Skip to main content

31 en 31: Les Sabres de Buffalo sous la loupe

Une défensive améliorée pourrait permettre aux Sabres d'atteindre les séries éliminatoires pour la première fois depuis 2011

par Joe Yerdon / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

Après ce qui peut seulement être qualifié de saison décevante, les Sabres de Buffalo recommencent à zéro.

Les Sabres ont montré des signes d'amélioration il y a deux saisons et ont conclu avec 81 points en 2015-2016, mais ils ont régressé avec une récolte de 78 points la saison dernière et ont congédié l'entraîneur Dan Bylsma et le directeur général Tim Murray. Jason Botterill a été embauché comme directeur général et a ensuite annoncé la nomination de Phil Housley au poste d'entraîneur.

Heureusement pour Botterill et Housley, le processus de reconstruction afin de permettre aux Sabres d'atteindre les séries pour la première fois depuis 2011 était déjà bien entamé avant leur arrivée. Ils ont pu dès lors se concentrer sur l'amélioration de l'alignement.

Botterill s'est penché sur la plus importante faiblesse des Sabres, la défensive, quand il a envoyé un choix de troisième ronde aux Canadiens de Montréal en retour de Nathan Beaulieu et ont ensuite échangé les attaquants Marcus Foligno et Tyler Ennis au Wild du Minnesota en retour du défenseur Marco Scandella et de l'ancien capitaine des Sabres Jason Pominville. Les Sabres ont également accordé un contrat au défenseur russe Victor Antipin, qui évoluait dans la KHL, pour entourer le groupe composé de Rasmus Ristolainen, Zach Bogosian, Jake McCabe et Josh Gorges.

Housley, un ancien défenseur membre du Temple de la renommée, aura comme tâche de tenter d'améliorer la brigade défensive qui a accordé le plus importante moyenne de tirs par match la saison dernière (34,3) et qui a marqué 17 buts.

« Le fait d'ajouter ces deux gars (Scandella et Beaulieu) et la profondeur que nous avons à ce chapitre, je pense que ce sera important de pouvoir justement compter sur cette profondeur, a dit Housley en juillet. Je touche du bois, j'espère que nous n'aurons pas beaucoup de blessures. J'aime vraiment la profondeur que nous avons en ce moment. »

L'acquisition de Scandella procure aux Sabres un défenseur gaucher qui peut être jumelé à Ristolainen et qui lui permettra de se développer sous les ordres d'Housley.

« Scandella est un compétiteur, a dit Housley. Il jouait dans l'ombre de quelques gars au Minnesota et il voulait plus de minutes et une nouvelle occasion et nous lui avons offert. La manière dont il patine, il est mobile, ce sera un atout important de notre défensive. »

31 en 31 Sabres: Meilleurs espoirs | Grands enjeux | Analyse pour les poolers

Une défensive améliorée pourrait aider le gardien Robin Lehner à s'améliorer après une bonne saison. Lehner a maintenu un taux d'efficacité de ,920 la saison dernière et a disputé un sommet personnel de 59 matchs, dont 58 départs, et a réussi deux blanchissages. Lehner a signé un contrat d'un an et quatre millions $ le 25 juillet en tant que joueur autonome avec compensation.

Botterill a aussi accordé des contrats aux attaquants Benoit Pouliot après que son contrat eut été racheté par les Oilers d'Edmonton, à Jacob Josefson et au gardien Chad Johnson, qui a joué pour les Sabres en 2015-16 avant de se joindre aux Flames de Calgary pour un an.

« Nous sommes très excités d'avoir fait quelques transactions et d'avoir acquis les joueurs que nous visions sur le marché des joueurs autonomes du point de vue de la profondeur, a déclaré Botterill. Je pense que les choses vont s'activer un peu plus à l'automne et nous verrons comment nos joueurs vont réagir au camp des recrues et au camp d'entraînement. Nous sommes aussi dans une situation dans laquelle nous pouvons encore accorder quelques contrats. Nous avons l'espace disponible sur la masse salariale. »

Même si ces acquisitions aideront les Sabres et leur procureront davantage de profondeur, e noyau de l'équipe leur permettra de connaître du succès s'ils sont épargnés par les blessures.

Le joueur de centre Jack Eichel, même s'il a raté les 21 premiers matchs de la saison en raison d'une blessure à la cheville, a enregistré 57 points (24 buts, 33 aides) en 61 rencontres et a mené les Sabres à ce chapitre. Ryan O'Reilly a raté 10 matchs, mais a amassé 55 points (20 buts, 35 aides) et a été le joueur le plus efficace des Sabres dans les deux sens de la patinoire. Evander Kane a mené les Sabres avec 28 buts et a raté 12 matchs en raison de quatre fractures aux côtes.

Kyle Okposo, qui a raté 17 matchs en raison de différentes blessures, dont une commotion cérébrale qui a abruptement mis fin à sa saison en avril, a récolté 45 points (19 buts, 26 aides), le quatrième plus haut total chez les Sabres.

L'état de santé d'Okposo suscitait des questions, mais il a joué dans une ligue estivale et a écrit une lettre ouverte aux partisans des Sabres pour leur dire qu'il était en forme et qu'il se sentait bien.

« Je sais que je peux jouer et je n'ai pas peur de me frapper la tête, ce qui peut être un obstacle majeur pour quelqu'un qui doit gérer ça, a-t-il écrit. Si je ne me sentais pas à cent pour cent, ce ne serait pas le cas. »

En voir plus