Skip to main content

31 en 31 : Les grands enjeux chez les Red Wings

L'attaque et la profondeur défensive parmi les points d'interrogation à Detroit

par Dave Hogg / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Red Wings de Detroit :

Les Red Wings devront relever un défi auquel ils n'ont pas dû faire face depuis les années 1980, c'est de reconstruire un alignement qui a raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en 25 ans. Parce qu'ils dépassent de presque 4 millions $ le plafond salarial de la LNH (75 millions $), selon CapFriendly.com, la tâche s'annonce difficile.

Voici trois questions auxquelles les Red Wings devront répondre:

1. Qui fournira les buts?

Les Red Wings ont pris le 26e rang au chapitre des buts par match (2,41) et le 27e rang au chapitre du taux de réussite en avantage numérique (15,1 pour cent) la saison dernière. L'attaquant Tomas Tatar a été le seul joueur à atteindre la barre des 20 buts (25). Avec cinq buts en avantage numérique, l'attaquant Thomas Vanek a terminé à égalité au premier rang de l'équipe avec Tatar et les attaquants Dylan Larkin et Justin Abdelkader, malgré le fait qu'il a raté du temps en raison de blessures et qu'il a été échangé aux Panthers de la Floride le 1er mars.

La plus grande question est si Larkin, qui a obtenu 32 points (17 buts) et un différentiel de moins-28 en 80 matchs, peut rebondir pour reproduire le rendement affiché à sa saison recrue en 2015-16, alors qu'il a inscrit 45 points (23 buts) et affiché un différentiel de plus-11. L'attaquant Andreas Athanasiou, qui a terminé au deuxième rang chez les Red Wings avec 18 buts, demeure joueur autonome avec compensation.

2. Qui composera la première paire défensive?

Mike Green et Danny DeKeyser forment la première paire projetée, mais Green a présenté un différentiel de moins-20 en 72 matchs, tandis que DeKeyser (moins-22) a fait un pas en arrière la saison dernière. Bien que les Red Wings aient accordé un contrat de trois ans de 9,53 millions $ à Trevor Daley, qui aura 34 ans le 9 octobre, la profondeur demeure une préoccupation. Des blessures au genou ont limité le vétéran Niklas Kronwall, 36 ans, à 57 parties et Jonathan Ericsson, 33 ans, a subi une intervention afin de soigner une blessure au poignet qui a mis fin à sa saison le 9 février.

31 en 31 Red Wings: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Analyse pour les poolers

3. Quel est le rôle du gardien Petr Mrazek?

Mrazek, 25 ans, a connu une baisse de régime la saison dernière et a été exposé aux Golden Knights de Vegas lors du repêchage d'expansion de la LNH. Sa moyenne de buts alloués a gonflé de 2,33 en 2015-16 jusqu'à 3,04, alors que son pourcentage d'arrêts a fait une chute de ,921 jusqu'à ,901.

Jimmy Howard, 33 ans, devrait entamer le camp d'entraînement comme gardien partant, alors que Mrazek va rivaliser avec Jared Coreau pour le poste d'auxiliaire.

En voir plus