Skip to main content

31 en 31: Les grands enjeux chez les Bruins

La profondeur défensive et le rôle du gardien réserviste parmi les plus grandes questions à Boston

par Matt Kalman / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Après s'être qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en trois saisons, les Bruins de Boston espèrent franchir la prochaine étape et passer la première ronde dans l'Association de l'Est, où ils ont perdu face aux Sénateurs d'Ottawa en six matchs la saison dernière.

Voici trois questions auxquelles les Bruins devront répondre:

1. Tuukka Rask aura-t-il l'occasion de se reposer?

Les Bruins espéraient donner plus de repos à Rask la saison dernière, mais des blessures et la recherche infructueuse d'un réserviste fiable au début de la saison ont forcé Rask à participer à 65 matchs, un match de plus que son total la saison précédente. Cependant, le gardien réserviste Anton Khudobin a réussi une fiche de 6-1-0 en fin de saison après un départ de 1-5-1, et les Bruins espèrent que le Russe pourra reproduire sa performance ultérieure afin de donner à Rask plus de temps pour se reposer. Malcolm Subban et Zane McIntyre seront également de retour pour rivaliser avec Khudobin pour le poste d'auxiliaire.

31 en 31 Bruins: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Analyse pour les poolers

2. Qui côtoiera David Krejci?

Les Bruins possèdent un des meilleurs duos d'attaquants dans la LNH en Brad Marchand et Patrice Bergeron. Peu importe l'ailier droit, ils forment un premier trio dangereux. Mais les Bruins sont toujours à la recherche d'un solide ailier pour le joueur de centre David Krejci depuis le 26 juin 2015 quand ils ont échangé l'ailier gauche Milan Lucic aux Kings de Los Angeles. Après après été limité par des blessures pendant deux saisons, Krejci a disputé tous les 82 matchs en 2016-17 et ses 23 buts représentaient son meilleur total depuis 2011-12. Les Bruins auront besoin d'une meilleure performance cette saison, et une autre saison en santé après une intervention à la hanche devrait aider Krejci à retrouver sa forme. Cependant, les Bruins doivent toutefois lui donner de l'aide. Le Tchèque David Pastrnak, qui a passé la majorité de la saison dernière aux côtés de Marchand et Bergeron et qui a figuré au deuxième rang chez les Bruins avec 34 buts, pourrait être la solution à l'aile droite de Krejci, ou Krejci devrait avoir à jouer le rôle de mentor à un ou deux jeunes joueurs parmi un groupe qui inclut Frank Vatrano, Anders Bjork, Danton Heinen et d'autres. Il n'y a aucun doute que les Bruins vont continuer de chercher un ailier pour Krejci.

3. Quels espoirs sont prêts à occuper des rôles importants?

Les débuts dans la LNH du défenseur Charlie McAvoy dans les six matchs des séries face aux Sénateurs ont été si impressionnants, les Bruins ont déjà inclus le joueur âge de 19 ans dans leur top-4. Il doit être prêt à relever le défi parce que les Bruins manquent de la profondeur à la ligne bleue. Brandon Carlo, qui en sera à sa deuxième saison dans la LNH, a joué au sein du deuxième trio la saison dernière, mais pourra-t-il éviter le lendemain de veille?

À l'attaque, les Bruins s'attendent à ce qu'une certaine combinaison des jeunes ailiers mentionnés ci-dessus, ainsi que Zach Senyshyn, Peter Cehlarik et Jake Debrusk, occupe un ou deux places dans l'alignement à partir du camp d'entraînement.

En voir plus