Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Vers 2010-2011 - P.K. Subban

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Columbus, Ohio. 23 juin 2007. 10 h 15. «Les Canadiens sont fiers de sélectionner des Bulls de Belleville, P.K. Subban ».


Quelque trois ans plus tard, le fruit est prêt à être cueilli. Faisant partie des espoirs des Canadiens les plus attendus, P.K. Subban a bien l’intention de faire en sorte que le temps des longues randonnées en autobus dans la Ligue américaine soit derrière lui.

Après avoir fracassé de nombreux records avec les Bulldogs de Hamilton à sa première année dans les rangs professionnels, Subban a eu un avant-goût intéressant de ce qui l’attend dans la LNH.

In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 9+ support!
Disputer deux rencontres dans l’uniforme bleu-blanc-rouge au mois de février n’a pas rassasié le jeune homme de 21 ans, qui est revenu dans le giron des Canadiens à la fin de la première ronde contre les Capitals. Avec ses huit points dans la « vraie » saison, Subban a terminé au second rang chez les défenseurs des Canadiens durant les séries, derrière Roman Hamrlik, qui a toutefois disputé cinq rencontres de plus que le numéro 76.

Après deux timides matchs, où son temps de jeu a été limité à moins de 11 minutes, Subban a littéralement été promu au rang de pilier de la défensive, disputant en moyenne plus de 18 minutes, dont un sommet de 29 :11 dans le sixième duel de la série contre les Penguins.

Avant même qu’il n’ait mis le patin sur une patinoire de la LNH pour sa première saison complète, Subban est déjà pressenti par plusieurs pour faire partie des finalistes pour le trophée Calder, remis à la recrue de l’année, un honneur individuel qui n’a fait le détour par Montréal depuis près de quatre décennies. Il pourrait devenir le premier représentant des Canadiens à mettre la main sur cet honneur depuis Ken Dryden, en 1972. Au printemps 2003-2004, Michael Ryder avait passé bien prêt de remporter le trophée, mais c’est finalement vu ravir le titre par le gardien Andrew Raycroft.

P.K. a eu de bons mentors durant la saison morte, lui qui s’est entraîné notamment avec Michael Cammalleri et Scott Gomez, ce dernier étant lui-même un récipiendaire du trophée Calder. Plus que quelques semaines avant le camp d’entraînement, où Subban sera présent avec la même fougue et la même énergie qui le caractérisent.

Cette fois-ci par contre, la marche vers la LNH est un peu moins haute à franchir.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI:
Vers 2010-2011 – Tom Pyatt
Vers 2010-2011 - Scott Gomez 
Mes incontournables: Dustin Boyd 
Vers 2010-2011 - Brian Gionta 
Les experts disent quoi? 
Vers 2010-2011 – Michael Cammalleri 
En voir plus