Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Capitals

Le groupe d'espoirs n'est pas le plus relevé à Washington, mais il devrait permettre d'améliorer la défensive

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Capitals de Washington.

Après avoir bâti leur club actuel à l'aide de bombes offensives comme Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et Evgeny Kuznetsov, les Capitals voient maintenant des joueurs défensifs se retrouver au sommet de leur organigramme d'espoirs.

Une banque de jeunes joueurs qui est plutôt appauvrie. Lors des cinq dernières années, le rang moyen de sélection de l'équipe en première ronde a été 26,5. À cela s'ajoute le Repêchage 2017 de la LNH, où les Capitals n'ont pas parlé avant le quatrième tour. Dans ces conditions, les dépisteurs de l'équipe avaient la tâche de trouver des perles plus loin dans le repêchage, une mission qui ne semble pas avoir été réussie.

31 EN 31 CAPITALS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Tout de même, les défenseurs repêchés par les Capitals ont tous en commun qu'ils sont de bons patineurs capables de bouger la rondelle rapidement, une exigence du hockey de la LNH en 2019, ce qui devrait faciliter la tâche à l'espoir numéro un du club.

1. Ilya Samsonov, G

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 22e choix du Repêchage 2015 de la LNH

Saison dernière : Hershey (LAH) : 44 MJ, 20-14-2; MBA 2,70; %ARR. ,898; 3 bl

La première saison de Samsonov en Amérique du Nord n'a pas été des plus faciles. En plus de s'adapter à un nouvel environnement et à une patinoire plus petite, il a aussi dû apprendre l'anglais. 

Ses performances en ont payé le prix puisqu'après 17 matchs, il affichait un dossier de 5-11-0, une moyenne de buts alloués de 3,82 et un pourcentage d'arrêts de ,855.

Puis, il y a eu un déclic le 12 janvier, quand il a signé son premier blanchissage de la saison. Il n'a rien donné lors de la rencontre suivante non plus. Il a finalement terminé la saison avec une fiche de 15-3-2, une moyenne de 1,80 et un pourcentage d'arrêts de ,934.

Tweet from @RobCarlinNBCS: Ilya Samsonov posts a 21-save shutout as #Caps roll TB, 5-0.. Video quality isn't great.. But here's a couple of late saves to preserve the shutout.. #ALLCAPS pic.twitter.com/k1ATiBNFYg

« C'est le jour et la nuit par rapport au début de l'année pour Ilya », a souligné l'entraîneur-chef des Bears, Spencer Carbery. « De la manière qu'il agit avec ses coéquipiers dans le vestiaire, sa démarche, ses habitudes, il a tellement l'air plus à l'aise. Il est désormais bien intégré à l'équipe, alors qu'au début de l'année, tout était nouveau pour lui. Il tentait de comprendre ce que je lui disais, de comprendre toutes les choses qui se présentaient à lui. On voyait que sa manière de jouer n'était pas naturelle. »

Les Capitals ont un autre bon espoir chez les gardiens en Vitek Vanecek (39e, 2014), qui a un an de plus que Samsonov, et les deux pourraient éventuellement former un duo à Washington. Le gardien partant à Washington, Braden Holtby, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet 2020, et les Capitals devront tester les eaux avec Samsonov pour savoir s'il peut être partant dans la LNH dès cette année.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-2021

2. Alexander Alexeyev, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 31e choix du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Red Deer (WHL) : 49 MJ, 10-33-43

Alexeyev a été ralenti par les blessures à sa troisième année dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) avec les Rebels de Red Deer, mais ça ne l'a pas empêché d'être le meilleur pointeur parmi les défenseurs de son équipe avec 43 points en 49 rencontres. Une blessure au genou a mis fin à sa saison, ce qui est dommage puisqu'il aurait sûrement pu prendre part à des matchs des Bears de Hershey après l'élimination des Rebels, une expérience qui aurait été profitable avant le début de la saison estivale.

