Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un voyage qui tombe à point

Le séjour de 10 jours à l'étranger sera salutaire pour tous les nouveaux venus

par Hugo Fontaine @canadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Avec autant de nouveaux visages chez le Tricolore, le long voyage à l'étranger qu'entame l'équipe vendredi tombe à point.

Les sourires sont plus nombreux du côté des Canadiens dernièrement. C'est certain qu'une séquence de quatre victoires en autant de sorties ne peut pas nuire.

Au lendemain de leur dramatique gain en fin de rencontre aux dépens des Predators de Nashville, les Montréalais ont rempli leurs valises le plus possible et se sont envolés pour un voyage de dix jours. Le tout s'amorcera samedi à New York et se poursuivra par la suite avec des arrêts à Vancouver, Calgary et Edmonton dans ce qui sera le deuxième plus long séjour loin de Montréal de la campagne pour le Bleu-Blanc-Rouge.

Si l'idée d'aller dans l'Ouest canadien à cette période de l'année, où il fait légèrement plus froid qu'au Québec, pourrait en effrayer quelques-uns, le fait de quitter la ville quelque temps ne pouvait mieux tomber pour les joueurs du Tricolore. Surtout que plusieurs nouveaux éléments se sont greffés à l'équipe au cours des derniers jours.

Video: Steve Ott sur la possibilité d'affronter les Rangers

« Il n'y a pas de meilleur moyen de se rapprocher que d'aller sur la route avec les gars. Vous soupez ensemble, vous passez du temps ensemble ailleurs que dans le vestiaire et vous apprenez à connaître les personnalités des gars ; s'ils sont mariés, s'ils ont des enfants ou d'autres questions personnelles. Toutes ces petites choses combinées ensemble aident beaucoup lorsque vous allez sur la route », a indiqué le vétéran Steve Ott, qui a dû s'acclimater à plusieurs coéquipiers lors de ses passages avec ses quatre équipes précédentes dans la LNH.

Alors qu'Ott ne sait pas encore lorsqu'il aura la chance d'enfiler son nouvel uniforme pour la première fois, Dwight King a pour sa part obtenu l'occasion de le faire jeudi soir au Centre Bell. Satisfait de sa performance à son baptême montréalais, l'attaquant de 27 ans - qui a été échangé pour la toute première fois de sa carrière mercredi - est heureux d'obtenir l'occasion de mieux connaître au cours de ce voyage les gars qu'il côtoiera lors des prochains mois. 

« C'est probablement mieux [d'aller sur un long voyage] dès le début. C'est certain que ça aurait été bien de m'habituer à la Montréal et de découvrir la ville un peu, mais sur la route, vous pouvez passer du temps avec les gars, apprendre à connaître ses coéquipiers et bâtir des amitiés. Peu importe ce qui arrivera, je serai dans un hôtel ! Si nous nous déplaçons en groupe, ce sera bien », a indiqué en riant King au terme de l'entraînement de vendredi à Brossard.

Si King, Ott, Andreas Martinsen et Brandon Davidson pourront se familiariser encore plus avec leurs coéquipiers prochainement et obtiendront tous la chance de disputer un premier match avec les Canadiens sur la route selon Claude Julien, le nouvel entraîneur-chef admet lui aussi avoir hâte de mieux connaître son équipe lors des prochains jours.

Video: Julien sur le jeu défensf de son équipe

Parachuté avec le Tricolore le 14 février, Julien entend profiter de l'occasion pour se familiariser encore plus avec sa formation dans ce dernier droit de la saison. À l'aube des séries éliminatoires et avec tous les changements survenus dernièrement, ce voyage ne pouvait mieux tomber, selon lui.

« On a une chance durant ce voyage, avec tellement de nouveaux visages, de s'unir encore plus comme groupe et de se connaître un peu mieux. On voit ça souvent en début de saison. Avec le nombre de changements qu'on a faits - incluant moi-même qui n'a pas eu la chance de faire un long voyage avec l'équipe - on va avoir la chance de mieux se connaître », a conclu Julien.

 

En voir plus