Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Mete: Covoiturage avec Kovy

Apprendre à connaître Ilya Kovalchuk a été une expérience très agréable pour Victor Mete

par Matt Cudzinowski. Traduit par Pierre-Antoine Mercier. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - On sait que vous aimez les vidéos d'Ilya Kovalchuk et Victor Mete arrivant au Centre Bell lors des soirs de match.

Leurs arrivées simultanées ne sont pas une coïncidence. Les deux hommes font du covoiturage depuis que Kovalchuk s'est joint aux Canadiens il y a une semaine et demie.

Ils habitent dans le même immeuble au centre-ville de Montréal, donc faire du covoiturage était parfaitement logique.

Mete est le conducteur et Kovalchuk est son passager.

«Il vit en fait du côté de l'hôtel où j'habite en permanence, donc c'est plus facile pour moi de venir le chercher le matin parce que nous sommes littéralement côte à côte», a déclaré Mete, après l'entraînement de lundi au Complexe sportif Bell . « On fait toujours du covoiturage, que ce soit pour aller ou revenir des entraînements et des matchs, et même pour aller à l'aéroport. »

Étant un grand partisan de Kovalchuk en grandissant, le défenseur de 21 ans apprécie certainement l'expérience de donner un coup de pouce au franc tireur d'origine russe.

Il n'avait assurément jamais envisagé ce scénario, mais il est très heureux du déroulement.

«C'est plutôt cool, mais c'est encore plus cool pour moi parce que je le regarde jouer depuis toujours », a déclaré Mete, qui n'avait que trois ans lorsque Kovalchuk a fait ses débuts dans la LNH avec les Thrashers d'Atlanta en octobre 2001. « Tout le monde sait qui il est et ce qu'il a accompli dans cette Ligue, donc c'est plutôt cool de le conduire et d'être avec lui afin de discuter et d'apprendre à le connaître. »

Jusqu'à maintenant, les conversations en voiture de Mete avec Kovy ont couvert un large éventail de sujets.

C'est vraiment l'occasion idéale pour le vétéran et le jeune homme de se familiariser.

« J'essaie simplement d'apprendre à le connaître davantage au niveau personnel, donc nous avons parlé de lui grandissant et de sa famille. Il m'a posé des questions sur ma famille et d'où je viens », a expliqué Mete. « Nous avons également parlé de sports. En direction de l'entraînement, on a parlé des matchs éliminatoires de la NFL durant tout le trajet en voiture, qui a gagné, et de la façon dont Kansas City est revenue contre Houston. »

L'amour pour le sport a également aidé à développer leur relation d'amis.

« J'ai appris qu'il a quatre enfants, et l'un d'eux est apparemment très bon au soccer », a déclaré Mete, faisant référence au fils de 10 ans de Kovalchuk, Philipp. « Il m'a dit qu'il avait joué avec l'équipe junior du LA Galaxy (MLS) et qu'il voulait le placer quelque part en Europe. Je trouvais ça plutôt cool étant donné que j'aime aussi le soccer. »

Il n'a pas fallu beaucoup de temps à Mete pour développer une véritable appréciation pour son nouveau coéquipier, autant sur la glace qu'en dehors.

Le défenseur du Tricolore adore ses discussions avec Kovalchuk et il est très fier de l'avoir à bord.

«En tant que personne, il est vraiment gentil et toujours positif. Même lorsqu'on traversait une séquence difficile, il disait: Je n'ai jamais vu ça auparavant, on est si proche. On fait tout correctement et on doit juste rester concentré », a révélé Mete, donnant un aperçu de l'attitude positive de Kovalchuk. « Sur le plan professionnel, il fait toujours le travail. Il s'entraîne après l'entraînement et lors des journées de congé aussi. Il s'entraîne au gymnase de l'hôtel. C'est assez cool de voir ça. Je reçois de bons conseils de sa part. »

L'ancien choix de quatrième tour fait l'envie de tous ses amis en ce moment.

Ce n'est pas tous les jours que tu as la chance de faire du covoiturage avec un joueur de la stature de Kovalchuk.

« Tous mes amis m'envoient des textos pour me dire: '' C'est tellement cool. Tu es avec une légende », a conclu Mete. « C'est vraiment spécial pour moi. »

En voir plus