Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Jets

La relève en défensive sera très importante au cours des prochaines années à Winnipeg

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Jets de Winnipeg.

Les Jets ont perdu plusieurs morceaux importants de leur défensive au cours de l'entre-saison, ce qui accentue l'importance d'assurer une relève de qualité à la ligne bleue.

Les défenseurs Jacob Trouba (Rangers de New York), Tyler Myers (Canucks de Vancouver) et Ben Chiarot (Canadiens de Montréal) évolueront tous ailleurs cette saison, et afin d'assurer une transition sans heurts, les Jets devront réussir à intégrer de jeunes défenseurs à leur formation. Ce sera d'autant plus important que Winnipeg devra composer avec peu d'espace sous le plafond salarial et pourrait profiter de la contribution d'arrières qui en sont encore à leur contrat de recrue.

31 EN 31 JETS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Le directeur général Kevin Cheveldayoff semble toutefois avoir prévu le coup. Au cours des quatre dernières saisons, 44 pour cent des joueurs repêchés par les Jets étaient des défenseurs (11 sur 25) contre seulement 29 pour cent lors des quatre années précédentes (9 sur 31).

Il ne faut donc pas se surprendre que trois des cinq meilleurs espoirs de l'équipe soient des défenseurs. C'est sans compter Logan Stanley, le choix de première ronde (18e au total) des Jets au Repêchage 2016 de la LNH, un colosse de 6 pieds 7 pouces et 228 livres qui a fait ses débuts chez les professionnels la saison dernière. 

Si le passé est garant de l'avenir, les chances de succès des espoirs de Winnipeg sont élevées. Les Jets sont un modèle de constance en matière de repêchage et de développement. Depuis qu'ils ont été relocalisés d'Atlanta au terme de la saison 2010-11, on compte 11 joueurs repêchés par l'organisation ayant joué 100 matchs ou plus dans la LNH. De ce nombre, neuf sont toujours avec l'équipe aujourd'hui.

1. Kristian Vesalainen, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 24e choix du Repêchage 2017

Saison dernière : Helsinki (KHL) : 31 MJ, 6-11-17; Manitoba (LAH) : 22 MJ, 4-9-13; Winnipeg : 5 MJ, 0-1-1

Vesalainen a joué dans trois ligues différentes la saison dernière. Après avoir fait sa place chez les Jets à l'issue du camp d'entraînement, l'attaquant de 20 ans a été rétrogradé dans la Ligue américaine de hockey (LAH), où il a obtenu huit points (trois buts, cinq passes) en autant de rencontres, avant de retourner dans son pays natal pour évoluer avec Helsinki dans la Ligue continentale de hockey (KHL). Vesalainen est revenu dans la LAH pour terminer l'année, mais il n'a obtenu que cinq points (un but, quatre aides) en 14 rencontres.

À 6 pieds 3 pouces et 207 livres, Vesalainen est imposant et se démarque par son tir et ses instincts offensifs, des éléments qui pourraient lui permettre de se démarquer au camp d'entraînement des Jets et de se tailler un poste avec l'équipe.

« Je peux occuper presque tous les rôles, a dit Vesalainen. J'ai joué sur les premier et deuxième trios dans la KHL et également sur la troisième ligne. Je pense que je peux jouer partout. »

Chose certaine, la saison prochaine devrait être un peu moins mouvementée. S'il ne demeure pas dans la LNH, il devrait passer la saison dans la LAH, où une autre année de développement lui sera bénéfique.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

2. Ville Heinola, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 20e choix du Repêchage 2019

Saison dernière : Rauma (Liiga) : 34 MJ, 2-12-14

Classé au quatrième rang sur la liste finale des patineurs européens du Bureau central de dépistage de la LNH, le défenseur de 20 ans a glissé jusqu'au 20e rang du dernier repêchage.

À sa première saison contre des hommes, Heinola s'est démarqué par ses habiletés offensives. Sa récolte de 14 points en 34 rencontres lui procure le quatrième rang de tous les temps chez les défenseurs de moins de 18 ans dans la Liiga. Il aurait probablement ajouté un peu plus de points à sa fiche si une blessure au genou subie au dernier Championnat mondial junior de la FIHG (CMJ) ne l'avait pas contraint à rater plusieurs semaines d'activités. Il tentera de bâtir sur sa dernière saison en retournant évoluer avec Rauma la saison prochaine.