À 6 pieds 4 pouces et 200 livres, il a le physique de l'emploi, mais son coup de patin pourrait être encore plus fluide, ce qui devrait venir avec le temps pour un joueur de sa stature. Il est doté d'une bonne vision de jeu et il peut participer au pointage, comme il l'a démontré au Championnat mondial junior (CMJ). Il a amassé deux buts et quatre passes en sept rencontres pour la Russie.

Tweet from @eliteprospects: Wow! Two great goal from Capitals prospect Alexander Alexeyev!https://t.co/I1VWOOZWNG#WHL #ALLCAPS pic.twitter.com/hAXU9DKjyN

Il aura besoin d'au moins une, sinon deux saisons dans la Ligue américaine de hockey (LAH) afin de peaufiner son jeu, mais il devrait devenir un régulier à la ligne bleue des Capitals s'il parvient à rester en santé.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-2022

3. Connor McMichael, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 25e choix du Repêchage 2019 de la LNH

Saison dernière : London (OHL) : 67 MJ, 36-36-72

Les Knights de London comptaient sur une équipe redoutable l'an dernier, ce qui aurait dû reléguer McMichael à un rôle de soutien, lui qui en était à sa deuxième saison complète dans la OHL. Mais il a su faire sa place pour finalement terminer au premier rang des marqueurs de l'équipe, devant Liam Foudy, qui a été repêché au 18e rang en 2018.

Video: Washington choisit McMichael au 25e rang

McMichael est un joueur très intelligent, mais surtout, qui fait de tout sur la patinoire. Il pourrait devenir un joueur complet dans la LNH et connaître une longue carrière, à l'image d'un certain Nicklas Backstrom.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-2022

4. Martin Fehervary, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 46e choix du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : HV71 (SHL) : 45 MJ, 1-6-7

À 19 ans, et pour la première année de sa carrière, Fehervary a affronté des hommes dans la Ligue élite de Suède (SHL), ce qui explique sa récolte offensive moins impressionnante. Toutefois, lorsqu'il s'est mesuré à des joueurs de son groupe d'âge au Championnat mondial junior, il a amassé cinq points en autant de matchs. Les Capitals voient avant tout en lui un défenseur défensif, mais la preuve est faite qu'il a un certain potentiel offensif.

Surtout, Fehervary est reconnu comme un travailleur. À 6 pieds 2 pouces et 194 livres, il est déjà en mesure de couper les lignes de passe et d'être efficace pour protéger le filet et ainsi appuyer un défenseur plus offensif. Tout comme Alexeyev, il devra passer une saison à Hershey afin de peaufiner son développement, surtout qu'il devra s'habituer aux patinoires nord-américaines, mais les deux pourraient éventuellement former un duo dans le top-4 des Capitals.

« Je pense même qu'il a une chance de jouer dans la LNH dès cette année », estime le directeur du développement des joueurs de Washington, Steve Richmond. « C'est un excellent patineur. Il travaille fort sur et en dehors de la glace. Il est intelligent. Il est vraiment proche (de la LNH). »

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-2021

5. Lucas Johansen, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 28e choix du Repêchage 2016 de la LNH

Saison dernière : Hershey (LAH) : 45 MJ, 3-11-14

Johansen vient de connaître une mauvaise saison dans la LAH. Une blessure au haut du corps a ralenti sa progression et l'a fait chuter de quelques rangs dans le classement des défenseurs chez les Capitals. Après avoir obtenu 10 points à ses 18 premiers matchs, il n'en a récolté que 4 à ses 27 suivants. Une baisse de production qui coïncide avec son retour de l'infirmerie. 

Dommage puisqu'un scénario différent aurait pu lui permettre de disputer ses premiers matchs dans la LNH. À 6 pieds 2 pouces et 182 livres, il est doté d'une bonne vitesse et est un bon passeur.

Johansen se retrouve donc en lutte, à gauche, avec Jonas Siegenthaler, qui est âgé de 22 ans. Le Suisse, un spécialiste défensif, devrait être un régulier avec les Capitals cette saison. Quant à Johansen, il disputera une autre saison à Hershey et il devra redevenir le joueur qu'il était à sa deuxième saison junior, quand il avait obtenu 49 points en 69 rencontres avec les Rockets de Kelowna, une pépinière de défenseurs.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.