Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Islanders

Trois des joueurs les plus prometteurs de New York ont été repêchés par Lamoriello depuis son entrée en poste

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Islanders de New York.

Au cours des dernières années, les Islanders sont parvenus à regarnir une banque d'espoirs qui laissait quelque peu à désirer auparavant.

Avant la saison dernière, les Islanders ont raté les séries quatre fois en sept ans, mais on ne peut pas dire qu'ils en ont profité pour mettre la main sur des joueurs d'impact au repêchage. Des choix de première ronde comme Griffin Reinhart (quatrième au total, 2012), Michael Dal Colle (cinquième, 2014) et Joshua Ho-Sang (28e, 2014) n'ont pas apporté la contribution espérée, et on a déniché peu de joueurs du calibre de la LNH lors des rondes subséquentes de ces cuvées.

31 EN 31 ISLANDERS : Trois enjeux à surveiller | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Les Islanders se sont repris avec la sélection de l'attaquant Mathew Barzal (16e, 2015), mais il n'en demeure pas moins que ces quelques ratés au repêchage ont créé un creux de vague. Ç'a fait en sorte que New York a tardé à assurer une relève de qualité à des joueurs comme Brock Nelson (30e, 2010), Casey Cizikas (92e, 2009), Anders Lee (152e, 2009) et Josh Bailey (neuvième, 2008), qui sont aujourd'hui dans la vingtaine avancée et ont été repêchés par l'organisation.

Cette tendance est toutefois en train de changer, car depuis l'embauche du directeur général Lou Lamoriello en juin 2018, on a mis la main sur des espoirs de qualité. Lamoriello a profité de huit choix au Repêchage 2018 de la LNH, dont quatre dans les deux premières rondes, et signe qu'il accorde une grande importance au repêchage, les Islanders n'ont échangé aucun de leurs choix pour les trois prochaines années.

D'ailleurs, trois des cinq meilleurs espoirs des Islanders ont été sélectionnés par Lamoriello et son équipe. C'est sans compter Simon Holmstrom, qui a été le premier choix des Islanders (23e au total) au Repêchage 2019 et qui semble prometteur. L'attaquant suédois a obtenu 20 points (sept buts, 13 passes) en 21 matchs avec HV71 dans les rangs juniors en Suède et il s'est démarqué au Championnat du monde des moins de 18 ans 2019 de la FIHG, mais des blessures à la hanche et au pouce ont ralenti son développement.

1. Noah Dobson, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 12e choix du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Acadie-Bathurst (LHJMQ) : 28 MJ, 9-7-16; Rouyn-Noranda (LHJMQ) : 28 MJ, 6-30-36

Dobson n'a plus grand-chose à prouver dans les rangs juniors après avoir remporté la Coupe Memorial à deux reprises (Acadie-Bathurst, 2018; Rouyn-Noranda, 2019). Le défenseur de 19 ans a été dominant avec Rouyn-Noranda dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), la saison dernière, et encore plus en séries éliminatoires, alors qu'il a été le meilleur marqueur chez les défenseurs de la Ligue avec 29 points (huit buts, 21 passes) en 20 matchs.

Dobson aura toutes les chances de se faire valoir au camp d'entraînement, mais il devra retourner dans la LHJMQ pour une autre année s'il ne parvient pas à se tailler un poste avec les Islanders, car il n'est pas admissible à jouer dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Les Islanders ont sept défenseurs du calibre de la LNH sous contrat pour la saison à venir.

« Ce n'est probablement pas la situation idéale, mais c'est hors de mon contrôle », a mentionné Dobson à NHL.com lors du camp de perfectionnement des Islanders en juin. « C'est la vie pour les joueurs de hockey junior : il faut avoir 20 ans. Il faut simplement travailler fort cet été, aller au camp en septembre et faire de son mieux, puis on verra ce qui se passera. »

Dobson pourrait certainement aider les Islanders, notamment en attaque. Son intelligence sur la glace est au-dessus de la moyenne et il est capable de rendre les autres autour de lui encore meilleurs.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

2. Ilya Sorokin, G

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 78e choix du Repêchage 2014

Saison dernière : Moscou (KHL) : 40 MJ, 28-6-4, MBA 1,16, %ARR. ,940, 11 BL.

