Skip to main content

31 en 31 : Analyse du Lightning de Tampa Bay pour les poolers

L'arrivée de Shattenkirk ne nuira pas à Sergachev; Barré-Boulet pourrait surprendre

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, le Lightning de Tampa Bay.

Pas besoin d'être un grand expert pour comprendre que les joueurs du Lightning de Tampa Bay sont très payants pour les poolers, et ce, à toutes les positions.

Le Lightning a marqué 50 buts de plus que 24 des 30 autres équipes de la LNH la saison dernière. Son avantage numérique a également été dévastateur avec un rendement de 28,2 pour cent, un sommet dans la LNH. Ces facteurs ont permis à ses grandes vedettes de connaître des saisons sensationnelles.

31 EN 31 LIGHTNING : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Tampa Bay a été la seule équipe à voir trois de ses joueurs atteindre le plateau des 90 points et des 35 points en avantage numérique (Nikita Kucherov, Steven Stamkos et Brayden Point). Les blessures ont empêché le défenseur Victor Hedman (54 points en 70 matchs) de franchir le cap des 60 points et le gardien Andrei Vasilevskiy (39 victoires en 53 matchs) de connaître une saison historique.

Derrière ces gros noms, cependant, on a eu droit au festival de la profondeur. En effet, aucun autre joueur n'a récolté plus de 48 points. Comme le Lightning représente toujours une machine offensive, et qu'au moins un poste s'est libéré en avantage numérique, il ne serait pas surprenant de voir au moins un joueur connaître une grande éclosion offensive cette année. Les poolers doivent simplement bien deviner de qui il s'agira.

À cibler : Mikhail Sergachev - L'arrivée de Kevin Shattenkirk ne devrait pas avoir d'impact sur l'utilisation de Sergachev. Le Russe de 21 ans était de toute façon destiné à évoluer à la gauche de la troisième paire de défenseurs de l'équipe derrière Hedman et Ryan McDonagh à forces égales. C'est plutôt McDonagh qui sera pénalisé par l'arrivée de Shattenkirk, car cela signifie probablement la fin de son utilisation en avantage numérique. Sergachev a déjà supplanté McDonagh à ce chapitre avec plus du double du temps d'utilisation par match la saison dernière (1:31 comparativement à 0:40). Sergachev a aussi montré en fin de saison qu'il pouvait endosser plus de responsabilités et produire lorsqu'on lui en donne la chance. Au cours des 13 derniers matchs du Lightning, Sergachev a été utilisé en moyenne 19:54 par match (comparativement à 17:55 pour l'ensemble de la saison), et il en a profité pour récolter neuf points (un but, huit passes).

Video: TBL@OTT: Sergachev profite de la circulation

À éviter : Ondrej Palat - Les poolers ont été encouragés à faire preuve de patience envers Palat, car il a montré par le passé qu'il pouvait être un joueur très productif lorsqu'il était en santé. Il a toutefois été incapable de demeurer loin de l'infirmerie au cours des quatre dernières saisons, alors qu'il a disputé 65 matchs ou plus à une seule reprise. En plus d'être à l'écart du jeu beaucoup trop souvent pour justifier un choix hâtif, les statistiques de Palat ont été particulièrement décourageantes au cours de la dernière campagne. Malgré le fait qu'il ait été le sixième joueur le plus utilisé de l'équipe en avantage numérique, il n'a pu faire mieux qu'une récolte de huit points sur le jeu de puissance. Aucun joueur du Lightning n'a amorcé en moyenne plus souvent ses présences en zone offensive que Palat à 5-contre-5 avec 58,98 pour cent. De plus, il a passé la grande majorité de son temps à forces égales avec Steven Stamkos la saison dernière. Malgré tous ces éléments qui jouaient en sa faveur, Palat a connu la pire saison de sa carrière avec une récolte de 34 points et a décoché seulement 100 tirs en 64 parties. Il est temps pour les poolers de passer à autre chose et de se tourner vers un joueur qui possède un potentiel plus élevé et un bilan de santé moins lourd.

À surveiller/carte cachée : Alex Barré-Boulet - Au moment d'écrire ces lignes, Point n'avait toujours pas paraphé de nouvelle entente avec le Lightning, ce qui porte le nombre total d'attaquants de Tampa Bay possédant un contrat de la LNH à 11. Même avec Point sous contrat, il manquera au moins un attaquant au Lightning pour compléter sa formation, avec très peu d'espace sous le plafond salarial. Barré-Boulet et son contrat comptant pour 759 258 $ sur la masse salariale deviennent donc très intéressants pour l'équipe. Barré-Boulet n'a pas raté ses débuts dans les rangs professionnels, alors qu'il a été le meneur chez les recrues de la Ligue américaine de hockey (LAH) avec 34 buts et 68 points. Si le Lightning décide de faire appel à ses services, ça ne sera assurément pas pour l'utiliser sur le quatrième trio. Il pourrait imiter son compatriote Yanni Gourde et connaître une saison de près de 50 points s'il obtient sa chance sur l'un des premiers trios. Et comme J.T. Miller a été échangé aux Canucks de Vancouver au cours de la saison morte, il y aura une place de disponible sur la première vague du jeu de puissance. Barré-Boulet ne devrait pas être le premier à obtenir une audition pour ce poste, alors que Tyler Johnson, Gourde, Alex Killorn et Anthony Cirelli vont aussi être considérés, mais il possède néanmoins des chances réalistes de patiner sur la deuxième vague et d'ainsi montrer ce qu'il peut faire.

Tweet from @LHJMQ: #JeuDeLaSoiree | Alex Barr��-Boulet de l���@ArmadaBLB y va d���une double-feinte avant d���inscrire ce superbe but! pic.twitter.com/bBfaMUwzFk

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.