Skip to main content

31 en 31 : Les grands enjeux chez les Blues

La progression des jeunes et de Jake Allen représentent les principales sources de préoccupation

par Louie Korac / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Blues de St. Louis :

Les Blues de St. Louis nourrissent de grandes ambitions même s'ils sont en voie de se rajeunir considérablement. 

À leur match inaugural, ils devraient avoir dans leurs rangs au minimum 10 joueurs âgés de 25 ans ou moins. Ces jeunes loups devraient jouer un rôle important dans les succès de l'équipe à brève et à longue échéances. 

Voici trois questions auxquelles les Blues devront répondre :

1. Dans quelle mesure les jeunes transporteront-ils l'équipe? 

Le retour au jeu de l'attaquant Robby Fabbri, 21 ans, devrait stimuler l'attaque. Fabbri avait amassé 29 points en 51 matchs avant de subir une sérieuse blessure au genou gauche lors du match contre les Penguins de Pittsburgh, le 4 février. Les attaquants Ivan Barbashev (21), Dmitrij Jaskin (24), Zach Sanford (22) et Oskar Sundqvist (23) ainsi que les défenseurs Colton Parayko (24), Joel Edmundson (24) et Jordan Schmaltz (23) seront appelés à jouer un rôle important, en soutien aux jeunes vétérans Vladimir Tarasenko (25), Jaden Schwartz (25) et de la nouvelle acquisition Brayden Schenn (26).

31 en 31 Blues: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Analyse pour les poolers

2. Jake Allen peut-il passer au palier supérieur? 

Allen a affiché un rendement de 16-7-2 et un taux d'efficacité tirs-arrêts de 0,938 en 25 sorties à la suite de l'arrivée de Mike Yeo à la barre de l'équipe, le 1er février. Il a eu son gros mot à dire dans l'élimination en cinq matchs du Wild du Minnesota au premier tour des séries éliminatoires de l'Association de l'Ouest. Il n'a pas été mauvais au cours du deuxième tour, mais les Blues ont plié l'échine en six matchs contre les Predators de Nashville. 

C'est à Allen d'élever son niveau de jeu après avoir signé un sommet personnel de 33 victoires, la saison dernière. Il pourra compter sur l'expertise du nouvel entraîneur des gardiens David Alexander. 

« Je dois faire ma marque, dit Allen. Je veux m'améliorer à toutes les saisons. C'est mon objectif. J'aspire à devenir un des meilleurs gardiens de la ligue. J'ai encore du chemin à faire, mais j'ai le sentiment avec le recul que je me suis amélioré à plusieurs points de vue. » 

3. Est-ce que Schenn jouera un plus grand rôle à St. Louis? 

Les Blues ont mis la main sur Schenn des Flyers de Philadelphie le 23 juin, cédant en retour le joueur de centre Jori Lehtera et deux choix de repêchage. Yeo envisage d'utiliser Schenn, auteur de 50 points en 79 matchs la saison dernière, comme pivot d'une des deux premières unités à l'attaque. 

« Nous voulons lui donner une très bonne chance, annonce Yeo en parlant de Schenn. La position de centre est sa position naturelle, celle à laquelle il est le plus à l'aise. Nous lui accorderons donc un bon essai au cours du camp d'entraînement. » 

Schenn a principalement évolué à l'aile chez les Flyers, qui avaient un surplus de centres. Il s'est illustré en supériorité numérique en réussissant 17 buts, un sommet dans la LNH. Il souhaite ajouter d'autres cordes à son arc afin d'être un joueur complet. 

« Je dois améliorer les statistiques à égalité numérique et je vais faire tout en mon possible afin d'y arriver, mentionne Schenn. De jouer au centre, qui est ma position naturelle, pourrait m'aider. »

En voir plus