Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

White noircit la feuille de pointage

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Durant la saison régulière, une attaque bien équilibrée a été une des forces des Bulldogs, neuf joueurs différents ayant compté plus de dix buts. Marquer des buts devient plus difficile lorsqu’on est en séries éliminatoires et c’est là que la profondeur du club-école des Canadiens a aidé à revenir de l’arrière dans sa série contre les Griffins de Grand Rapids.


Après avoir vu son équipe trouver le fond du filet à seulement quatre reprises dans les deux premiers matchs, permettant à Grand Rapids de prendre les devants 2-0, l’entraîneur par intérim Ron Wilson a modifié son alignement pour le match #3. Mais ce n’était pas sa première ligne d’attaque qui avait besoin d’ajustements; le changement s’est plutôt produit sur un trio à caractère défensif. Ryan White a remplacé J.T. Wyman à l’aile droite, en compagnie de Kyle Chipchura et de Ryan Russell. Cette décision s’est avérée bonne puisque le trio a fait scintiller la lumière rouge trois fois, pour mener les Bulldogs à une victoire de 5-4.

Chipchura a l’habitude d’élever son jeu d’un cran lorsque ça compte. Le capitaine de Hamilton, qui a présenté un différentiel de +4 lors de la rencontre de lundi, a obtenu 13 points en 22 matchs en séries éliminatoires dans la Ligue américaine en 2006-2007, à sa première année. Cette année-là, son équipe a remporté la coupe Calder. Son expérience a toutefois débuté bien avant cela, deux saisons auparavant. En tant que capitaine des Raiders de Prince Albert dans la WHL, Chipchura avait noirci la feuille de pointage 17 fois (six buts et 11 passes) en 20 duels en 2003-2004 et 2004-2005.

À l’instar de son capitaine, Russell a obtenu un championnat à sa première saison avec les Cyclones de Cincinnati. Il a enregistré sept points en 15 matchs, pour aider son équipe a remporté la coupe Kelly. Bien que cette conquête ait été son seul championnat, Russell a goûté aux séries de fin de saison à chacune de ses quatre années chez les juniors, amassant 30 points en 29 parties au cours de ses trois dernières visites en séries.

Apparaissant comme l’étincelle de l’unité d’attaque défensive des Bulldogs, White mène l’équipe au chapitre des buts jusqu’à présent, avec trois points en autant de matchs. Il présente également un différentiel de +3. Le choix de troisième ronde des Canadiens en 2006 apprend beaucoup de son expérience, augmentant ses statistiques en séries année après année; White est passé de trois points en 12 matchs en 2004-2005 avec les Hitmen de Calgary à 17 en 16 matchs il y seulement 12 mois.

Ce trio, accompagné de leurs coéquipiers, tentera d’égaliser la série ce soir dans le cadre du match #4 à Grand Rapids.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com
En voir plus