Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une première depuis la saison 2005-2006

Nick Suzuki a réalisé un fait d'armes qu'aucune autre recrue n'est parvenue à accomplir au cours des dernières saisons chez les Canadiens

par Pierre-Antoine Mercier @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Qui est le dernier attaquant du Tricolore à avoir surpassé le plateau des 35 points à sa saison recrue?

Il s'agit de Chris Higgins lors de la saison 2005-2006. L'ancien choix de premier tour (14e au total) en 2002 des Canadiens avait conclu sa première saison à Montréal avec une fiche de 23 buts, 15 mentions d'aide pour un total de 38 points en 80 matchs.

Grâce à une mention d'aide sur le but gagnant d'Ilya Kovalchuk en prolongation samedi dernier contre les Maple Leafs de Toronto, Nick Suzuki est devenu le premier attaquant du Tricolore depuis Higgins à atteindre la marque des 35 points à sa saison recrue avec le grand club.

Tweet from @CanadiensMTL: Ilya Kovalchuk marque le but gagnant @EASportsNHL 3 contre 3! Encore.Ilya Kovalchuk with the @EASportsNHL 3-on-3 winner! Again.#GoHabsGo | #HockeyIsForEveryone pic.twitter.com/JMA1ThY4Uy

Le centre originaire de London, en Ontario, totalise 12 buts et 36 points en 59 rencontres cette saison, ce qui lui concède le troisième rang chez les recrues de la LNH.

Sa récolte de 24 mentions d'aide représente également un sommet chez les attaquants recrues des Canadiens depuis Michael Ryder en 2003-2004.

Ryder avait connu une première saison exceptionnelle avec Montréal, inscrivant 25 buts et récoltant 38 mentions d'aide pour un total de 63 points en 81 matchs.

L'ancien choix de huitième tour (216e au total) du Tricolore en 1998 a amassé 237 buts et 484 points en 806 rencontres dans la Ligue.

Sur les traces des meilleurs de sa profession

En plus de noircir la feuille de pointage, Suzuki s'illustre dans les cercles des mises au jeu.

Même si l'ancien choix de premier tour (13e au total) en 2017 des Golden Knights de Vegas a amorcé la campagne 2019-2020 à la position d'ailier, Suzuki occupe le troisième rang chez les recrues de la LNH avec 242 mises au jeu remportées.

L'attaquant âgé de 20 ans affiche un pourcentage d'efficacité de 48,1 % dans les cercles des mises au jeu.

Même si son taux d'efficacité est inférieur à la barre des 50 %, les statistiques de Suzuki sont comparables à celles des meilleurs centres de la Ligue lors de leur saison recrue.

En comparaison, le plus récent récipiendaire du trophée Frank J. Selke, Ryan O'Reilly, affichait un pourcentage d'efficacité de 47, 83 % dans les cercles des mises au jeu lors de sa première campagne dans la LNH en 2009-2010 avec l'Avalanche du Colorado.

Un autre exemple, Anze Kopitar, récipiendaire du trophée Selke en 2015-2016 et 2017-2018, avait remporté 46,1 % de ses mises au jeu lors de sa saison recrue avec les Kings de Los Angeles en 2006-2007.

Finalement, le prototype par excellence, Patrice Bergeron avait présenté un taux d'efficacité de 49,36 % dans les cercles des mises au jeu lors de sa première campagne en 2003-2004 avec les Bruins de Boston. Depuis ce temps, le Québécois âgé de 34 ans a mis la main sur quatre trophées Frank J. Selke (2011-2012, 2013-2014, 2014-2015 et 2016-2017).

Parlant de trophée, est-ce que Suzuki sera de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH à Las Vegas en juin prochain? 

Le numéro 14 des Canadiens mérite assurément d'être en considération pour le trophée Calder.

En voir plus