Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un sentier déjà battu

par Staff Writer / Montréal Canadiens
PITTSBURGH – Avoir le dos acculé au pied du mur. Le Tricolore connait le chemin pour rebondir.


Accusant maintenant un retard de 3 à 2 dans la série contre les Penguins, les Canadiens feront face à l’élimination devant leurs partisans lundi soir au Centre Bell. S’ils font leurs bagages, ce sera pour prendre l’avion en direction de Pittsburgh pour un septième et ultime match.

« Nous n’allons pas baisser les bras et vous le savez », a indiqué Michael Cammalleri, l’auteur du seul but des Montréalais samedi soir. « C'est certain que tout est encore possible. Nous ne sommes pas prêts à retourner chez-nous. Nous allons gagner le prochain match et nous allons être de retour ici, exactement où nous voulons être. »

Pour tous ceux qui avaient été absents au mois d’avril, les Canadiens édition 2009-2010 ne sont pas du genre à lâcher prise facilement. Après avoir accusé un déficit de 3 à 1 en première ronde contre les Capitals de Washington, la meilleure formation du circuit en saison régulière, la troupe de Jacques Martin avait renversé la vapeur pour remporter les trois matchs suivants et la série.

Si le scénario n’est pas aussi dramatique cette fois-ci, le résultat espéré demeure le même.

« Quand tu joues en séries, que ce soit le premier ou le septième match, tu veux toujours gagner. Cependant, quand tu es en séries, ce n’est pas rare que tu fasses face à l’élimination », a admis Marc-André Bergeron. « Nous avons été acculés au pied du mur trois fois cette année et nous avons toujours su répondre jusqu’ici. On doit rester positif et rebondir lundi devant nos partisans. »

Personne n’est prêt à commencer nettoyer ses bâtons de golf.

« Nous croyons toujours en nos chances de l’emporter », a poursuivi Bergeron. « La troisième période a encore été notre meilleure période. On doit cependant être plus opportuniste en début de rencontre. On ne se sort jamais du match. On se donne toujours la possibilité de partir avec la victoire. »

Si les joueurs des Canadiens se souviennent très bien de ce qu’ils ont accompli en première période, avoir aucune mémoire à court terme sert parfois bien la cause.

« Une chose que nous avons bien faite depuis le début des séries est de rapidement oublier la défaite et tourner la page. On passe tout de suite au match suivant », a confié Maxim Lapierre. « Nous avons fait encore plusieurs bonnes choses ce soir. On va rebondir fort chez nous lundi soir. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Jeu des chiffres - 8 mai
Fleury stoppe le Tricolore 
Centrale des séries
Sommaire

En voir plus