Skip to main content

31 en 31 : Les grands enjeux chez les Capitals

La production d'Ovechkin et les défenseurs recrues sont au coeur des préoccupations à Washington

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Capitals de Washington :

Après avoir gagné le trophée des Présidents lors des deux dernières saisons, les Capitals de Washington entrent dans une phase de transition.

Même si la majeure partie de leur noyau est demeuré intact, il y a encore quelques trous à combler dans la formation en raison des départs des attaquants Justin Williams (Hurricanes de la Caroline) et Marcus Johansson (Devils du New Jersey), ainsi que des défenseurs Karl Alzner (Canadiens de Montréal), Kevin Shattenkirk (Rangers de New York) et Nate Schmidt (Golden Knights de Vegas).

Les Capitals ont assez de talent pour se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, mais certaines questions demeurent sans réponse.

1. Alex Ovechkin est-il toujours un marqueur élite?

Après trois saisons consécutives de 50 buts, Ovechkin a vu sa production diminuer à 33 en 2016-17, son plus bas total dans une saison complète depuis qu'il en a marqué 32 en 2010-11. Toutefois, il a obtenu 15 aides de plus (36) qu'en 2015-16 et ses 69 points n'étaient que deux de moins que son total de la saison précédente. Était-ce un signe que son âge le rattrape ou est-ce qu'il cherchait davantage son coéquipier T.J. Oshie pour lui permettre d'inscrire 33 buts, un sommet en carrière?

L'entraîneur Barry Trotz a réduit le temps de jeu d'Ovechkin de 20 :18 en 2015-16 à 18 :21 pour tenter de le garder en forme pour les séries, mais cela n'a pas eu l'effet escompté. Ovechkin a récolté huit points (cinq buts, trois aides) en 13 matchs éliminatoires alors qu'il avait des blessures au genou à la hanche. Il évoluait sur le troisième trio quand les Capitals ont perdu en six matchs contre les Penguins de Pittsburgh au deuxième tour. 

2. Commenceront-ils la saison avec deux recrues à la ligne bleue?

Les Capitals doivent combler au moins deux postes à la ligne bleue avec les départs d'Alzner, Shattenkirk et Schmidt. Les recrues Madison Bowey Christian Djoos, Lucas Johansen, Jonas Siegenthaler et Tyler Lewington se feront la lutte pour ces postes. 

Le directeur général Brian MacLellan n'exclut pas la possibilité d'amorcer la saison avec deux recrues même s'il évalue toujours la possibilité de faire l'acquisition d'un défenseur d'expérience avant le début du camp d'entraînement. 

« Je suis confortable avec un, mais peut-être pas deux, a dit MacLellan. Nous allons voir comment ça va se dérouler. »

31 en 31 Capitals: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Analyse pour les poolers

3. Andre Burakovsky peut-il passer à la prochaine étape?

Burakovsky a démontré qu'il avait le talent pour évoluer sur le premier trio après qu'il eut été promu pour remplacer Ovechkin sur un trio avec Nicklas Backstrom et Oshie en séries; Il a amassé quatre points (trois buts, une aide) dans les deux derniers matchs contre Pittsburgh.

Burakovsky a récolté 35 points (12 buts, 23 aides) en 64 matchs en saison régulière. Il a raté 15 matchs en raison d'une blessure à la main droite et ç'a ralenti son développement, mais son principal problème a été la constance. Il a connu une disette de 26 matchs sans but la saison dernière et une autre de 25 matchs en 2015-16. Avec les départs de Williams et de Johansson (24 buts chacun), les Capitals espèrent que Burakovsky évitera une disette du genre cette saison.

En voir plus