Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Stars

Dallas tente de faire oublier ses échecs de la dernière décennie dans les premières rondes

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Stars de Dallas.

Même s'ils n'ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley qu'à deux reprises entre les saisons 2008-09 et 2017-18, les Stars de Dallas n'ont jamais été très efficaces pour sélectionner tôt dans le repêchage des joueurs qui allaient avoir un impact à long terme sur leur concession. Mais cette période pourrait enfin tirer à sa fin.

Parmi les 20 joueurs choisis lors des deux premières rondes entre 2008 et 2015, aucun n'est devenu un joueur d'impact pour son équipe, mais huit sont des joueurs réguliers dans la LNH. De ce nombre, seulement trois évolueront pour les Stars la saison prochaine : Roope Hintz, Radek Faska et Jason Dickinson.

31 EN 31 STARS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Ce n'est pas exactement ce à quoi on s'attend de la part d'une équipe qui a compté sur autant de choix. À vrai dire, les Stars, durant cette période, ont eu davantage de succès dans les rondes tardives du repêchage avec les sélections de Reilly Smith (69e au total, 2009), John Klingberg (131e, 2010) et Esa Lindell (74e, 2012).

Mais voilà, ce sont les choix hâtifs de l'organisation depuis 2017 qui permettent d'entrevoir l'arrivée de jeunes qui pourront évoluer avec les gros canons de l'équipe. Il y a tout d'abord eu le défenseur Miro Heiskanen (3e, 2017), qui a fait le saut dans la LNH l'an dernier et qui a impressionné à la ligne bleue avec 33 points en 82 matchs, ce qui l'a placé dans la discussion pour le trophée Calder.

Hintz (49e, 2015), après avoir amorcé la saison avec 22 points en 21 matchs dans la Ligue américaine de hockey (LAH), a prouvé qu'il était prêt pour la LNH avec une récolte de 22 points en 58 parties au niveau supérieur. 

À cette liste s'ajoute Jason Dickinson, qui, à sa première saison dans la LNH, a lui aussi obtenu 22 points, mais en 67 rencontres pour le choix de première ronde (29e) en 2013.

Ce dernier, à 24 ans, devra toutefois en faire plus, puisque derrière, une vague de jeunes semble se profiler, et ces espoirs pourraient avoir un impact offensif avant longtemps.

1. Jason Robertson, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 39e rang du Repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière : Kingston (OHL) : 24 MJ, 23-15-38; Niagara (OHL) : 38 MJ, 25-54-79

Véritable bombe offensive, Robertson a fait des ravages dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) la saison dernière en amassant 117 points (48 buts, 69 passes) en 62 rencontres, bon pour le premier rang des marqueurs. Il a aussi récolté sept points en sept rencontres au Championnat mondial junior de la FIHG pour l'équipe américaine, qui a remporté la médaille d'argent.

À 6 pieds 2 pouces et 201 livres, il a le physique de l'emploi et il fera le saut chez les professionnels dès cette année, lui qui est sous contrat avec les Stars depuis mai 2018. Il a un bon tir, une bonne vision du jeu et il est extrêmement intelligent, mais son coup de patin n'est peut-être pas encore au niveau de la LNH, et les Stars devraient lui demander de disputer une saison dans la LAH afin d'adapter son jeu face à des joueurs plus imposants. Son potentiel offensif ne fait pas de doute, et qui sait s'il n'aura pas sa chance dès cette année.

« Je veux être à mon mieux chaque jour », a mentionné Robertson lors du camp de perfectionnement des Stars en juin. « Je m'entraîne en me disant que je vais jouer pour l'équipe cette année, et c'est la meilleure façon d'agir. »

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

2. Ty Dellandrea, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 13e rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Flint (OHL) : 60 MJ, 22-41-63; Texas (LAH) : 11 MJ, 2-1-3

Même s'il a disputé sept matchs de moins que la saison précédente, Dellandrea a amassé 63 points cette saison dans la OHL, quatre de plus que la saison précédente. Malheureusement pour lui, il évolue avec la pire équipe du circuit, les Firebirds de Flint, où il n'est pas aussi bien entouré que d'autres espoirs de son âge. Son potentiel offensif ne peut donc pas être exploité à son maximum, mais il fait très bien des deux côtés de la patinoire et il est le capitaine à Flint.

