Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Vers la plus haute marche

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTREAL –  Qui prendra le flambeau et pourra croquer dans la médaille d’or?


Tandis que le Canada sera en quête d’une sixième médaille d’or consécutive au Championnat mondial de hockey junior, le Tricolore espère voir un de ses espoirs grimper sur la plus haute marche du podium pour une cinquième année d’affilée.

Après P.K. Subban en 2008 et 2009, Carey Price en 2007 de même que Kyle Chipchura et Guillaume Latendresse en 2006, qui ont tous remporté l’or en défendant les couleurs de l’unifolié en tant qu’espoir de la formation montréalaise, quatre choix au repêchage des Canadiens se disputeront les grands honneurs lors de la compétition qui se déroulera en Saskatchewan du 26 décembre au 5 janvier prochains.

Pour la première fois depuis 2006, le Tricolore ne compte aucun espoir au sein de la formation canadienne alors que le premier choix de l’équipe en 2009, Louis Leblanc, a été retranché d’Équipe Canada lors de la dernière vague de coupures le 15 décembre dernier.

Ainsi, pour que la séquence du Bleu-Blanc-Rouge se poursuive, l’ordre de l’échiquier du hockey junior devra être renversé par les États-Unis, la Russie ou la Finlande qui peuvent tous compter sur au moins un espoir des Canadiens dans leur formation.

Chez les Américains, Danny Kristo en sera à sa deuxième participation avec l’équipe nationale, elle qui avait pris le cinquième rang l’an dernier à Ottawa. Le premier choix des Canadiens en 2008 avait inscrit un but en six rencontres tout en présentant un différentiel de +2. La tâche ne sera pas de tout repos pour Kristo alors que les États-Unis n’ont pas grimpé sur la première marche depuis 2004 alors qu’ils étaient parvenus à défaire le Canada.

La Russie, pour sa part, pourra compter sur Maxim Trunev, le choix de cinquième ronde de Montréal en 2008. Trunev subira son baptême du feu à ce tournoi. Il tentera de permettre à l’équipe russe de reprendre la suprématie du hockey junior pour la première fois depuis 2003 à Halifax et du même coup de protéger le record de sept conquêtes de suite par l’U.R.S.S. de 1974 à 1980.

La Finlande, quant à elle, comptera deux représentants de la formation montréalaise. Choisi au 65e rang lors du dernier encan amateur, Joonas Nattinen en sera à sa deuxième participation à la compétition après avoir amassé trois points en six rencontres l’an dernier tandis que sa formation avait dû se contenter de la septième place. Le joueur de centre de 19 ans sera rejoint par le gardien format géant Petteri Simila, également sélectionné par Montréal en 2009, qui fera ses débuts à là compétition.

Après avoir fait le plein de dindes lors du réveillon, les hostilités débuteront le 26 décembre.

Détails et horaire des matchs

Voir aussi
Suspense en prolongation
Benoit Pouliot rappelé des Bulldogs de Hamilton
En voir plus