Semyon Varlamov est peut-être sous contrat pour les quatre prochaines saisons, mais c'est Sorokin que les Islanders voient comme leur gardien d'avenir.

Le Russe est âgé de seulement 24 ans et il est dominant dans la Ligue continentale de Russie (KHL) depuis quatre saisons. La saison dernière, il a conduit Moscou à la conquête de la Coupe Gagarine, le championnat de la KHL, en conservant une fiche de 16-4 avec une moyenne de buts alloués de 1,19, un pourcentage d'arrêts de ,947 et cinq blanchissages en séries éliminatoires.

La clé pour les Islanders sera de convaincre Sorokin de faire le saut de l'autre côté de l'Atlantique quand son contrat viendra à échéance au terme de la prochaine saison. Et la présence de Varlamov, un Russe lui aussi, n'est probablement pas une coïncidence.

« Voilà un jeune homme avec une année à faire à son contrat dans la KHL qui pourrait potentiellement débarquer en Amérique du Nord l'année d'après avec la barrière de la langue », a indiqué Lamoriello à NHL.com. « Ce serait bien d'avoir quelqu'un évoluant à la même position que lui de qui il peut s'inspirer. Ils se sont côtoyés à quelques reprises sur la scène internationale, donc selon moi, ce sera un élément important. »

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

3. Oliver Wahlstrom, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 11e choix au total du Repêchage 2018

Saison dernière : Boston College (NCAA) : 36 MJ, 8-11-19; Bridgeport (LAH) : 5 MJ, 2-1-3

Wahlstrom a connu des moments difficiles à sa saison recrue avec Boston College, et il a décidé de faire le saut chez les professionnels immédiatement.

« Je veux aller à l'aréna chaque jour », a expliqué Wahlstrom à NHL.com lors du camp de perfectionnement des Islanders. « Je ne voulais pas rester derrière un pupitre à écrire des dissertations. Ça m'a permis d'apprendre, mais je veux me concentrer sur le hockey. Je veux jouer, et jouer beaucoup. »

Cette décision permettra à Wahlstrom de se faire valoir au camp d'entraînement. Les Islanders ont besoin d'un marqueur naturel, et c'est justement la spécialité de l'attaquant de 19 ans. La logique voudrait toutefois qu'il dispute une première saison complète dans la LAH avant de s'amener à New York.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

4. Kieffer Bellows, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 19e choix du Repêchage 2016

Saison dernière : Bridgeport (LAH) : 73 MJ, 12-7-19

La première saison chez les professionnels de Bellows a été une expérience d'apprentissage. L'attaquant de 21 ans a amassé 11 de ses 19 points dans les deux premiers mois de la campagne avant de ralentir considérablement.

Le fils de l'ancien joueur de la LNH Brian Bellows sera à surveiller au camp d'entraînement des Islanders. Bellows a tout pour devenir un attaquant de puissance, mais une autre saison avec Bridgeport pourrait lui permettre de s'améliorer et d'avoir un plus gros impact avec les Islanders lorsqu'il débarquera avec eux.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

5. Bode Wilde, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 41e choix au total du Repêchage 2018

Saison dernière : Saginaw (OHL) : 62 MJ, 19-51-70

Wilde est issu du Programme de développement de l'équipe nationale de USA Hockey, mais il a choisi d'aller jouer avec Saginaw dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) plutôt que de joindre les rangs d'une université américaine, la saison dernière.

Le principal atout de Wilde est son talent offensif, comme en témoignent ses statistiques, et il a été finaliste pour le titre de défenseur de l'année dans la OHL, la saison dernière.

Tweet from @SpiritHockey: The Number 2 Play of the Week; In typical Bode Wilde fashion. #SoarWithUs pic.twitter.com/LANmgISQMU

Comme il est âgé de 19 ans et qu'il a été repêché en provenance des États-Unis, il serait admissible à jouer dans la LAH ou à retourner dans les rangs juniors la saison prochaine. Peu importe sa décision, il aura encore besoin de quelques années de développement, notamment pour améliorer son jeu défensif et sa vision.

Arrivée prévue dans la LNH : 2022-23

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.