Dellandrea n'a participé qu'à une seule série éliminatoire depuis ses débuts dans le hockey junior, cinq petits matchs en 2016-17. Après l'élimination des Firebirds la saison dernière, il a terminé la campagne avec les Stars du Texas dans la LAH, mais l'équipe a aussi été éliminée de la course aux séries. À 19 ans, il sera de retour dans le hockey junior cette saison.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

3. Jake Oettinger, G

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 26e rang du Repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière : Université de Boston (NCAA) : 36 MJ, 16-16-4; m.b.a. : 2,45; % arr. ,926; 4 bl; Texas (LAH), 6 MJ, 3-2-1; m.b.a. : 2,47; % arr. ,895

Après trois saisons avec le programme des Terriers de l'Université de Boston, Oettinger était prêt à faire le saut chez les professionnels, ce qu'il a fait en fin de saison en disputant six matchs avec les Stars du Texas dans la LAH.

Regarder sur YouTube

Malgré son potentiel, qui a convaincu les Stars d'en faire un choix de première ronde en 2017, Oettinger n'a pas forcément impressionné dans la NCAA ou lorsqu'il a représenté les États-Unis au Championnat mondial junior. Il aura probablement besoin de deux saisons au niveau inférieur afin de peaufiner son style et de défaire les mauvais plis avant de faire le saut dans la LNH, mais il apparaît comme le successeur logique à Ben Bishop pour le poste de partant des Stars.

Arrivée prévue dans la LNH : 2022-2023

4. Thomas Harley, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 18e rang du Repêchage 2019 de la LNH

Saison dernière : Mississauga (OHL) : 68 MJ, 11-47-58

Harley pouvait difficilement faire mieux à son année de repêchage, lui qui a accumulé 58 points à sa deuxième saison dans la OHL après en avoir obtenu 15 à sa première dans l'uniforme des Steelheads de Mississauga. 

« Il a été placé dans une bonne position, et de le voir exceller à 17 ans, ça en dit beaucoup sur lui », a mentionné le directeur du recrutement amateur des Stars Joe McDonnell au site web de l'équipe. « Plus ils lui donnaient des responsabilités et plus il s'améliorait au fil de l'année. On l'aime vraiment. »

Video: Les Stars choisissent Harley au 18e rang

Il représente le modèle par excellence du nouveau défenseur offensif dans la LNH, doté d'une bonne vitesse et capable de transporter la rondelle ou encore d'effectuer une passe rapide. En plus, à 6 pieds 3 pouces et 192 livres, il est plus massif que bien des défenseurs qui occupent ce rôle. 

Avec John Klingberg, Miro Heiskanen et Esa Lindell au sein de leur brigade offensive, les Stars peuvent se permettre d'être patients avec Harley, mais il pourrait rapidement être un des atouts à la ligne bleue de l'équipe et sur le jeu de puissance.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-2022

5. Denis Gurianov, A

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 12e rang du Repêchage 2015 de la LNH

Saison dernière : Texas (LAH) : 57 MJ, 20-28-48; Dallas (LNH), 21 MJ, 1-3-4 

Ce n'est pas le talent brut qui manque pour Gurianov, mais il tarde à tout mettre en place depuis qu'il a fait le saut en Amérique du Nord à l'âge de 19 ans. Le Russe a eu besoin de deux saisons avant d'enfin exploser dans la LAH avec ses 48 points en 57 matchs la saison dernière, mais il n'a rien cassé lorsqu'il a été rappelé par les Stars.

Video: NSH@DAL: Gurianov marque son premier but en carrière

Il aura la chance de faire sa place dans la LNH cette saison, puisque les Stars ont besoin de renforts offensifs de la part de leurs joueurs de soutien. Or, Gurianov semble le candidat parfait, lui qui dispose d'excellentes habiletés avec la rondelle en zone adverse, en plus de mesurer 6 pieds 3 pouces. Il doit améliorer son jeu défensif, et si ça ne se fait pas prochainement, il pourrait dégringoler dans l'organigramme des Stars.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.