Skip to main content

31 en 31 : Analyse du Lightning de Tampa Bay pour les poolers

Tampa Bay regorge de talent à toutes les positions et récompensera les poolers qui iront piger dans sa cour

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, le Lightning de Tampa Bay.

La saison dernière, le Lightning a aligné neuf marqueurs de 40 points ou plus, ce qui a fait le bonheur des poolers qui ont pigé dans sa cour. Les attaquants Nikita Kucherov et Steven Stamkos ont sonné la charge avec respectivement 100 et 86 points, mais au-delà de ces deux gros canons, le Lightning compte sur des joueurs qui le rendent dangereux, peu importe le trio qui est sur la glace.

Brayden Point (66 points), Yanni Gourde (64), Tyler Johnson (50), Alex Killorn (47) et Ondrej Palat (35) ont tous fait bonne figure et confèrent une belle profondeur offensive au Lightning, ce qui fera le bonheur des poolers. C'est sans compter le formidable défenseur Victor Hedman, qui a amassé plus de 60 points lors de ses deux dernières campagnes, et la jeune sensation Mikhail Sergachev. Finalement, devant le filet, Tampa Bay compte sur un finaliste au trophée Vézina et l'un des meilleurs jeunes gardiens de la LNH en Andrei Vasilevskiy.

Que ce soit pour gagner un pool maintenant ou pour jeter des bases solides dans une ligue à long terme, le Lightning a ce qu'il faut.

À cibler : Brayden Point -- L'attaquant de 22 ans avait laissé entrevoir son potentiel avec 40 points (18 buts, 22 passes) en 68 matchs en 2016-17, mais il a littéralement explosé avec 66 points (32 buts, 34 aides) en 82 rencontres la saison dernière. Il était généralement utilisé sur la deuxième ligne et sur la seconde vague du jeu de puissance, et tout indique que ce sera encore le cas cette saison, mais ça ne devrait pas inquiéter les poolers pour autant. Même s'il est quelque peu dans l'ombre de Stamkos et de Kucherov, Point rapportera gros. D'ailleurs, 55 de ses 66 points ont été obtenus à cinq contre cinq la saison dernière, au deuxième rang à ce chapitre chez le Lightning derrière Kucherov (64). Point a également été le deuxième attaquant le plus utilisé en moyenne (19:37), encore une fois après Kucherov (19:49). Le natif de Calgary a également décoché 217 tirs au filet (deuxième chez le Lightning) - un avantage dans les pools à catégories multiples - et présenté un impressionnant pourcentage de réussite aux tirs de 14,7 pour cent.

Video: TBL@WSH, #4: Point l'égalise après un revirement

À éviter : Ryan Callahan -- Les beaux jours sont résolument chose du passé dans le cas de l'attaquant de 33 ans. Lorsqu'il n'est pas blessé, Callahan est incapable d'offrir son rendement offensif d'avant, comme en témoignent ses 18 points (cinq buts, 13 passes) en 67 parties la saison dernière. À Tampa Bay, il se retrouve derrière trop de joueurs talentueux et il doit se contenter d'un rôle de soutien. Il n'a d'ailleurs été que peu utilisé en supériorité numérique la saison dernière, en plus d'être le 18e joueur le plus employé en moyenne par match (13:19). Il a joué toute l'année avec une blessure à l'épaule et a finalement dû se résoudre à se faire opérer, le 31 mai. Il aura besoin de cinq mois de réadaptation et pourrait donc rater le début de la saison. Le fait qu'il ait manqué 155 matchs au cours des cinq dernières saisons devrait achever de convaincre les poolers de l'éviter.

31 EN 31 LIGHTNING : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : J.T. Miller -- Débarqué en provenance des Rangers de New York avec Ryan McDonagh lors de la date limite des transactions, l'attaquant a récolté 18 points, dont 10 buts, en 19 matchs avec Tampa Bay, après en avoir amassé 40 en 63 parties avec New York. Ça lui a permis d'établir des sommets personnels dans la LNH au chapitre des buts (23), des passes (35) et des points (58). S'il demeure jumelé à Kucherov et à Stamkos, comme ç'a été le cas la saison dernière, Miller pourrait atteindre de nouveaux sommets. Sous les ordres de l'entraîneur Jon Cooper, il a été le quatrième attaquant le plus utilisé en moyenne par match (18:11) et le cinquième joueur le plus employé sur le jeu de puissance (2:23). Les poolers devraient donc le monter de quelques rangs sur leur liste.

Video: BOS@TBL, #5: Boston étourdi par Miller et Kucherov

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.