Skip to main content

30 en 30: Les meilleurs espoirs des Flames de Calgary

L'ailier gauche Matthew Tkachuk va tenter de percer l'alignement à l'âge de 18 ans

par Aaron Vickers / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 30 équipes de la ligue pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Flames de Calgary.

Au moment où les Flames de Calgary poursuivent leur reconstruction, ils continuent de garnir leur bassin de jeunes espoirs par le biais du repêchage de la LNH. Les progrès de certains d'entre eux sont intéressants au point où on peut projeter les voir graduer sous peu avec le grand club.

« Si vous faites le tour de nos clubs-écoles, au cours des deux dernières années, on parle de 11 joueurs qui ont fait le saut chez les professionnels, a noté le directeur général des Flames Brad Treliving. Vous devez faire des choix, en allant de l'avant. Cette année, nous avons repêché neuf joueurs qui feront le saut dans un an ou deux. »

Tout ça est positif pour les Flames, qui mettent l'accent sur le développement du talent à l'interne dans leur relance.

Voici les cinq meilleurs espoirs des Flames, selon LNH.com:

1. Matthew Tkachuk, AG

Comment on l'a obtenu: Sixième espoir réclamé de la séance 2016

Saison dernière: London (OHL): 30-77-107

Le talentueux et robuste Tkachuk, âgé de 18 ans, va imiter les Sam Bennett et Sean Monahan à titre de premiers choix effectuant le saut rapidement chez les Flames.

Tkachuk est le fils de l'ancien joueur étoile Keith Tkachuk, qui a disputé 18 saisons dans la LNH chez les Jets de Winnipeg, les Coyotes du Phoenix, les Blues de St.Louis et les Thrashers d'Atlanta.

« Il n'y a rien d'acquis pour personne, a indiqué Tkachuk (6 pieds 2 pouces, 200 livres) au cours du camp de développement de l'équipe. Il se fout que vous soyez âgé de 18 ans ou de 25 ans. Vous devez faire vos preuves. C'est ce que j'ai toujours dû faire. La LNH est un tout autre calibre de jeu. Faire mes preuves au camp d'entraînement est tout ce que j'ai en tête en vue du camp d'entraînement. »

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

2. Jon Gillies, G

Comment on l'a obtenu: Choix de troisième tour (no 75) au repêchage 2012

Saison dernière: Stockton (LAH): 7 MJ, 2-3-1, moyenne de 2,31, taux d'efficacité de 0,920

Après avoir complété sa carrière universitaire à Providence par la conquête du championnat et du titre de joueur par excellence du tournoi Frozen Four en 2014-15, Gillies, 22 ans, a connu des débuts difficiles dans la Ligue américaine de hockey (LAH), à Stockton. Après avoir signé deux jeux blancs à ses trois premières sorties, Gillies (6-6, 235) a vu sa saison prendre fin de façon abrupte en décembre en raison d'une opération à une hanche.

« C'est agréable de pouvoir faire des mouvements brusques sans ressentir de douleurs vives dans ma jambe, a dit Gillies dernièrement. C'est davantage psychologique que d'autre chose, mais c'est bien de savoir que j'ai retrouvé la force dans ma hanche et que je peux avoir confiance. »

Arrivée prévue dans la LNH: Saison prochaine

30 en 30 Flames: Aperçu de la saison | Analyse pour les poolers | Grands enjeux

3. Mark Jankowski, C

Comment on l'a obtenu: Choisi au 21e rang de la séance de 2012

Saison dernière: Stockton (LAH): 8 MJ, 2-4-6; Providence (NCAA): 38 MJ, 15-25-40

L'attente a été de longue durée, mais Jankowski va finalement faire ses débuts chez les professionnels après avoir passé quatre saisons au Providence College, dans le Rhode Island. Jankowski atteint les 40 points (15 buts) en 38 matchs, à sa dernière saison universitaire, à l'âge de 21 ans. Il a ajouté six points en huit matchs au cours d'un essai de fin de saison avec l'équipe-école de Stockton.

« Tout le monde progresse à son rythme et je savais quand on m'a repêché que je ne pourrais pas m'amener sur-le-champ et obtenir un poste avec l'équipe, a avancé Jankowski (6-3, 185). Je savais que le processus de développement serait plus long. J'ai donc privilégié une approche basée sur une amélioration constante au quotidien. J'ai redoublé d'ardeur en m'appliquant tant sur la glace qu'en gymnase, tout en surveillant mon alimentation et mon sommeil. Ç'a été une affaire de tous les jours et j'estime que je peux dire mission accomplie. »

Arrivée prévue dans la LNH: Saison prochaine

4. Hunter Shinkaruk, AG

Comment on l'a obtenu: Dans un échange avec les Canucks de Vancouver en retour de Markus Granlund, le 23 février 2016

Saison dernière: Calgary/Vancouver: 8 MJ, 2-1-3; Stockton/Utica (LAH): 62 MJ, 27-24-51

Shinkaruk, 21 ans, pourrait être la recrue qui fera le plus de bruit chez les Flames cette saison. Après avoir amassé 51 points (27 buts, 24 passes) dans la LAH, le choix de première ronde (no 24) en 2013, se verra offrir la chance d'amorcer la saison à Calgary. Il a fort bien paru au cours d'une « audition » de sept matchs en févier, en obtenant ses trois premiers points dans la LNH.

« Ce séjour m'a fait réaliser que je peux tenir mon bout dans la ligue, a dit Shinkaruk (5-10, 181). C'est à moi de peaufiner les détails de mon jeu et de me renforcer cet été. Il n'y a aucun doute dans mon esprit que je peux jouer dans la Ligue nationale. »

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

5. Oliver Kylington, D

Comment on l'a obtenu: Choisi au 60e échelon de la séance de repêchage 2015

Saison dernière: Calgary: 1 GP, 0-0-0; Stockton, LAH: 47 MJ, 5-7-12

Ç'a été une saison d'ajustements pour Kylington. Non seulement a-t-il fait ses débuts chez les professionnels en Amérique du Nord, il a été le plus jeune joueur dans la Ligue américaine de hockey (LAH), à l'âge de 18 ans - il a fêté son 19e anniversaire de naissance en mai. Le défenseur à caractère offensif a complété la saison avec cinq buts et sept passes, faisant ses débuts dans la LNH au dernier match de la saison des Flames.

« L'adaptation à la surface de jeu plus petite et au rythme s'est très bien déroulée, a opiné Kylington (6 pieds, 183 livres). L'entraînement hors-glace a été plus ardu, au début. Mes coéquipiers ont été bons avec moi. Le groupe de leaders et le personnel m'ont beaucoup aidé. J'ai dû m'y faire pendant toute la saison, mais je me sentais plus à l'aise déjà après quelques semaines. Ç'a bien été. »

Arrivée prévue dans la LNH: Saison prochaine

En voir plus