Skip to main content

5 questions : Blues de St. Louis

Tous les regards sont tournés vers l'endurance de Jake Allen et la production offensive de Vladimir Tarasenko

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

Chacune des 30 équipes de la LNH vit des hauts et des bas au cours d'une saison. Voici cinq questions cruciales qui décideront du sort des Blues de St. Louis en 2016-17 :

Est-ce que Vladimir Tarasenko peut compter encore plus de buts?

Tarasenko (24 ans) entreprendra sa cinquième saison dans la LNH et il a atteint le plateau des 40 buts l'an dernier après en avoir marqué 34 en 2014-15 et 21 en 2013-14, sa première campagne complète. L'entraîneur Ken Hitchcock affirme que Tarasenko, qui possède un excellent lancer, est capable de compter de loin. Tarasenko aura l'occasion de jouer sur le premier trio cette année et il jouera un rôle beaucoup plus important avec le départ de David Backes et Troy Brouwer sur le marché des joueurs autonomes. Backes et Brouwer ont marqué un total de 39 buts la saison passée.

Est-ce que Jake Allen peut s'acquitter de la tâche de gardien numéro un?

Allen (26 ans) est le gardien partant incontesté des Blues à la suite de l'échange qui a envoyé Brian Elliott aux Flames de Calgary le 24 juin. Cependant, Allen n'a jamais joué plus de 53 matchs dans une saison et c'était avec le Junior de Montréal dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec en 2008-09 alors qu'il n'avait que 18 ans. Il a disputé 52 parties avec Chicago dans la Ligue américaine de hockey en 2013-14 et il a établi une marque personnelle en jouant 47 matchs dans la LNH l'an dernier avec les Blues. Or, Allen devra en donner plus cette saison pour ne laisser que de 20 à 25 parties au gardien auxiliaire Carter Hutton, qui a été embauché comme joueur autonome le 1er juillet.

Comment Hitchcock va-t-il gérer la charge de travail des défenseurs Alex Pietrangelo et Jay Bouwmeester?

Pietrangelo et Bouwmeester ont mené les Blues au chapitre du temps de glace avec des moyennes respectives de 26:18 et 23:06 par match. Ils ont profité de quelques journées de repos après avoir contribué à la victoire d'Équipe Canada à la Coupe du monde de hockey 2016. « Je considère que le repos est une arme et on va l'utiliser aussi souvent que possible, a déclaré Hitchcock. On ne les forcera pas à jouer. Si leur condition physique laisse à désirer, alors on aura des ennuis parce que ce tournoi était plus intense que les parties qu'on joue en ce moment. » Pietrangelo (26 ans) a pris le sixième rang de la ligue pour le temps de jeu la saison dernière, alors que Bouwmeester (33 ans) a pris le 32e.

Est-ce que l'ailier gauche David Perron peut avoir un impact majeur?

Perron (28 ans) a été l'acquisition la plus importante des Blues pendant la saison morte. Il a accepté un contrat de deux ans d'une valeur de 7,5 millions $ (3,75 millions $ par année) le 1er juillet. Il est de retour après avoir passé les six premières saisons de sa carrière à St. Louis. Hitchcock aime bien Perron, qui a récolté 36 points (12 buts et 24 aides) en 71 parties avec les Penguins de Pittsburgh et les Ducks d'Anaheim l'an passé. Les Blues espèrent que Perron pourra apporter une contribution offensive semblable à ce qu'il avait l'habitude de faire à son premier séjour avec l'équipe. Il avait alors amassé 198 points (84 buts et 114 aides) en 340 matchs.

Qui causera une surprise cette saison?

Les défenseurs Colton Parayko et Joel Edmundson en ont étonné plus d'un l'année dernière. Contre toute attente, ces deux recrues avaient obtenu des postes réguliers à St. Louis. Cette saison, les attaquants Kenny Agostino et Landon Ferraro, qui ont chacun un contrat d'un an à deux volets, auront l'occasion de se tailler une place avec l'équipe au camp d'entraînement. Agostino a récolté cinq points à son premier match préparatoire et il impressionne depuis son arrivée. Ferraro, le fils de l'ancien joueur de la LNH Ray Ferraro, pourrait occuper un poste de soutien.

 

En voir plus