Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un premier qui fait du bien

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Michael McCarron rêvait depuis longtemps à son premier but dans la LNH.



Depuis qu’il a été rappelé par le Tricolore le 26 février dernier, Michael McCarron n’a pas perdu de temps pour avoir un impact sur la patinoire en se servant de son gabarit imposant pour faire sentir sa présence et pour défendre ses coéquipiers. S’il a gonflé ses statistiques au niveau de mises en échec et des combats depuis qu’il est avec le grand club sur une base permanente, le jeune attaquant pensait toujours au moment où il ferait enfin scintiller la lumière rouge.

À son 14e match avec les Canadiens – le 12e depuis son deuxième rappel – le jeune attaquant de 21 ans a finalement vu son rêve se réaliser dimanche soir face aux Flames de Calgary. Et comme il sait si bien le faire, il l’a fait en se plaçant directement devant le filet, là où peu de gens peuvent réussir à le déplacer, en redirigeant un tir de la pointe dans le filet de l’adversaire.

« C’était très excitant comme moment et quelque chose que j’ai toujours voulu accomplir. Les partisans étaient très bruyants après mon but et je voudrais les remercier pour ça.  J’avais un large sourire au visage et j’avais des frissons partout dans le corps », a mentionné McCarron au terme de la rencontre qu’ont échappé les Canadiens par la marque de 4 à 1 aux mains des Flames. « Tout le monde était très content pour moi [au banc]. C’était un moment unique qui arrivera qu’une seule fois. Toutefois, nous n’avons pas eu le résultat qu’on souhaitait. »

Si McCarron semble de plus en plus à l’aise dans la LNH, son entraîneur n’hésite pas pour l’employer davantage dans plusieurs situations différentes, malgré son manque d’expérience. Après avoir réalisé un nouveau sommet personnel samedi à Ottawa en passant 15:24 sur la patinoire, McCarron a établi une autre nouvelle marque au terme de l’utilisation en effectuant 22 présences sur la patinoire. Michel Therrien aime beaucoup ce qu’il voit du choix de première ronde en 2013 depuis quelques rencontres et il était heureux de le voir être récompensé pour ses efforts.

« Dernièrement on voit qu’il met beaucoup de rondelles au filet, il est une bonne présence devant le filet. Il a finalement été récompensé », a souligné Therrien au sujet de McCarron, qui complète actuellement sa première saison au niveau professionnel. « Pour un jeune joueur, on voit de belles choses de lui : il est bon en protection de la rondelle et il est une présence imposante devant le filet. C’est ce qui lui a permis de marquer son but ce soir. »

Revoyez le 1er but de McCarron
Admettant qu’il est beaucoup moins nerveux maintenant comparativement lors de son premier rappel dans la LNH au mois de décembre, l’attaquant américain a beaucoup appris depuis ce premier avant-goût. Alors que le contexte a changé depuis la fin de l’année 2015 et que l’heure est maintenant au niveau des expériences chez le Tricolore en raison des nombreux blessés dans l’alignement, McCarron savait que son tour viendrait éventuellement.

Amenant un élément différent à l’alignement avec sa présence imposante et le fait qu’il n’a pas peur d’aller dans les endroits qui font mal, il veut maintenant profiter de son opportunité et ainsi possiblement allonger son séjour avec les Canadiens encore plus longtemps que le 9 avril.

« Je savais qu’avec toutes les blessures je devrais être prêt. Je savais que je devrais avoir un impact dès le moment où on ferait appel à moi. Il y a de grosses chaussures à combler ici avec tous les blessés. Je veux simplement faire ma part », a poursuivi McCarron, qui compte maintenant deux points à sa fiche, mais qui a déjà distribué 40 mises en échec au cours de ses 14 premières sorties. « J’aime être devant le filet. Pas beaucoup de personnes vont là et chaque équipe a besoin de joueurs qui y vont. Regardez Brendan Gallagher. Il fait ça tout le temps et c’est maintenant sa marque de commerce. S’il est capable, pourquoi pas moi? »

Si Gallagher est redoutable devant les filets adverses du haut de ses 5-pieds-9, imaginez le potentiel de McCarron du haut de ses 6-pieds-6…

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 20 mars 2016
Échos de vestiaire
Soirée à oublier
Leçon de courage

Apprendre à la dure

En voir plus