Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Vedettes du petit écran

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Gagner la coupe Stanley, ça ne change pas le monde, sauf que… ça peut ouvrir bien des portes, comme celles du monde de la télévision. Scott Gomez et Travis Moen en savent quelque chose.


Tandis que bien des joueurs de la formation 2008-2009 du Tricolore feront leur début au grand écran en décembre avec la sortie de « Pour toujours …les Canadiens », les deux nouveaux attaquants des Canadiens ont leur crédit sur IMDB.com depuis déjà belle lurette.

Quelques mois après avoir soulevé la coupe Stanley pour la première fois avec les Devils en 2000, Gomez a été invité à faire une brève apparition sur le populaire téléroman américain One Life to Live qui vient de passer le cap des 10 000 épisodes. Habile à manœuvrer la rondelle, le nouveau numéro 91 du Tricolore, de son propre aveu, ne l’était pas autant pour dire ses quelques répliques.

« Je jouais le rôle d’un agent de bord », s’est rappelé Gomez à propos de l’émission qui a été diffusée le 31 août 2000 sur les ondes d’ABC. « Je devais avoir l’air de flirter avec l’une des passagères. J’avais trois lignes à dire : Où allez-vous? Bon voyage! et …  je ne me souviens plus de la troisième. Je ne suis pas convaincu du résultat que cela a donné. »

Moen, pour sa part, est passé à la postérité le 14 avril 2008 sur Corner Gas, une émission diffusée sur les ondes de CTV qui se déroule dans sa Saskatchewan natale.

«Je connais bien la relationniste de l’émission et elle m’a contacté pour me demander si j’étais intéressé », a expliqué Moen. « J’ai dit oui tout de suite. J’étais un fan de cette émission. C’était pas mal cool comme expérience. »

Pourtant, Moen, n’a aucunement l’intention de quitter son emploi de jour, que ce soit joueur de hockey durant l’hiver et sur la ferme familiale durant l’été.

« Le métier d’acteur est vraiment un métier difficile », a avoué Moen. « Tu passes la journée à tourner pour ne dire que quatre lignes. C’est plus difficile être un comédien que de travailler sur la ferme ou jouer au hockey, ça c’est certain. C’était le début de ma carrière au petit écran et probablement la fin aussi. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
L'avantage Paul Mara
Faites connaissance avec Travis Moen 
Faites connaissance avec Brian Gionta 
Sur le vert avec Mike Cammalleri 
Faites connaissance avec Scott Gomez 
Messieurs, bienvenue à Montréal 
La saison morte en revue 
En voir plus