Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Maple Leafs

Kapanen et Aaltonen pourraient se greffer au noyau de surdoués cette saison

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Maple Leafs de Toronto :

Les Maple Leafs de Toronto possèdent un des plus talentueux groupes de jeunes talentueux de la LNH. Après que les Auston Matthews, Mitchell Marner et William Nylander eurent brillé à leurs débuts en 2016-17, plusieurs autres jeunes pourraient les imiter cette saison. Il n'y aura cependant pas de place pour tout le monde.

« La beauté de la chose, c'est que nous avons trop de bons joueurs pour les 23 postes disponibles », souligne l'entraîneur Mike Babcock. « Avec comme résultat que le camp d'entraînement sera ultra compétitif. C'est très positif, et ça illustre que nous allons dans la bonne voie. »

Voici les cinq meilleurs espoirs des Maple Leafs, selon LNH.com:

1. Kasperi Kapanen, AD

Comment il a été acquis: Dans une transaction avec les Penguins de Pittsburgh le 1er juillet 2015

Saison dernière: Toronto: 8 MJ, 1-0-1; Toronto (LAH): 43 MJ, 18-25-43

Kapanen, âgé de 21 ans, est un patineur hors pair doué en attaque en plus d'être efficace en infériorité numérique. Il a passé la majeure partie de la saison dans la Ligue américaine, avant de faire ses débuts dans la LNH le 28 mars. Il s'est mis en évidence en séries éliminatoires, en réussissant deux buts dans le match no 2 de la série de premier tour contre les Capitals de Washington - le second ayant donné la victoire aux siens en prolongation.

« C'est un très bon joueur, avance Babcock. Il est capable de jouer dans la LNH. »

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

2. Miro Aaltonen, C

Comment il a été acquis: Mis sous contrat comme joueur autonome le 17 mars

Saison dernière: Vityaz Podolsk (KHL): 59 MJ, 19-25-44

Aaltonen, 24 ans, possède de belles aptitudes à l'attaque. Avant la saison dernière, il avait amassé 119 (56 buts, 63 passes) points en 233 matchs au sein de la Ligue élite de la Finlande. Aaltonen (5 pieds 11 pouces, 176 livres) est un bon patineur, mais il manque l'élément physique à son jeu.

« Nous le voyons comme un très bon joueur, dit Babcock. Il va ajouter à la compétitivité du camp, c'est important. Nous avions le sentiment d'être à court de joueurs de centre la saison dernière. Nous n'avions pas suffisamment de gars qui pouvaient jouer à la position. Nous voulions être dans une meilleure position. »

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

31 en 31 Maple Leafs: Aperçu de la saison | Grands enjeux | Analyse pour les poolers

3. Travis Dermott, D

Comment il a été acquis: Sélectionné avec le choix no 34 du repêchage 2015 de la LNH

Saison dernière: Toronto (LAH): 59 MJ, 5-19-24

Dermott, 20 ans, patine avec aisance en possession de la rondelle, il est très soucieux de son jeu en défense et il limite les erreurs en évitant de courir des risques inutiles. On le voit également apporter une contribution à l'attaque sur le jeu de puissance. La saison dernière, Dermott (5 pieds 11 pouces, 207 livres) a obtenu un but et sept passes en supériorité numérique.

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

4. Calle Rosen, D

Comment il a été acquis: Mis sous contrat comme joueur autonome le 16 mai

Saison dernière: Vaxjo (Suède): 41 MJ, 6-13-19

Rosen, 23 ans, est un solide patineur, un bon manieur de rondelle qui est à l'aise dans les trois zones. À 6 pieds 174 livres, il peut décocher ses tirs vivement.

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

5. Timothy Liljegren, D

Comment il a été acquis: Sélectionné avec le choix no 17 du repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière: Rogle (Suède): 19 MJ, 1-4-5

Liljegren, 18 ans, est un fantastique patineur et il peut manier la rondelle à haute vitesse. C'est un passeur et on prévoit qu'il sera un producteur de point. Liljegren (6 pieds, 191 livres) a comme modèle le défenseur vedette Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa. Il aurait possiblement été choisi à un rang plus élevé au repêchage n'eut été de la mononucléose qui l'a mis K.-O. en septembre. Il a eu besoin de la moitié de la saison avant de se remettre en marche.

« Il possède les atouts pour avoir beaucoup de succès, soumet Babcock. J'affectionne grandement son style de jeu, mais ce n'est pour lui qu'une plate-forme sur laquelle bâtir. Il a encore beaucoup de travail à faire. »

Arrivée prévue dans la LNH: Saison prochaine

En voir plus