Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une visite qui rappelle de beaux souvenirs à Morrow

Le défenseur des Canadiens a passé ses premières années professionnelles dans l'organisation des Bruins

par Joanie Godin @CanadiensMTL / canadiens.com

BOSTON - Il n'y a pas que Claude Julien qui effectue un retour à Boston ces jours-ci. Il y a aussi Joe Morrow, qui se retrouvera pour la première fois de sa carrière dans la peau de l'ennemi au TD Garden.

Morrow ne savait pas encore s'il allait être en uniforme ou non pour le match de mercredi soir face à son ancienne équipe, mais le simple fait d'être de retour à «Beantown» a fait revivre un tas d'émotions au défenseur de 25 ans.

«J'ai été ici pendant tellement longtemps et pour des moments si importants dans vie et dans ma carrière de hockeyeur - mes débuts dans la Ligue nationale - que ça occupera toujours une place spéciale dans mon cœur, a admis Morrow, lorsque rencontré par l'équipe du canadiens.com dans un de ses restaurants préférés de South Boston.

«Quand tu passes autant de temps dans une ville, tu deviens familier avec certaines choses et il y a des chansons qui vont te faire penser à des choses, à des endroits dans la ville ou à des restaurants comme celui-ci. Ça ramène des sentiments, des émotions dans ta vie», a-t-il poursuivi.

Morrow a commencé sa carrière avec les Bruins lors de la saison 2014-2015. Au cours des trois saisons suivantes, il a disputé 65 matchs dans la LNH et il a partagé son temps entre Boston et Providence, dans la Ligue américaine, à environ une heure de route plus au sud.

Même s'il était un «Bruins» à temps partiel, il était apprécié par les partisans et les résidents de la ville à temps plein.

«J'ai tellement aimé la façon dont on a été traité dans cette ville à l'extérieur de l'aréna. C'était incroyable d'avoir tout cet amour et cet appui. Je ne suis à Montréal que depuis quelques mois et ça se rapproche déjà beaucoup de ce que je vivais ici. C'est une ville incroyable, tout comme l'est Montréal. Les gens te respectent et sont tellement passionnés par leur équipe, ils lui montrent leur appui en tout temps, alors c'est certainement émotif et ça ravive un tas de sentiments», a raconté le numéro 45 du Tricolore.

Jusqu'à l'an passé, il pouvait se promener en ville et se faire arrêter par des fans qui lui lançaient «Bon match, mon homme! On t'apprécie vraiment et on aime ce que tu fais pour cette équipe et cette ville. Continue! On est tous derrière toi». Cette scène était même fréquente. Et quand il n'était pas dans la formation, les gens lui disaient de garder la tête haute, en lui demandant un autographe. Mais maintenant qu'il est chez l'ennemi… les choses ont changé. Un partisan a même envoyé une petite méchanceté envers les Canadiens au moment où Morrow échangeait pour cet entretien!

«Je n'ai pas de mot pour décrire ce que c'est que d'être du côté des Canadiens maintenant. Ce sera très intéressant. Je n'ai pas joué lors du dernier match contre les Bruins, mais juste de voir les gars lors de la période d'échauffement et de jouer avec un nouveau groupe de gars, une nouvelle famille que j'ai à Montréal, c'est un sentiment très intéressant. Ce sera bizarre de sauter sur la glace en tant qu'adversaire», a-t-il dit.

Video: ARI@MTL : Morrow marque d'un tir sur reception

Morrow était à Boston lorsque les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont remporté leur dernier Super Bowl et il a vu que les partisans pouvaient être tout aussi fous quand les Bruins étaient en séries. C'est d'ailleurs ce qu'il retient de son passage comme plus beau souvenir.

«C'était fou et je ne l'oublierai jamais. J'espère maintenant que je connaîtrai une longue carrière à Montréal et que je pourrai vivre ces expériences encore plus souvent», a conclu le sympathique athlète.

En voir plus