Skip to main content

10 choses à surveiller sur le marché des joueurs autonomes

Les Sharks et les Canadiens font face à des décisions difficiles; de gros noms bougeront

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Le marché des joueurs autonomes s'ouvrira à midi HE, le 1er juillet. Voici 10 histoires à surveiller lorsque les dollars commenceront à s'envoler:

1. La fin d'une époque à San Jose?

Il est difficile d'imaginer les attaquants Joe Thornton et Patrick Marleau dans un autre uniforme, mais les deux joueurs, qui ont joué 12 saisons ensemble avec les Sharks, pourraient bien se retrouver sous d'autres cieux la saison prochaine.

Ils peuvent devenir joueurs autonomes sans compensation, samedi, et seraient à la recherche de contrats d'un minimum de trois ans. Thornton, qui aura 38 ans dimanche, veut retourner à San Jose si Marleau y reste aussi. Marleau aura 38 ans le 15 septembre.

Le directeur général Doug Wilson n'a pas confirmé s'il souhaitait ramener les deux vétérans. 

« Nous avons un grand respect pour eux, a déclaré Wilson après le repêchage à Chicago, samedi. Ils sont les pierres angulaires de notre concession. Nous leur accordons beaucoup de valeur et nous les apprécions. Avec le plafond salarial, il faut parfois prendre des décisions difficiles. »

Il est possible que les deux soient de retour à San Jose, mais ils pourraient aussi mettre le cap vers une autre ville. Les deux auraient été contactés par les Kings de Los Angeles, les Predators de Nashville, les Rangers de New York et les Maple Leafs de Toronto. Il y a probablement d'autres équipes également.

2. Andrei Markov et les Canadiens de Montréal

Le défenseur Andrei Markov, 38 ans, veut demeurer avec les Canadiens de Montréal et ils semblent que l'intérêt est réciproque. La question reste le coût et la durée du contrat. Markov, qui a joué ses 16 saisons dans la LNH à Montréal, voudrait un contrat de deux ans et 12 millions $.

Dans un monde idéal, les Canadiens seraient en mesure de lui offrir un contrat d'un an, mais ils pourraient ne pas avoir le choix de lui donner ce qu'il veut.

Les Canadiens manquent d'éléments en défensive, surtout du côté gauche où ils comptent sur plusieurs défenseurs de troisième paire comme David Schlemko, Jordie Benn et Brandon Davidson. Markov sait que les Canadiens ont besoin d'aide et il sait qu'il peut obtenir un contrat de plusieurs années ailleurs.

3. Encore Montréal

Avec aucun contrat en poche et d'importantes demandes salariales, il semble que les Canadiens laisseront Alexander Radulov, 30 ans, tester le marché. Radulov, selon TSN, veut une prolongation de contrat à long terme qui lui rapportera environ sept millions $ annuellement.

Les Canadiens ne semblent pas prêts à payer ce prix pour Radulov quand ils doivent aussi mettre Markov ou un autre défenseur sous contrat, et s'entendre ou échanger l'attaquant Alex Galchenyuk, qui peut devenir joueur autonome sans compensation.

Markov et Galchenyuk pourraient facilement prendre 12 des 22 millions $ disponibles sur la masse salariale, selon CapFriendly.com. Cela laisserait de la place pour Radulov, mais les Canadiens auraient moins de marge de manoeuvre pour ajouter de la profondeur à leur formation.

En plus de ça, Montréal doit toujours accorder une lucrative prolongation de contrat à Carey Price, ce qu'il ne peut faire avant samedi.

4. Kevin Shattenkirk prépare ses bagages

Le défenseur Kevin Shattenkirk devrait recevoir un contrat de sept ans qui pourrait osciller entre 42 et 49 millions $. Les Devils du New Jersey, le Lightning de Tampa Bay, les Rangers, les Maple Leafs et les Bruins de Boston auraient démontré de l'intérêt.

Les Devils pourraient s'avérer un bon choix. Ils ont de l'espace sur la masse salariale et ils ont des besoins du côté droit et sur l'avantage numérique. Shattenkirk est originaire de New Rochelle, New York, à environ 35 milles du Prudential Center. Il deviendrait instantanément le défenseur no 1 des Devils. 

Le Lightning pourrait aussi être une bonne destination parce qu'ils sont de l'espace sur la masse salariale et des besoins en défensive surtout après que le défenseur Jason Garrison eut été sélectionné par les Golden Knights de Vegas au repêchage d'expansion. Le Lightning est dans une approche plus à court terme que les Devils.

Shattenkirk serait bien entouré à Tampa Bay par les défenseurs Victor Hedman et Anton Stralman, comme il l'était à St. Louis par Alex Pietrangelo et Jay Bouwmeester.

Karl Alzner pourrait représenter une alternative plus économique pour quelques équipes même s'il est un joueur différent de Shattenkirk. Les autres noms sur la liste sont Trevor Daley, Dmitry Kulikov, Michael Stone, Dan Girardi et Ron Hainsey.

5. Le moment des énormes prolongations

Le capitaine des Oilers Connor McDavid s'apprête à signer une prolongation de contrat de huit ans qui lui rapportera 13,25 millions $ annuellement, selon Sportsnet. McDavid, qui a encore une saison à écouler à son contrat de recrue de trois ans, ne peut signer son contrat avant samedi.

