Skip to main content

5 clés : Capitals vs Golden Knights, match no 5

Les Capitals ont la chance de mettre la main sur la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire

par Robert Laflamme et Guillaume Lepage @bobthefire et @GLepageLNH / Journalistes LNH.com

LAS VEGAS - Les Capitals de Washington ont finalement l'occasion de remporter la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire, jeudi, alors qu'ils tenteront de mettre fin au beau parcours des Golden Knights de Vegas au T-Mobile Arena (20 h (HE); TVA Sports, CBC, SN, NBC).

L'équipe de la capitale américaine mène la série 3-1.

Les Capitals pourraient ainsi devenir la deuxième équipe de l'histoire, après les Penguins de Pittsburgh de 1991, à soulever le trophée de Lord Stanley après avoir tiré de l'arrière dans les quatre séries.

De leur côté, les Golden Knights feront face à l'élimination pour la première fois du tournoi printanier. Ils pourront compter sur le retour au jeu de l'attaquant William Carrier, qui disputera un premier match depuis le 4 mai. Carrier a raté 10 rencontres en raison d'une blessure non divulguée. En neuf matchs depuis le début des séries, Carrier n'a aucun point, mais il a distribué 52 mises en échec.

L'attaquant québécois David Perron sera également de retour chez les Golden Knights. Il avait été laissé de côté dans le match no 4 de la série, remporté 6-2 par Washington. Perron a huit mentions d'aides en 14 matchs depuis le début du tournoi printanier.

À LIRE : Oshie a le couteau entre les dents | Las Vegas donne une bonne dose d'amour à ses Golden Knights | Les Capitals tentent d'ignorer l'objectif ultime | Vegas veut déjouer les probabilités une dernière fois

Voici les cinq clés du match no 5:

1-Les Capitals savent fermer les livres

Même s'ils ont une confortable avance de 3-1 dans la série, les Capitals ne doivent pas redonner vie aux Golden Knights. La troupe de Barry Trotz sait comment s'y prendre, elle qui est invaincue en trois matchs ce printemps lorsqu'elle a l'occasion d'éliminer son adversaire.

Elle a défait les Blue Jackets 6-3 lors du sixième match de la série de premier tour avant d'éliminer les Penguins en six rencontres en deuxième ronde grâce à un gain de 2-1, puis elle a battu le Lightning 4-0 lors du match ultime de la finale de l'Est.

« Nous sommes affamés, a dit l'attaquant Lars Eller pour expliquer les succès des siens en pareille situation. Nous avons un bon plan de match, tout le monde est prêt à jouer de la bonne façon. Nous ne forçons pas les choses et personne ne tente de tout faire seul. »

2-Marquer les premiers

On se répète, mais plus que jamais, obtenir le premier but revêtira toute son importance. Les Capitals savent, et toute la planète hockey sait, que les Golden Knights vont sortir comme des enragés devant leurs partisans. S'il fallait qu'ils loupent leurs occasions comme ils l'ont fait dans les deux derniers matchs et que les Capitals prennent les devants, les hôtes pourraient vite céder au découragement.

« Si nous pouvions être un peu plus chanceux, a avancé l'attaquant Jonathan Marchessault. Les Capitals obtiennent actuellement tous les bonds favorables. Nous devons travailler plus fort et nous finirons bien par en avoir. Ils ont le vent dans les voiles. Nous devons le faire tourner. »

3-Mieux seconder Fleury

Les Golden Knights sont méconnaissables en défense en Finale. Ils ne fournissent pas à Marc-André Fleury le même soutien qu'au cours des trois premiers tours.

« J'ai visionné la bande vidéo du dernier match et il n'y a pas grand-chose qu'il aurait pu faire sur les buts des Capitals, a réitéré Gallant. Je ne peux pas vous dire qu'il n'a pas été à la hauteur, ce n'est pas le cas. Il fait du bon travail, c'est nous qui devons être meilleurs devant lui. Nous devons mieux protéger notre zone et nous assurer de mieux fermer les lignes de passes des Capitals. »

« Il faut qu'on se batte un peu plus pour la rondelle, a ajouté Marchessault. C'est le meilleur gardien de la ligue, mais si on laisse à découvert les joueurs près du but, il n'y a pas grand-chose qu'il puisse faire. C'est uniquement de voir à bien jouer en défense, que tous s'acquittent de sa tâche et on sait qu'il va s'acquitter de la sienne. »

4-Un match parfait

Les Golden Knights sont vacillants, mais les Capitals ne doivent pas pécher par excès de confiance.

« C'est une équipe fière de l'autre côté, a dit Trotz. Ils sont bien dirigés et ils vont donner tout ce qu'ils ont. Nous ne les battrons pas si nous ne jouons pas un match parfait. Ça ne se fera pas seulement avec les trois quarts de la formation. Nous aurons besoin de tout le monde.

« Nous devrons égaler leur niveau d'effort et leur attention aux détails. Nous allons devoir corriger certains aspects de notre jeu et tout laisser sur la patinoire. »

5-Quelle pression?

Comme un fin renard, Gerard Gallant a déclaré que la pression n'était plus du tout sur les épaules des Golden Knights puisque son équipe n'avait plus rien à perdre. On ne sait pas où est passée cette pression parce qu'il semble qu'elle ne se trouve pas plus dans le camp des Capitals. 

« La pression est la même que celle que nous avons eue tout au long des séries, a mentionné T.J. Oshie. Une chose que nous n'avons jamais faite depuis le début des séries, c'est de penser trop loin. Nous avons été très à l'aise dans les moments corsés, et ça doit rester comme ça. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.