Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Ducks d'Anaheim pour les poolers

Les Ducks ne misent plus sur de gros canons, mais des jeunes et quelques joueurs de soutien pourraient être intéressants

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Ducks d'Anaheim.

Les poolers ont longtemps misé sur les gros canons des Ducks, mais les belles années de ces derniers semblent officiellement derrière eux et l'équipe n'offre plus autant d'options alléchantes que par le passé.

31 EN 31 DUCKS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirsToutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Un joueur comme Ryan Getzlaf est vieillissant et on ne peut plus se tourner vers lui dans les premières rondes d'un repêchage, d'autant plus qu'il est de plus en plus sujet aux blessures. Corey Perry est parti vers d'autres cieux et Ryan Kesler devrait rater la saison au complet. Voilà de quoi laisser plusieurs poolers sur leur faim.

Certes, s'il rebondit après une dernière saison décevante, un joueur comme Rickard Rakell (43 points en 2018-19) pourrait faire le bonheur des poolers en franchissant le plateau des 30 buts comme lors des deux campagnes précédentes. 

Pour le reste, les Ducks présentent une formation avec beaucoup de joueurs de soutien et de jeunes sur lesquels les poolers pourraient miser vers le milieu et la fin de leur repêchage. Les attaquants Adam Henrique et Jakob Silfverberg sont deux bons exemples, eux qui n'ont pas franchi le plateau des 50 points la saison dernière (42 et 43, respectivement).

À cibler : Ondrej Kase - Kase n'est pas le nom qui résonne le plus à Anaheim, mais les poolers en auraient peut-être entendu parler un peu plus si sa saison n'avait pas pris fin après 30 matchs en raison d'une blessure à l'épaule. Avant de tomber au combat, l'attaquant tchèque de 23 ans avait obtenu 20 points, dont 11 buts. Le départ de Perry et l'absence de Kesler devraient lui ouvrir la porte sur le top-6 et en avantage numérique. Ce qui est encourageant dans le cas de Kase, c'est sa moyenne supérieure à trois tirs par rencontre et son pourcentage de tentative de tirs de 56,87, le meilleur chez les joueurs des Ducks ayant joué au moins 30 rencontres, la saison dernière. Les Ducks ont pourtant affiché le quatrième pire pourcentage de la Ligue (47,11), ce qui signifie que l'équipe a passé beaucoup plus de temps à se défendre que le contraire, sauf quand Kase était sur la glace.

Video: ARI@ANA: Kase bat Hill en échappée tôt en 1re période

À éviter : Cam Fowler - Même s'il est l'un des défenseurs les plus utilisés des Ducks, surtout lors de missions offensives, Fowler ne parvient pas à offrir des chiffres éloquents, ayant franchi le plateau des 35 points seulement une fois au cours des cinq dernières saisons. Les poolers doivent également tenir compte de son historique de blessures, car il a disputé 69 matchs ou moins dans trois des quatre plus récentes campagnes. Il continuera d'être très utilisé par l'entraîneur Dallas Eakins, mais quel sera son impact offensif, notamment en avantage numérique? L'attaque des Ducks représente un point d'interrogation après avoir été la pire de la Ligue (196 buts marqués) la saison dernière et Fowler pourrait en souffrir si Anaheim ne se relance pas.

À surveiller : Troy Terry - Plusieurs signes encourageants jouent en faveur de Terry. D'abord, il a été dominant dans la Ligue américaine de hockey (LAH) avec une moyenne d'un point par rencontre en 41 matchs, et il a également été convaincant quand les Ducks l'ont rappelé à la mi-janvier. L'attaquant de 21 ans a terminé la saison à Anaheim avec une récolte de 13 points (quatre buts, neuf passes) en 26 rencontres. Les Ducks veulent effectuer un virage jeunesse et la place de Terry au sein de la formation est presque assurée. Il pourrait d'ailleurs obtenir une place sur le top-6 et en avantage numérique. Tout dépendant de la tournure de sa saison, il pourrait s'avérer un candidat de choix au ballottage pour les poolers.

Video: ANA@NJD: Terry marque son 1er but dans la LNH en A.N.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.