Skip to main content

5 clés : match no 7, Lightning-Penguins

Les jeunes gardiens et les défenseurs no 1 vont vraisemblablement déterminer quelle équipe va atteindre la grande finale

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

PITTSBURGH - Les Penguins de Pittsburgh et le Lightning de Tampa Bay vont s'affronter dans le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est au Consol Energy Center jeudi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC). La série quatre de sept est égale 3-3. Le gagnant va participer à la Finale de la Coupe Stanley contre les Sharks de San Jose à partir de lundi.

Voici les cinq clés pour le match no 7 :

1. LES MEILLEURS DEVRONT ÊTRE LES MEILLEURS
Les gros canons des Penguins se sont levés dans leur victoire de 5-2 dans le match no 6 mardi alors que Sidney Crosby (un but, une passe), Phil Kessel (un but), Evgeni Malkin (une passe) et Kris Letang (un but) se sont tous inscrits à la feuille de pointage. Dans leur gain de 4-3 en prolongation dans la cinquième rencontre, ce fut Nikita Kucherov (deux buts, une passe), Tyler Johnson (un but, une passe), Alex Killorn (un but) et Ondrej Palat (une passe) qui ont mené la charge pour le Lightning.

Crosby a inscrit le but gagnant dans les trois victoires des Penguins dans cette série. Johnson a deux buts gagnants pour le Lightning.

Bien que la profondeur soit importante, les entraîneurs disent souvent que leurs meilleurs joueurs doivent être les meilleurs pour que l'équipe gagne. Cela a été le cas tout au long de la série, et la situation devrait être la même pour le match no 7.

« Vous connaissez la situation, vous savez ce qui est à l'enjeu, a déclaré Crosby jeudi. Vous voulez simplement profiter au maximum de la chance qui s'offre à vous. C'est ainsi que j'aborde la rencontre. Je pense que notre groupe est enthousiaste d'obtenir cette chance. »

2. COMMENCER EN FORCE
Les Penguins ont inscrit le premier but et ont mené ou été à égalité pendant la totalité de quatre des cinq dernières rencontres. Bien que le Lightning ait disputé deux bonnes premières périodes dans leur gain de 4-3 dans le match no 4 et ait montré qu'il pouvait venir de l'arrière dans leur gain en prolongation dans le match no 5, ils ont joué du hockey de rattrapage dans la majorité de la série contre les Penguins.

Jouer avec le feu de la sorte pour remporter un match ultime sur la route pourrait être trop demander.

« Nous devons mieux jouer en première et deuxième période, a reconnu le défenseur du Lightning Slater Koekkoek. Vous avez vu à quel point nous avons été bons dans le troisième tiers [du match no 6], mais c'était trop tard. Si nous pouvons déployer cette énergie et ce désespoir au cours des deux premières périodes, tout ira bien. »

3. JEUNES GARDIENS
Le gardien des Penguins Matt Murray a fêté ses 22 ans mercredi. Le gardien du Lightning Andrei Vasilevskiy a toujours 21 ans. Murray a amorcé 14 matchs en séries éliminatoires de la Coupe Stanley au cours de sa carrière. Vasilevskiy a obtenu six départs. Aucun des deux n'a amorcé un match no 7.

Ils ont tous deux effectué du travail remarquable afin de résister à la pression jusqu'ici, mais comment vont-ils réagir alors qu'une place en Finale de la Coupe Stanley est en jeu?

« Je pense que nous allons obtenir le même genre d'effort de Matt, a affirmé l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. C'est ainsi que nous l'avons connu. C'est ainsi qu'il est fait. Il aborde chaque match de la même manière, et il contrôle ce qu'il peut contrôler. Je crois qu'il va continuer à faire ce qu'il a fait pour nous depuis le début des séries. »

4. LETANG vs HEDMAN
Comme prévu, le meilleur défenseur de chaque équipe a eu un rôle crucial dans les succès - ou les insuccès - de leur équipe tout au long de la série. Letang a connu un match no 5 difficile, alors qu'il se trouvait sur la glace pour tous les buts du Lightning. Ce n'est pas une coïncidence s'il a rebondi avec un solide sixième match dans la victoire des Penguins.

Ce fut au tour de l'arrière du Lightning Victor Hedman de connaître des difficultés dans la sixième partie, lui qui se trouvait sur la patinoire pour les quatre filets des Penguins à forces égales. Il devra rebondir pour que le Lightning fasse de même.

5. PROFITER DU MOMENT
Même les meilleurs joueurs deviennent nerveux pour les matchs importants comme celui-là, mais ceux qui excellent dans ces situations se nourrissent de l'énergie positive et ne permettent pas à l'enjeu de devenir une pression qui les écrase. Après avoir vaincu les Rangers de New York 2-0 dans le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est de l'an dernier au Madison Square Garden, le Lightning a parlé du calme qui régnait dans le vestiaire avant la rencontre et sur le banc pendant la partie. Cela leur a permis de garder leur calme et de jouer de la même manière dans un match qui était toujours à égalité 0-0 après deux périodes.

Les Penguins espèrent réussir la même chose jeudi.

« C'est le même sport. Les deux équipes vont avoir le même plan de match, a noté Letang. La seule petite différence est qu'il faudra demeurer calme et en contrôle de nos émotions. Peu importe ce qui se passera sur la glace, il faudra continuer à jouer. »

 

En voir plus