Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Blackhawks

Les cas de Corey Crawford et de Duncan Keith sont les plus intrigants à l'aube de la nouvelle saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste NHL.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Blackhawks de Chicago.

Ça devait se produire un jour ou l'autre; les Blackhawks ont été exclus des séries éliminatoires pour la première fois en dix ans, la saison dernière. Les transactions effectuées au cours de l'été dernier pour des raisons majoritairement salariales ont visiblement eu un impact beaucoup plus important que prévu.

Les apports de l'attaquant Artemi Panarin et du défenseur Niklas Hjalmarsson n'ont pas été comblés par les acquisitions de Brandon Saad et de Connor Murphy. La perte inattendue de Marian Hossa en raison d'une maladie de la peau, après une saison de 26 buts, a aussi été un dur coup à encaisser.

Puis, la transaction qui a envoyé le gardien auxiliaire Scott Darling aux Hurricanes a coûté cher en cours de saison lorsque Corey Crawford a dû rater les 47 derniers matchs de la saison régulière à cause d'une commotion cérébrale.

Rien n'a vraiment tourné à l'avantage des Blackhawks, l'an dernier.

« Il y a quelques facteurs, quelques-uns sur lesquels nous n'avions pas le contrôle et d'autres sur lesquels nous l'avions, a déclaré le directeur général Stan Bowman au terme de la saison. Perdre Marian Hossa a été difficile et ensuite Corey s'est blessé pour la moitié de l'année.

« Quelques-uns de nos meilleurs joueurs n'ont pas été à la hauteur. Quand vous mettez tout ça ensemble, ça fait plusieurs épreuves à surmonter. »

Les Blackhawks n'ont toutefois pas paniqué en changeant complètement le visage de l'équipe.

31 EN 31 BLACKHAWKS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Ils ont accordé des contrats à l'attaquant Chris Kunitz, au défenseur Brandon Manning et au gardien Cam Ward, le 1er juillet. Ils ont aussi acquis Marcus Kruger en échange du contrat de Hossa pour libérer de l'espace sous le plafond salarial.

Signe que son été de travail n'est peut-être pas terminé, Bowman a indiqué qu'il était ouvert à utiliser l'argent disponible avant le début de la saison. 

Voici trois questions intimement liées aux succès des Blackhawks cette saison :

Corey Crawford restera-t-il en santé?

C'est la question qui est sur toutes les lèvres à Chicago. Le gardien de 33 ans n'a disputé que 28 rencontres la saison dernière et n'est jamais revenu au jeu après avoir accordé trois buts sur sept lancers en 13:22, le 23 décembre face aux Devils. 

Jusqu'à ce moment, il semblait en pleine forme et maintenait une moyenne de buts alloués de 2,27 et un taux d'efficacité de ,929. Les Blackhawks n'ont jamais révélé la nature de sa blessure.

Video: MIN@CHI: Crawford sort la mitaine contre Eriksson Ek

« Je lui ai parlé pendant un bout de temps, a déclaré Bowman au Chicago Tribune à la mi-juillet. Ça regarde bien. Il ne s'est pas entraîné sur la patinoire jusqu'à maintenant, mais c'est la même chose pour la plupart de nos gars. Il s'entraîne en gymnase. »

L'absence de Crawford a été coûteuse par la suite puisque Anton Forsberg n'a pas été à la hauteur en plus de se blesser à quelques occasions. Au total, les Blackhawks ont fait appel à six gardiens, dont Scott Foster, un gardien d'urgence qui a repoussé les sept tirs dirigés vers lui face aux Jets de Winnipeg le 29 mars.

La dernière saison était-elle un accident de parcours?

La chute a certes été brutale. En l'espace d'une saison, les Blackhawks ont signé 17 victoires de moins et ont vu leur total de points passer de 109 à 76. Ils ont perdu de gros morceaux en Panarin et en Hossa, mais est-ce que la dernière saison représente véritablement la valeur de cette équipe?

Elle peut encore compter sur Jonathan Toews et Patrick Kane en plus du jeune Alex DeBrincat, qui a connu une première campagne fort prometteuse (28 buts, 24 aides). Même s'ils n'ont pas effectué de gros changements au cours de l'été, les Blackhawks devraient faire mieux cette saison.

Video: STL@CHI: Un troisième tour du chapeau pour DeBrincat

« Je pense que c'est une expérience d'apprentissage pour tout le monde de vivre ce que nous avons vécu l'année dernière, a dit Toews, il y a quelques semaines. Que tu sois un vétéran ou un jeune joueur, tout le monde cherche à être meilleur individuellement.

« Je pense que si tu renvoies ces mêmes joueurs sur la glace, le résultat sera différent. Du haut au bas de l'alignement en passant par les entraîneurs, on veut tous mieux communiquer et trouver des façons d'atteindre notre objectif sur la glace. »

L'âge commence-t-il à rattraper Duncan Keith?

Ils ont peut-être été plusieurs à offrir des performances en deçà des attentes la saison dernière chez les Blackhawks, mais ç'a été encore plus flagrant dans le cas du défenseur Duncan Keith. L'un des principaux artisans des trois récentes conquêtes de l'équipe n'a pas été l'ombre de lui-même.

Non seulement a-t-il vu sa production passer de 53 à 32 points en l'espace d'une campagne, mais il a affiché un affreux différentiel de moins-29. En 13 saisons à Chicago, Keith a affiché un différentiel négatif à deux autres reprises seulement : moins-11 en 2005-06 et moins-1 en 2010-11.

Video: ANA@CHI: Keith marque son premier but de la saison

Maintenant qu'il est âgé de 35 ans, il est légitime de se questionner à savoir si Keith peut encore être le joueur le plus utilisé par l'entraîneur Joel Quenneville match après match. Il a été utilisé en moyenne 23:50, trois minutes de plus que son plus proche poursuivant Patrick Kane.

« Je sais que je ne rajeunis pas, a dit Keith au terme de la campagne. Mais je ne me sens pas vieux. Je sais qu'il m'en reste dans le réservoir. Je sais que cette question vient avec le temps, surtout après une saison comme celle-là. J'ai hâte d'avoir un bon été d'entraînement et d'être de retour dans la meilleure forme de ma carrière. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.