Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Vers 2010-2011 - Josh Gorges

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – 850. C’est le nombre de matchs consécutifs que devra encore jouer Josh Gorges pour battre le record de 964 matchs Doug Jarvis.


Comme il y a un début à tout, l’actuel «homme de fer » du Tricolore, cherchera d’abord et avant tout à ajouter 82 autres matchs à sa présente séquence. Lorsqu’il mettra les patins sur la glace du Air Canada Centre le 7 octobre prochain, Gorges amorcera son 115e match d’affilée en saison régulière, lui qui n’a pas raté une seule rencontre depuis le 3 février 2009.

In order to view this page you need JavaScript and Flash Player 9+ support!
Non seulement Gorges a participé à toutes ces rencontres, mais il y a participé de brillante façon, particulièrement lorsqu’un de ses coéquipiers est pris en défaut. Au cours de la saison 2009-2010, le défenseur de 26 ans s’est imposé comme le fer de lance du désavantage numérique du Tricolore.

Prêt à se sacrifier pour défendre la cage de son clan, Gorges a rapidement obtenu la confiance de l’entraîneur Jacques Martin lorsqu’un de ses hommes se retrouve au cachot. Véritable spécialiste en la matière, Gorges a mené tous les autres joueurs de la formation lorsqu’il est question du temps passé sur la surface de jeu en étant à court d’un homme.

Dès le moment où l’arbitre lève le bras pour annoncer une pénalité, Gorges, tout comme son partenaire Hal Gill, est prêt à sauter dans la mêlée. Le duo a été utilisé de façon impressionnante en telle situation, totalisant plus de 180 minutes de temps de jeu, à court d’un homme. À titre comparatif, le deuxième duo en terme de temps en désavantage numérique au cours de la saison a été Andrei Markov et Roman Hamrlik avec 53 min 40 s.

Lors des séries éliminatoires 2010, le duo a poursuivi sur sa lancée, dominant tous les autres défenseurs de la formation, en étant sur la patinoire ensemble pour environ 27% du temps, comparativement à 14% pour le duo Hamrlik-Subban.

À la fin de la saison, tous les efforts de Gorges ont été récompensé, alors qu'il a mis la main sur le trophée Jacques-Beauchamp, décerné au joueur qui s'est le plus illustré au cours de l'année, sans toutefois en retirer d'honneurs particuliers.

Le défi sera de taille pour Josh Gorges au cours de la saison 2010-2011, lui qui sera probablement encore jumelé au défenseur format géant, Hal Gill, dans un duo à caractère défensif. Ça tombe bien, c’est sa spécialité.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Mon quatuor de rêve: Dustin Boyd
Prêt à relever le défi 
Carey Price sous contrat pour les deux prochaines années 
Vers 2010-2011 - Tomas Plekanec 
Tu l’as méritée Chris 
En voir plus