Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Ouellet: Une nouvelle propriété à l'horizon

Ce n'est qu'une question de temps avant que Xavier et Liz Ouellet déménagent dans leur chalet au Michigan

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Devenir propriétaire d'une maison n'est pas une tâche simple, et c'est encore moins le cas durant la pandémie de la COVID-19.

Mais Xavier Ouellet et sa femme, Liz, sont sur le point de cocher ce rêve de leur liste.

Ils en sont à la dernière étape avant d'acquérir une maison à Spring Lake, au Michigan, une petite communauté située dans la partie ouest de l'État.

« On devrait conclure le tout la semaine prochaine », a confirmé Ouellet, qui a pris part à 12 matchs avec les Canadiens cette saison et 39 rencontres avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine. « On est excité. C'est notre première maison. On n'a jamais possédé quoi que ce soit, car on a souvent déménagé. Ça fait du bien d'avoir un endroit pour se retrouver durant l'été avec nos choses. »

En fait, les Ouellet sont en quarantaine à Spring Lake depuis que les joueurs ont été autorisés à quitter leurs villes respectives de la LNH vers la mi-mars.

Ils sont restés chez l'oncle et la tante de Liz jusqu'à ce que la propriété soit officiellement prête à être habitée.

Alors pourquoi les Ouellet ont-ils choisi d'acheter une propriété dans le Michigan, et plus précisément dans le comté d'Ottawa ?

« On a toujours aimé cette région parce qu'elle est proche de l'eau. C'est un court trajet en voiture jusqu'à Grand Haven et au lac Michigan, et on est à seulement 30 minutes de Grand Rapids, où se trouvent beaucoup de nos amis », a expliqué Ouellet. « Le Michigan est aussi l'endroit où j'ai rencontré Liz quand je jouais dans la LAH pour les Griffins de Grand Rapids, donc on a un attachement ici. Elle est originaire de la Virginie, mais elle est allée à l'Université Grand Valley State à Grand Rapids et elle y a vécu un bon moment. Et elle a de la famille ici, donc on voulait vraiment avoir notre chalet ici. »

Il n'a cependant pas été facile d'attendre la fermeture, surtout avec l'État qui est durement touché par la COVID-19 avec plus de 53 000 cas confirmés à ce jour.

Le défenseur de 26 ans, qui a trouvé la maison l'été dernier, craignait que cela ne retarde les choses. Heureusement, il n'y a pas eu de contretemps majeur jusqu'à présent.

« C'était un peu stressant. On avait peur que tout soit repoussé, alors c'était un peu angoissant. Mais tout s'est en quelque sorte arrangé et on est très excité », a mentionné Ouellet. « On compte les jours et on est prêt pour le déménagement. On est impatient d'avoir la maison pour notre famille. »

En attendant ce jour, le vétéran de sept saisons dans la LNH et ancien défenseur des Red Wings de Détroit passe du temps de qualité avec sa fille de deux ans, Thea Marie.

Ils profitent pleinement de la beauté des environs de la région.

« Il fait vraiment beau, alors on passe beaucoup de temps à l'extérieur à faire des randonnées dans les bois et proche de l'eau. Je suis capable de donner à ma fille toute mon attention. C'est ce qui est positif malgré la situation », a déclaré Ouellet. « En ce moment, je prends soin de ma famille, et je m'assure que tout le monde est en bonne santé. C'est la priorité. »

Il s'entraîne également du lundi au vendredi à domicile et il surveille de près son alimentation.

« J'ai un peu d'équipements, alors j'essaie de suivre un calendrier pour être prêt », a affirmé Ouellet. « Tout le monde est dans la même situation. »

En voir plus