Skip to main content

31 en 31 : Les Flyers de Philadelphie sous la loupe

Les recrues Nolan Patrick et Oskar Lindblom devraient apporter une contribution cette saison

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Flyers de Philadelphie : 

Les Flyers de Philadelphie sentent qu'il est temps de profiter de l'investissement qu'ils ont fait dans les choix de repêchage et dans le développement des joueurs au cours des dernières années.

Cela signifie que l'on pourrait voir jusqu'à cinq recrues dans la formation pour le match d'ouverture.

« Nous avons quelques gars pour deux places à l'attaque, annonce le directeur général Ron Hextall. Qui va élever son niveau de jeu? Je ne sais pas, ce sera à eux de le faire. Nous avons une ou deux places à l'attaque et à la défense. Ce sera aux jeunes de prouver qu'ils peuvent faire de nous une meilleure équipe. »

Parmi ceux qui bagarreront pour les places disponibles à l'attaque, on retrouve le joueur de centre Nolan Patrick et l'ailier gauche Oskar Lindblom.

Patrick, 18 ans, le deuxième choix du repêchage de 2017, a raté la majeure partie de la dernière saison en raison de blessures. Il a été opéré le 13 juin, ce qui l'a empêché de participer au camp de développement des Flyers et il a ensuite été victime d'une infection, mais il devrait être en santé pour le début du camp d'entraînement, le mois prochain.

« C'est un très gros joueur de centre. Ils sont très difficiles à trouver, note Hextall. Nous voyons un gros bonhomme (6-2, 198) qui a un très bon sens du hockey et qui a de bonnes habiletés. »

Lindblom, 20 ans, un choix de cinquième tour (no 138) au repêchage de 2014, a terminé au quatrième rang des pointeurs dans la Ligue élite de Suède avec 47 points (22 buts, 25 aides) en 47 matchs avec Brynas, la saison dernière.

Les Flyers ont deux places disponibles dans le top-9 après avoir échangé Brayden Schenn aux Blues de St. Louis et Nick Cousins aux Coyotes de l'Arizona.

Aussi dans la course pour une place, on retrouve l'attaquant Mike Vecchione, 24 ans, qui a joué deux matchs avec les Flyers la saison dernière après avoir paraphé une entente comme joueur autonome. Vecchione pourrait prendre le poste de centre du quatrième trio laissé vacant quand Pierre-Édouard Bellemare a été sélectionné par les Golden Knights de Vegas au repêchage d'expansion.

31 en 31 Flyers: Meilleurs espoirs | Grands enjeux | Analyse pour les poolers

Samuel Morin, 22 ans, et Robert Hagg, 22 ans, seront dans la lutte pour un poste à la ligne bleue, eux qui ont tous les deux disputé des matchs dans la LNH la saison dernière. Travis Sanheim, 21 ans, et Philippe Myers, 20 ans, seront également à considérer. Les Flyers ont perdu les services de Michael Del Zotto, qui a signé un contrat avec les Canucks de Vancouver, et Nick Schultz, qui est toujours joueur autonome sans compensation.

Mais les Flyers ont besoin de plus que l'apport de leurs jeunes joueurs pour participer de nouveau aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Claude Giroux et Jakub Voracek devront en faire plus au chapitre de la production.

Giroux a terminé au deuxième rang chez les Flyers avec 58 points (14 buts, 44 aides), mais ce fut son plus bas total depuis 2009-10, sa première saison complète dans la LNH, quand il avait récolté 47 points. Giroux a indiqué que ses problèmes avaient été causés par les suites d'une opération à la hanche et aux muscles abdominaux subie en mai 2016.

Voracek a mené les Flyers avec 61 points (20 buts, 41 aides), mais ce n'était pas comparable à la saison qu'il avait connue il y a trois ans alors qu'il avait conclu au quatrième rang dans la ligue avec 81 points (22 buts, 59 aides).

« Nous devons en avoir plus de la part de ces gars, suggère Hextall. Ils le savent. Ils veulent en donner plus. Ils savent qu'ils sont de très bons joueurs et ils doivent l'être pour nous. »

Les Flyers ont aussi besoin que le gardien Brian Elliott soit très bon. Il a obtenu un contrat de deux ans le 1er juillet pour remplacer Steve Mason, qui s'est entendu avec les Jets de Winnipeg.

Après un lent départ avec les Flames de Calgary, Elliott a maintenu un dossier de 23-9-2 avec une moyenne de buts alloués de 2,27 et un taux d'efficacité de ,919 à ses 36 derniers matchs pour aider les Flames à se qualifier pour les séries éliminatoires.

Il épaulera Michal Neuvirth, une situation à laquelle Elliott n'est pas étranger puisqu'il a partagé le filet avec Chad Johnson la saison dernière et avec Jake Allen lorsqu'il était avec les Blues de St. Louis.

« Au cours d'une saison de 82 matchs, vous avez besoin d'un bon duo et nous sommes emballés par les deux gardiens que nous avons, dit Hextall. Je pense que Brian a très bien joué au cours des six ou sept dernières saisons et nous le voyons comme un très bon gardien. »

Les vétérans devront guider les jeunes, mais ce sera à eux de démontrer qu'ils peuvent occuper un rôle important cette saison.

« Notre sentiment, c'est que nos jeunes joueurs auront l'occasion de faire l'équipe, a dit Hextall. Il y a quelques années, nous avions des jeunes joueurs, mais ils n'étaient pas prêts à jouer, à faire de nous une meilleure équipe. Nous sentons que nous sommes rendus à ce point maintenant. »

En voir plus