Skip to main content

5 clés : match no 3, Penguins-Lightning

Pittsburgh en veut plus de Malkin; Stralman s'attend à être meilleur pour Tampa Bay

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

TAMPA - Les Penguins de Pittsburgh et le Lightning de Tampa Bay vont s'affronter dans le cadre du match no 3 de la finale de l'Association de l'Est au Amalie Arena mercredi (20 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC). Cette série quatre de sept est égale 1-1.

Voici les cinq clés du match no 3 :

1. POSSESSION DE RONDELLE
Le Lightning devait former la meilleure équipe de possession de rondelle dans cette série, mais les Penguins ont eu la rondelle bien plus souvent dans leur amphithéâtre, obtenant un avantage marqué de 139-85 au chapitre des tentatives de tirs dans toutes les situations au cours des deux premières rencontres. Bien que les Penguins peuvent surprendre leurs adversaires grâce à des jeux rapides en contre-attaque, ce qu'ils ont fait deux fois sur des buts inscrits dans leur gain de 3-2 en prolongation dans le match no 2, ils exercent aussi beaucoup de pression sur la défensive du Lightning et ils contrôlent le jeu en zone offensive.

Le Lightning souhaite revenir à ce style de jeu après s'être replié et s'être beaucoup trop défendu au cours des deux premières parties.

« Nous devons leur enlever le disque plus rapidement, nous défendre avec un peu plus de vigueur et tenter de reprendre la rondelle afin de ne pas être épuisés lorsque ça se produit, a noté le centre du Lightning Brian Boyle mercredi. Nous pourrons alors attaquer et créer des jeux qui nous permettront de générer de l'offensive et de passer du temps dans leur zone. »

2. DERNIER CHANGEMENT
L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a été en mesure d'utiliser le dernier changement de trio à domicile dans le deuxième duel pour éloigner Sidney Crosby du troisième trio du Lightning, pivoté par Boyle, pendant quelques présences. Maintenant que l'entraîneur de Tampa Bay Jon Cooper profite du dernier changement pour les deux prochains matchs, il faut s'attendre à ce qu'il tente d'envoyer Boyle, ainsi que la paire de défenseurs formée de Victor Hedman et Anton Stralman, sur la glace contre Crosby le plus possible.

Sullivan a toutefois affirmé que le fait d'être sur la route n'allait changer en rien le plan de match des Penguins.

« Nous sommes à l'aise avec l'idée que nos joueurs peuvent jouer contre n'importe qui, a expliqué Sullivan. Allons-nous tenter d'obtenir certaines confrontations? Oui, mais nous sommes persuadés que nos joueurs peuvent se débrouiller. »

3. AU TOUR DE MALKIN
Crosby a mis fin à sa disette de huit matchs sans marquer en touchant la cible en prolongation dans le match no 2, et les troisième et quatrième trios des Penguins ont également fait vibrer les cordages dans cette rencontre. Il est maintenant temps pour Evgeni Malkin d'élever son jeu d'un cran après avoir été blanchi de la feuille de pointage à ses six derniers duels.

Malkin a obtenu des chances de marquer de qualité parmi ses sept tirs au but dans le match no 1, mais a été plus discret dans la deuxième partie. Ses meilleurs moments, il les a connus au cours de ses deux présences en deuxième période à l'aile gauche de Crosby. Maintenant que le Lightning sera davantage en mesure de dicter les confrontations à domicile, il ne semble pas probable que Sullivan jumelle Malkin et Crosby à temps plein, mais il pourrait choisir de le faire à certains moments.

4. STRALMAN EN MEILLEURE FORME
Stralman était rouillé, et on peut le comprendre, à son retour d'une fracture de la fibula gauche dans le match no 2. Il s'agissait de sa première partie depuis le 25 mars, et cela a paru lorsqu'il a été pris hors position sur le premier but des Penguins et sur le filet de Crosby en prolongation. Avoir un match derrière la cravate disputé au rythme des séries éliminatoires devrait aider Stralman et le Lightning dans le match no 3.

« Je savais à peu près à quoi m'attendre, a évoqué Stralman, et il m'a assurément fallu m'ajuster un peu au début pour analyser toute l'information sur la glace et bien lire le jeu, ce genre de choses. Ce n'était qu'un match. J'espère être meilleur [mercredi]. »
 
5. LA RÉPONSE DE MURRAY
Sullivan semblait être à un but de remplacer le gardien recrue de 21 ans Matt Murray par le vétéran Marc-Andre Fleury en vue du match no 3. Murray s'est toutefois battu devant son filet après une première période difficile pour obtenir la victoire.

Murray n'effectue pas des arrêts aussi solides depuis quelques matchs, mais le Lightning ne l'a pas vraiment testé jusqu'ici, ne dirigeant qu'un total de 41 au cours des deux premiers matchs. Comment Murray va-t-il réagir si le Lightning parvient à appliquer plus de pression? Et quelle sera la longueur de la laisse que lui donnera Sullivan?

 

En voir plus