Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Penguins

Le bassin d'espoirs est mince à Pittsburgh, mais deux Québécois se retrouvent au sommet

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Penguins de Pittsburgh.

On ne fait pas d'omelette sans casser d'œufs, comme le dit l'expression. Et on ne gagne pas la Coupe Stanley sans se renforcir à l'aide de transactions, quitte à échanger des choix de repêchage ou des espoirs. Une philosophie qui aura permis aux Penguins de soulever le précieux trophée à deux occasions, en 2016 et 2017. Mais en 2019, le bassin d'espoirs est pratiquement à sec à Pittsburgh.

31 EN 31 PENGUINS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Parmi les 31 joueurs repêchés par l'équipe entre 2013 et 2018, seulement deux ont terminé la dernière saison avec l'équipe : Jake Guentzel et Dominik Simon. La dernière fois que les Penguins ont parlé en première ronde, c'était en 2014. Ils avaient alors repêché Kasperi Kapanen au premier tour (22e au total), avant de l'envoyer aux Maple Leafs de Toronto l'année suivante dans le but d'acquérir Phil Kessel.

Mais, en juin dernier, les Penguins ont à nouveau parlé en première ronde, quand ils ont sélectionné l'attaquant Samuel Poulin (21e au total) du Phoenix de Sherbrooke de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Le Québécois ne devrait pas être en mesure d'aider l'équipe dans les prochains mois, mais il s'installe rapidement parmi les meilleurs espoirs de l'organisation, dans un classement où, ironiquement, le joueur qui se retrouve au sommet n'a pas été repêché par les Penguins.

1. Pierre-Olivier Joseph, D

Comment a-t-il été acquis : Acquis des Coyotes de l'Arizona le 29 juin 2019

Saison dernière : Drummondville (LHJMQ) : 35 MJ, 2-20-22; Charlottetown (LHJMQ) : 27 MJ, 7-18-25

Les Penguins n'ont pas seulement fait l'acquisition d'Alex Galchenyuk en retour de Kessel, mais aussi de Joseph. Le défenseur de 20 ans vient de terminer son passage dans le hockey junior avec une récolte de 47 points en 62 rencontres. L'ancien choix de première ronde des Coyotes en 2017 (23e) est un défenseur intelligent et offensif qui excelle en transition.

Sa progression se fait toutefois moins rapidement qu'on l'aurait cru, et il a été retranché d'Équipe Canada en vue du dernier Championnat mondial junior (CMJ). Il aura besoin d'une saison dans la Ligue américaine de hockey (LAH) afin de s'habituer au jeu chez les professionnels et de prendre de la masse musculaire, lui qui mesure 6 pieds 2 pouces et pèse 168 livres. Mais les Penguins manquent de profondeur à la ligne bleue, et il pourrait faire le saut dans la LNH rapidement.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

2. Samuel Poulin, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 21e rang du Repêchage 2019 de la LNH

Saison dernière : Sherbrooke (LHJMQ) : 67 MJ, 29-47-76

À 6 pieds 1 pouce et 207 livres, Poulin a déjà le physique de l'emploi pour devenir un attaquant de puissance dans la LNH. Il est reconnu comme un joueur travaillant, comme l'était son père Patrick à une autre époque. 

Il n'a pas peur de se salir le nez et d'aller dans les endroits plus difficiles d'accès, comme le devant du filet, ce qui offre des occasions de marquer. Il devra toutefois améliorer son coup de patin afin d'être plus mobile et plus efficace en accélération. C'est ce qui pourrait lui permettre d'avoir un impact dans la LNH.

Video: Poulin parle de sa sélection par les Penguins

« Il faut être rapide, habile et physique », a souligné celui qui espère faire sa place avec les Penguins dès cette année. « Les gars sont peut-être plus vieux et un peu plus forts, mais le jeu reste le même. Je dois simplement donner tout ce que j'ai. »

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

3. Calen Addison, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 53e rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Lethbridge (WHL) : 67 MJ, 11-54-65; Wilkes-Barre/Scranton (LAH) : 3 MJ, 0-2-2

Addison n'est pas le plus imposant à 5 pieds 10 pouces et 180 livres, mais il entre dans le moule des nouveaux défenseurs mobiles et capables de mener le jeu. Pour une deuxième saison consécutive, il a amassé 65 points avec les Hurricanes de Lethbridge, dont 34 sur le jeu de puissance. Il a aussi bien fait lors d'un court passage de trois matchs avec le club-école des Penguins en fin de saison. 

Le droitier devra toutefois prouver qu'il est capable d'affronter des joueurs plus gros et être efficace dans sa zone. Même si les Hurricanes ont terminé la dernière saison au sixième rang de la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), le différentiel d'Addison était de seulement plus-2. 

À l'âge de 19 ans, il pourrait obtenir un poste avec Équipe Canada au CMJ en décembre prochain.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

4. Filip Hallander, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 58e rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Timra IK (SHL) : 45 MJ, 7-14-21

Un joueur intelligent et un bon patineur, Hallander disputera la prochaine saison en Suède, où il a connu une saison plus qu'intéressante du point de vue offensif. Il a représenté la Finlande au CMJ l'an dernier, mais a été blanchi en cinq matchs. Il devrait avoir un rôle plus important en décembre prochain.

Son arrivée dans la LNH n'est pas pour demain, et il aura besoin de s'habituer au jeu nord-américain durant une saison dans la LAH, mais s'il continue de progresser comme il l'a fait cette année, il n'est pas impossible qu'il se retrouve avec les Penguins en 2021-2022.

Arrivée prévue dans la LNH : 2022-23

5. Justin Almeida, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 129e rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Moose Jaw (WHL) : 64 MJ, 33-78-111

Après avoir amassé 34 points à ses 118 premiers matchs dans la WHL, Almeida a explosé lors des deux dernières saisons avec des récoltes de 98 et 111 points, ce qui lui a permis d'être repêché en cinquième ronde par les Penguins à sa deuxième année d'admissibilité au repêchage. 

Tweet from @MJWARRIORS: Justin Almeida (@justinalmeida27) snipes one on the power play to give us a 2-0 lead. pic.twitter.com/XaVPfrO3hZ

Le talent offensif de l'attaquant ne fait pas de doute, mais avec un physique de 5 pieds 11 pouces et 160 livres, il devra retrousser ses manches pour faire sa place dans la LNH.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.