Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Weise en renfort

par Staff Writer / Montréal Canadiens

BROSSARD – L’infirmerie des Canadiens devrait avoir un patient de moins sous peu, alors que Dale Weise se rapproche rapidement d’un retour au jeu.

L’ailier droit qui avait amorcé l’année 2016 de mauvaise façon en se blessant lors de la Classique Hivernale, pourrait être en uniforme pour affronter les Blues, à St. Louis, samedi soir. Il ne lui manque qu’une seule chose pour confirmer sa présence.

« Je me sens bien, mais je dois encore rencontrer les médecins demain matin. Ils doivent encore faire quelques vérifications avant de me donner le feu vert », a lancé Weise, qui a été contraint de regarder les quatre derniers matchs sans pouvoir contribuer. « Mentalement je me sens bien et je suis prêt à revenir dans la formation. Les docteurs me diront quand je serai prêt. C’est eux qui décident. Mais je me sens mieux que jamais. »

Les pronostics prévoyaient une absence de deux à trois semaines pour Weise qui s’est blessé au haut du corps lors d’un contact devant le filet défendu par Tuukka Rask au Gillette Stadium de Foxborough. C’est exactement le temps que Weise aura eu pour réfléchir sur les récentes performances de l’équipe, mais aussi pour parfaire un art qui lui a bien servi jusqu’ici depuis le début de la saison.

« Je n’ai aucun problème avec mes tirs », a lancé Weise en rigolant. « Avec deux semaines de repos, ça te donne un peu de temps pour travailler les tirs à l’entraînement. J’ai l’impression que mes tirs sont encore meilleurs que lorsque je me suis blessé. »

S’il a pu travailler sur son tir à profusion, tir qui lui a permis de marquer 11 buts jusqu’ici en 2015-2016, Weise a également eu la chance de voir d’un œil extérieur ses coéquipiers se battre, pas toujours avec succès, pour rester dans le haut du classement soir après soir.

« Quand tu regardes les choses de l’extérieur, tout semble si lent et ça semble tellement facile de trouver les erreurs et les détails qui ne marchent pas. Je comprends un peu mieux quelle est la perspective des gens qui voient ça de l’extérieur », assure celui qui en est à sa troisième campagne en sol montréalais. « Tu peux voir des choses quand tu n’es pas sur la glace. Au niveau de la surface de jeu, les choses vont tellement vite. »

Si physiquement le repos et la remise en forme de Weise lui ont été salutaires, c’est tout aussi vrai pour l’aspect mental.

« Quand l’équipe connaît des difficultés, c’est certain que c’est frustrant », avoue-t-il. « Mais d’être un peu en marge et de ne pas être sous le microscope constamment, c’est énorme ce que ça peut faire au mental à un moment comme celui-ci dans la saison. »

C’est donc avec un renouveau mental que Weise réintègrera l’alignement de Michel Therrien, prêt à travailler ardemment pour sortir l’équipe de la passe difficile dans laquelle elle se retrouve depuis une vingtaine de rencontres.

« Il faut retrouver ce sentiment d’urgence. Quand on regarde notre division, il y a six équipes qui sont dans la course », explique Weise qui voit les Sénateurs, les Bruins et le Lightning cogner à la porte, ces trois formations ayant un écart de trois points ou moins par rapport aux Canadiens. «Le positif dans tout ça, c’est qu’on va sortir de cette mauvaise passe et qu’on va enregistrer quelques victoires de suite. De là, notre ascension va reprendre. »

Il ne faut pas oublier que la troupe de Michel Therrien d’aujourd’hui est la même que celle qui a connu un début de saison canon en octobre et novembre et qu’il n’est pas impossible de retrouver la vitesse de croisière qu’à ce moment.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

LIRE AUSSI
Échos de vestiaire - 15 janvier
Brendan Gallagher analyse les séries éliminatoires de la NFL
Le scénario se répète
Le jeu des chiffres - 14 janvier

Passer à autre chose

En voir plus