avoir l'occasion de jouer avec McDavid. Lucic rejoint également le directeur général des Oilers Peter Chiarelli, qui occupait le même poste avec les Bruins lorsqu'ils ont remporté la Coupe. Lucic apporte du poids (6 pieds 3 pouces, 233 livres) et de l'expérience à l'alignement des Oilers, deux aspects qui ont manqué à l'équipe au cours des dernières années. Lucic devrait entreprendre la saison régulière aux côtés de McDavid, ce qui devrait lui permettre d'améliorer sa production offensive. Lucic, 28 ans, a inscrit 20 buts et obtenu 55 points en 81 matchs avec les Kings de Los Angeles la saison dernière.

Qui comblera le creux offensif laissé par le départ de Taylor Hall?

La saison dernière, les Oilers ont obtenu le sixième plus faible rendement offensif et ont échangé Hall, leur meilleur marqueur, lui qui avait marqué 26 buts et obtenu 65 points en 82 matchs. Lucic devrait colmater en partie le déficit offensif créé par le départ de Hall, tandis qu'un McDavid en santé, les centres Leon Draisaitl et Ryan Nugent-Hopkins, ainsi que les attaquants Jordan Eberle et Jesse Puljujarvi devraient également contribuer à l'attaque. Les Oilers d'Edmonton devront en plus compter sur une meilleure production offensive de leurs défenseurs, bien que celle-ci ne devrait pas provenir de Larsson, qui n'a marqué que trois buts et cumulé 18 points en 82 matchs avec les Devils la saison dernière. Andrej Sekera a mené les défenseurs des Oilers avec six buts et 30 points en 81 matchs et devrait améliorer sa fiche à sa deuxième saison à Edmonton.

Comment Cam Talbot réagira-t-il à sa deuxième saison complète en tant que gardien de but partant?

Malgré un lent départ, Talbot a prouvé qu'il méritait le titre de gardien de but partant la saison dernière. Talbot n'avait jamais occupé ce rôle avant d'être acquis des Rangers de New York par les Oilers lors du repêchage 2015. Talbot a compilé une fiche de 21-27-8 avec une moyenne de buts alloués de 2,55 et un pourcentage d'arrêts de ,917 en 56 matchs. Talbot sera à nouveau le gardien de but partant des Oilers et, s'il reste en santé, devrait prendre part à 60 matchs. Les Oilers ont acquis les services de Larsson pour améliorer leur brigade défensive, mais ils devront compter sur une saison exceptionnelle de Talbot s'ils veulent être dans la course pour une place en séries.

Jesse Puljujarvi fera-t-il immédiatement sentir sa présence?

L'équipe a été ravie de pouvoir sélectionner l'ailier droit Jesse Puljujarvi lors du dernier repêchage. Puljujarvi était considéré par plusieurs comme l'un des trois meilleurs espoirs du repêchage, mais les Oilers ont eu la chance de le sélectionner au quatrième rang au total après que les Blue Jackets, détenteurs du 3e choix, lui eurent préféré le centre Pierre-Luc Dubois. Puljujarvi, âgé de 18 ans, portait l'uniforme de Karpat en Finlande la saison dernière et a compilé une fiche de 13 buts et 28 points en 50 matchs, en plus de remporter l'or avec l'équipe nationale finlandaise au Championnat mondial de hockey junior 2016. Puljujarvi pourrait entreprendre la saison avec l'équipe de Bakersfield dans la Ligue américaine, mais le jeune espoir finlandais obtiendra vraisemblablement l'occasion de jouer avec les Oilers à un certain moment dans la saison.

 

En voir plus