Skip to main content

30 en 30: Les Blue Jackets sous la loupe

Le noyau reste intact après une saison décevante à Columbus, la profondeur parmi les espoirs demeure un point fort

par Craig Merz / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 30 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Blue Jackets de Columbus :

Le remue-ménage attendu n'a pas eu lieu chez les Blue Jackets de Columbus, après que l'équipe eut raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite en 2015-16.

Hormis l'échange de l'attaquant des rangs mineurs Kerby Rychel et le départ de quelques éléments, les Blue Jackets se tourneront de nouveau vers le noyau de joueurs qui a terminé la saison dernière au 27e rang dans la LNH (34-40-8).

Deux décisions importantes prises par l'équipe ont été la prolongation de contrat accordée au défenseur et joueur autonome avec compensation Seth Jones, une entente de six ans de 32,4 millions $ le 29 juin, et l'acquisition du centre joueur autonome sans compensation Sam Gagner, qui a signé un contrat d'un an avec l'équipe le 1er août.

Gagner, sélectionné par les Oilers d'Edmonton avec le sixième choix du repêchage 2007 de la LNH, a marqué huit buts et récolté huit aides en 53 parties pour les Flyers de Philadelphie la saison dernière. Gagner, qui aura 27 ans le 10 août, a totalisé 124 buts et 352 points en 615 matchs dans la LNH.

Gagner pourrait évoluer au sein du deuxième trio si Alexander Wennberg (huit buts) et William Karlsson (neuf) ne sont pas plus efficaces cette saison. Cela pourrait permettre à Boone Jenner (30 buts) de se déplacer du centre à l'aile gauche pour faire de Brandon Dubinsky le centre du premier trio.

L'équipe a également effectué deux ajouts au sein du personnel d'entraîneurs. Brad Shaw, qui a travaillé avec les Blues de St. Louis au cours des 10 dernières saisons, servira à titre d'entraîneur adjoint, alors que l'ancien entraîneur du conditionnement physique des Blues Nelson Ayotte occupera le nouveau poste de directeur de performance optimale.

Shaw remplacera Craig Hartsburg, qui a pris sa retraite, et sera responsable de la défensive et de l'infériorité numérique, alors qu'Ayotte devrait s'occuper de la diminution de blessures, comme les problèmes récurrents à l'aine du gardien Sergei Bobrovsky.

30 en 30 Blue Jackets: Meilleurs espoirs | Analyse pour les poolers | Grands enjeux

Il n'y a pas eu de transactions majeures telles que les acquisitions de l'attaquant Brandon Saad en juin 2015 et de l'attaquant Scott Hartnell en 2014. Or, les Blue Jackets croient toutefois que la saison 2016-17 sera meilleure que la saison dernière, quand un départ de 0-7-0 a coûté à Todd Richards son poste d'entraîneur.

John Tortorella a été embauché comme remplaçant le 21 octobre et a perdu son premier match avant que Columbus ne présente une fiche respectable (34-33-8) pendant le reste de la saison.

« Quand ta saison se termine le 9 avril et tu ne joues pas dans les gros matchs (en séries éliminatoires), il y a de la déception, a avoué Tortorella. J'estime avoir laissé tomber l'organisation. Je n'en ai pas suffisamment fait afin de régler la situation ici. »

L'optimisme chez les Blue Jackets s'enracine sur deux principes: ceux qui ont déçu la saison dernière - notablement les étoiles de 2015 Bobrovsky (15-19-1, moyenne de buts alloués de 2,75, pourcentage d'arrêts de 0,908) et l'attaquant Nick Foligno (12 buts et 37 points en 72 matchs) - vont revenir plus fort, et le groupe d'espoirs qui a aidé les Monsters de Lake Erie à remporter la Coupe Calder dans la Ligue américaine de hockey (LAH) en juin s'aménera en renfort.

On aura à l'oeil le défenseur Zach Werenski, les attaquants Oliver Bjorkstrand, Josh Anderson, Sonny Milano et Lukas Sedlak ainsi que les gardiens Anton Forsberg et Joonas Korpisalo pendant le camp d'entraînement.

Le directeur général des Blue Jackets Jarmo Kekalainen a affirmé que les succès de Lake Erie peuvent être transposés dans la LNH.

« Nous espérions qu'ils gagnent la Coupe Calder, parce que je juge que c'est la meilleure expérience de développement possible pour un jeune joueur professionnel, a-t-il dit. On a pu voir la façon que les jeunes ont grandi pendant tout leur parcours en séries.

« Ils ont fait des pas de géant. Ça leur donne l'expérience dont ils ont besoin afin d'être en lice pour un poste dans la LNH et d'avoir un impact sur notre équipe. »

Afin de faire de la place dans l'alignement, les Blue Jackets se sont séparés du défenseur Fedor Tyutin et de l'attaquant Jared Boll. Rychel, le 19e choix du repêchage 2013 de la LNH, a été échangé aux Maple Leafs de Toronto en retour du défenseur Scott Harrington et d'un choix conditionnel de repêchage.

Les Blue Jackets n'ont pas comblé leur besoin d'un vrai centre no 1 après que Ryan Johansen eut été échangé aux Predators de Nashville en retour de Jones le 6 janvier, mais ils ont sélectionné avec le troisième choix du repêchage 2016 l'attaquant Pierre-Luc Dubois des Screaming Eagles du Cap-Breton dans la LHJMQ. Dubois, qui a marqué 42 buts et récolté 57 aides en 62 rencontres la saison dernière, risque de devoir attendre un an avant de décrocher un poste à Columbus, mais sait-on jamais, son ascension dans les rangs professionnels pourrait être accélérée.

« J'accepterais de jouer à n'importe quelle position cette saison, a-t-il lancé. Je ne suis pas du tout nerveux. Je jouerai où l'équipe a besoin de moi. »

Si les Blue Jackets veulent s'améliorer, ils devront l'accomplir avec essentiellement les mêmes joueurs qui ont connu un départ de misère la saison dernière sans jamais s'en remettre.

« Nous avons eu une saison terrible, a admis Kekalainen. Nous allons être meilleurs par conséquent. »

En voir plus