Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Jets de Winnipeg pour les poolers

Le départ de Trouba devrait jouer en faveur de Morrissey à la ligne bleue

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Jets de Winnipeg.

Les nombreux changements chez les Jets durant l'entre-saison ne devraient pas avoir un gros impact sur le rendement de leurs gros canons, et les poolers devraient continuer d'aller piger dans la cour de Winnipeg.

Le défenseur Jacob Trouba est la seule perte importante à noter pour les poolers, car les défenseurs Tyler Myers et Ben Chiarot ainsi que l'attaquant Brandon Tanev sont peu ou pas sélectionnés dans la plupart des pools. De son côté, l'attaquant Kevin Hayes n'aura fait que passer (20 matchs en saison régulière).

31 EN 31 JETS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

La saison dernière, les Jets ont formé la septième meilleure attaque de la Ligue et leur jeu de puissance a été le quatrième plus efficace (24,8 pour cent). D'ailleurs, sept joueurs différents de Winnipeg ont amassé 10 points ou plus en avantage numérique, et un seul n'est pas de retour (Trouba), ce qui porte à croire que l'offensive des Jets sera tout aussi menaçante cette saison.

Winnipeg continuera d'être mené par les attaquants Blake Wheeler et Mark Scheifele. Ce dernier vient de connaître la meilleure saison de sa carrière (84 points), tandis que Wheeler a égalé son sommet de 91 points établi en 2017-18. Si le jeu de puissance des Jets continue d'être aussi dominant, les deux flirteront encore avec une moyenne d'un point par rencontre.

Derrière eux, les Jets alignent de jeunes attaquants dont la courbe de progression devrait se poursuivre. Nikolaj Ehlers a connu une baisse de régime avec 37 points, dont seulement 10 lors de ses 27 derniers matchs, mais il a été aux prises avec des blessures et il est un bon candidat pour rebondir cette saison. 

Ses coéquipiers Patrik Laine et Kyle Connor sont également sur la pente ascendante… à condition qu'ils soient sous contrat. S'ils devaient rater le début de la saison, les conséquences pourraient être très négatives pour les poolers. Le cas échéant, bien malin qui pourra prédire de quoi auront l'air les trios de l'entraîneur Paul Maurice, mais ça pourrait jouer en faveur de jeunes attaquants prometteurs.

En défensive, les poolers pourront se tourner vers Dustin Byfuglien, une bête dans les ligues à catégories multiples, mais sacrifier un choix hâtif pour lui est peut-être risqué en raison de son lourd bilan de santé. Son coéquipier Josh Morrissey représente lui aussi une option intéressante pour les poolers. Dans tous les cas, le départ de Trouba devrait jouer en leur faveur.

Enfin, le gardien Connor Hellebuyck demeure une option fiable devant le filet, mais les poolers sont en droit de se demander si toutes ces pertes en défensive ne nuiront pas à son rendement.

À cibler : Josh Morrissey - Le joueur de 24 ans vient de connaître la meilleure saison de sa carrière en établissant des sommets au chapitre des passes (25), des points (31) et des points sur le jeu de puissance (10). Morrissey aurait fort probablement franchi le plateau des 40 points si une blessure au haut du corps n'avait pas mis fin à sa saison régulière le 24 février. Si Morrissey demeure en santé, une récolte avoisinant les 45 points est tout à fait possible, car avec le départ de Trouba, il devient l'homme de confiance des Jets pour diriger la deuxième vague du jeu de puissance. Si Byfuglien devait tomber au combat, comme ç'a été le cas au cours des deux dernières années, Morrissey serait immédiatement propulsé sur la première vague avec les gros canons. À forces égales, il a été particulièrement bon pour générer de l'attaque, affichant un pourcentage de tentatives de tirs de 51,28 (cinquième chez les Jets), malgré une utilisation régulière contre les meilleurs trios adverses.

Video: EDM@WPG: Morrissey donne la victoire aux Jets

À éviter : Bryan Little - Little est un joueur attrayant pour les poolers parce qu'il évolue avec des joueurs productifs sur le deuxième trio des Jets. À preuve, les deux attaquants qu'il a le plus souvent côtoyés la saison dernière sont Patrik Laine et Kyle Connor. Le problème, c'est que ça ne se reflète pas sur ses statistiques. Depuis trois saisons, la production de Little est en baisse, tout comme son nombre de buts et ses points sur le jeu de puissance. L'attaquant de 31 ans est également employé en infériorité numérique, ce qui diminue son utilisation dans les situations offensives. Avec le départ de Tanev et de Hayes, deux joueurs plus utilisés que lui en moyenne à court d'un homme la saison dernière, la situation ne devrait pas aller en s'améliorant pour Little. À cela, il faut ajouter le fait que les Jets ont magasiné pour un centre no 2 sur le marché des transactions au cours des deux dernières années, mettant la main sur Paul Stastny (2017-18) et Hayes (2018-19) pour jouer à la place de Little en cours de saison. On ne sait pas si le scénario se reproduira cette fois, mais chose certaine, les plus belles années de Little sont derrière lui.

Video: WPG@STL #6: Little marque en I.N. en fin de match

À surveiller : Jack Roslovic - Après avoir amassé près d'un demi-point par match lors d'un passage de 31 rencontres avec les Jets en 2017-18, Roslovic a déçu plusieurs poolers qui le gardaient à l'œil avec seulement 24 points (neuf buts, 15 passes) en 77 rencontres, la saison dernière. Une part de ce rendement est due à sa faible utilisation (9:45) et à la qualité de ses compagnons de trio, mais avec Tanev et Hayes qui n'ont pas été remplacés, la porte s'ouvre pour que Roslovic soit utilisé plus souvent. On pourrait même voir l'attaquant de 22 ans être employé sur la deuxième vague du jeu de puissance. La situation de Connor et de Laine aura également un impact sur son rendement. Roslovic pourrait être appelé à contribuer avec les gros canons de Winnipeg sur l'un des deux premiers trios si les deux attaquants ne sont pas en uniforme lors du match d'ouverture.

Video: WPG@CHI: Roslovic décoche dans le haut du filet

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.