Le même scénario est vrai pour Price et le capitaine des Islanders de New York, John Tavares. Ils ont tous les deux un an à écouler à leur contrat avant de pouvoir accéder à l'autonomie complète. 

La priorité pour les Canadiens et les Islanders est d'accorder des prolongations à Price et à Tavares, respectivement. Les Oilers veulent régler le dossier McDavid pour se pencher sur le cas de Leon Draisaitl, qui deviendra joueur autonome avec compensation.

6. Les Rangers et leurs besoins au centre 

Les Rangers ont échangé Derek Stepan aux Coyotes de l'Arizona et ont perdu Oscar Lindberg aux mains des Golden Knights au repêchage d'expansion. Cela signifie qu'ils doivent remplacer deux de leurs quatre joueurs de centre de l'année dernière. 

Ils vont probablement tenter de le combler via le marché. Les options potentielles sont Nick Bonino, Martin Hanzal Sam Gagner et Thornton.

Les Rangers pourraient tenter de remplacer Lindberg avec un joueur de l'organisation, à moins qu'ils veuillent essayer de ramener Brian Boyle, qui a fini la saison avec les Maple Leafs de Toronto.

7. La danse des gardiens

Les Flyers de Philadelphie ont besoin d'un gardien partant, ou au moins de quelqu'un qui pourrait faire équipe avec Anthony Stolarz ou Michal Neuvirth. Les Canucks de Vancouver ont besoin d'un no 1 également à moins qu'ils croient que Jacob Markstrom peut prendre ce poste. Et les Sabres de Buffalo n'ont pas de gardien de la LNH sous contrat, et Robin Lehner doit devenir joueur autonome avec compensation.

Les Ducks d'Anaheim, les Maple Leafs, les Rangers, les Penguins et l'Avalanche du Colorado ont besoin de réservistes.

La bonne nouvelle c'est que le marché des gardiens devrait présenter une belle profondeur alors que Ryan Miller, Brian Elliott, Jonathan Bernier, Steve Mason, Anders Nilsson, Ondrej Pavelec et Darcy Kuemper seront tous disponibles.

Le marché s'est animé dans les derniers jours également.

Anton Forsberg a signé une entente de deux ans et 1,5 million $ avec les Blackhawks de Chicago. Mike Condon s'est entendu pour trois ans et 7,2 millions $ pour demeurer avec les Sénateurs d'Ottawa. Keith Kinkaid a pour sa part paraphé une entente de 2,5 millions $ avec les Devils.

8. Qu'est-ce que fera Vegas?

Les Golden Knights tentent de libérer des places et de la masse salariale, surtout en défensive où ils ont 10 joueurs sous contrat et deux autres qui deviendront joueur autonome avec compensation.

Les Golden Knights ont beaucoup de poids sur le marché des transactions et pourraient aider une autre équipe à combler des besoins ailleurs que sur le marché des joueurs autonomes. Les 10 défenseurs sous contrat avec Vegas ont au moins une autre saison à écouler à leur contrat, ce qui les rend plus attrayants.


9. Quelqu'un veut de Jaromir Jagr?

Jaromir Jagr, le deuxième meilleur marqueur de l'histoire de la LNH, a fait rire les amateurs sur les réseaux sociaux jeudi en affirmant qu'aucun directeur général n'avait démontré de l'intérêt pour ses services.

Cela a ravivé le débat à savoir si Jagr allait se trouver du travail dans la LNH.

Il a 45 ans et a exprimé le désir de jouer jusqu'à 50 ans. Jagr a récolté 46 points (16 buts, 30 aides) en 82 matchs avec les Panthers de la Floride cette saison. C'était 20 points de moins que son total de la saison 2015-16, mais il a tout de même terminé au quatrième rang de l'équipe au chapitre des buts, des aides et des points.

Si Jagr ne peut se trouver du travail dans la LNH, il pourrait jouer en République tchèque, mais il y a de fortes chances qu'il reçoive un appel dans les prochains jours. 

10. Qu'en est-il de Jarome Iginla et de Shane Doan?

En plus de Jagr, les vétérans ailiers Jarome Iginla et Shane Doan pourraient tenter de disputer une autre saison. Mais qui mordra à l'hameçon? Ce n'est pas clair.

Iginla a marqué 14 buts en 80 matchs avec l'Avalanche et les Kings. Ce fut son plus bas total de but dans une saison complète depuis qu'il en a inscrit 13 en 70 avec les Flames de Calgary en 1997-98, sa deuxième saison dans la LNH. Il soufflera ses 40 bougies samedi.

Un retour avec les Flames pourrait être un scénario de rêve, mais est-ce qu'Iginla pourrait occuper un rôle dans cette équipe? Voudraient-ils d'un joueur de 40 ans au sein d'une jeune formation prête à gagner maintenant?

Doan ne sera pas de retour en Arizona après y avoir disputé 21 saisons au cours desquelles il a disputé 1540 matchs et marqué 402 buts. On ne sait toujours pas s'il jouera à nouveau puisqu'il est bien installé en Arizona et qu'il devrait évidemment déménager pour poursuivre sa carrière. Il aura 41 ans le 10 octobre.

Si Jagr, Iginla et Doan continuent de jouer dans la LNH, ils obtiendront probablement des contrats d'un an. Iginla et Doan n'ont pas gagné la Coupe Stanley tandis que Jagr n'a pas mis la main dessus depuis 1992, quand il l'a gagnée pour la deuxième fois avec les Penguins.

En voir plus