Video: Les Jets sélectionnent Heinola avec le 20e choix

« Nous voulons simplement qu'il soit lui-même et qu'il pratique le style de jeu qui lui est propre », a affirmé Cheveldayoff à NHL.com durant le Repêchage 2019. « Sa courbe de progression devrait être bonne, car il a déjà évolué avec des hommes. Il a déjà joué à un haut niveau et l'expérience qu'il a gagnée en évoluant dans une ligue d'hommes est inestimable. »

Cette expérience pourrait d'ailleurs lui servir plus tôt que tard, car aucun défenseur de la formation actuelle des Jets n'est sous contrat après la saison 2020-21.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

3. Sami Niku, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 198e choix du Repêchage 2015

Saison dernière : Winnipeg : 30 MJ, 1-3-4; Manitoba (LAH) : 20 MJ, 3-9-12

La ligne bleue des Jets affichait complet au cours des dernières années, ce qui a empêché Niku de se tailler un poste de régulier avec l'équipe, mais la situation est différente cette saison. Il faut donc s'attendre à le voir occuper un rôle important chez les Jets, même s'il n'a que 31 matchs d'expérience dans la LNH.

Video: WPG@CBJ: Niku donne l'avance aux Jets

Le défenseur, qui aura 23 ans le 10 octobre, a démontré qu'il est prêt à passer à la prochaine étape en obtenant 66 points en 96 matchs en deux saisons dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Niku a d'ailleurs été nommé meilleur défenseur de la LAH en 2017-18.

« Il est agile et est très habile en possession de la rondelle », a déclaré l'entraîneur des Jets Paul Maurice au site Web des Jets en mars dernier, alors que Niku avait été rappelé dans la foulée des blessures à Dustin Byfuglien et à Josh Morrissey. « Il trouve toujours les corridors de passe pour faire progresser le jeu. Il sera un très bon joueur pour nous. Il a fait beaucoup de progrès. »

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

4. Dylan Samberg, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 43e choix du Repêchage 2017

Saison dernière : Université Minnesota-Duluth (NCAA) : 39 MJ, 7-12-19

Le défenseur format géant (6 pieds 3 pouces, 190 livres) se développe dans un environnement gagnant. Après avoir remporté la médaille d'argent avec les États-Unis au CMJ 2019, Samberg a gagné un deuxième championnat de la NCAA consécutif avec l'Université Minnesota-Duluth.

Samberg est surtout reconnu pour son côté défensif. La saison dernière, il a affiché un excellent différentiel de plus-22 en affrontant les meilleurs éléments adverses, mais il est tout de même parvenu à inscrire sept buts et à amasser près d'un demi-point par rencontre dans les rangs universitaires.

« En ce moment, je compte jouer une autre année avec Minnesota-Duluth », a confié Samberg au Winnipeg Free Press en avril dernier. « Rien ne presse et nous verrons où ça nous mènera. Après la saison prochaine, j'aurai 21 ans. J'ai encore beaucoup de temps et je pense que je pourrais profiter d'une autre année de développement. »

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

5. Mason Appleton, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 168e choix du Repêchage 2015

Saison dernière : Manitoba (LAH) : 40 MJ, 15-17-32; Winnipeg : 36 MJ, 3-7-10

Tout juste sorti des rangs universitaires avec l'Université Michigan State, Appleton a explosé dans la LAH avec 66 points (22 buts, 44 passes) en 76 matchs pour obtenir le titre de recrue de l'année en 2017-18.

Video: CBJ@WPG: Appleton marque d'un tir anodin

Ses succès se sont poursuivis avec près d'un point par match, la saison dernière, et on l'a rappelé en milieu de campagne pour lui faire disputer 36 rencontres dans la LNH. La vitesse et l'intelligence de ce choix de sixième ronde pourraient lui permettre de s'établir sur l'un des deux derniers trios des Jets dès cette saison.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.