Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un pas dans la bonne direction

par Staff Writer / Montréal Canadiens
Bob Gainey et Guy Carbonneau entrevoient la prochaine saison avec optimisme.

MONTRÉAL – Après les joueurs des Canadiens lundi, l’heure était au bilan pour Bob Gainey et Guy Carbonneau.

« Je voudrais d’abord m’assurer de remercier nos partisans pour leur support tout au long de la saison, support qu’ils ont amené à un tout autre niveau », a admis Gainey. « Au Centre Bell, sur la rue à Montréal, partout au Québec et à travers le Canada, nos partisans ont fait en sorte que notre équipe s’est sentie spéciale et ça, c’est important pour n’importe quel athlète. Cela rend le travail plus facile pour les joueurs de savoir qu’ils évoluent dans une ville aussi spéciale que Montréal. »

Après avoir raté les séries éliminatoires en 2006-2007, les Canadiens ont surpris bien des gens en terminant au premier rang de la Conférence de l’Est grâce à une récolte de 104 points.
  Informations reliées
Écoutez la conférence de presse 

« Notre équipe a été remplie d’heureuses surprises cette année », a expliqué Carbonneau. « Nous ne savions pas à quoi nous attendre de nos jeunes, mais tout le monde, de Josh Gorges à Carey Price, en passant par Maxim Lapierre et les frères Kostitsyn ont bien répondu au défi que représente le hockey des séries. J’ai toujours dit que pour bâtir une équipe gagnante, vous devez grandir ensemble et c’est ce que nous avons fait cette saison-ci et c’est ce que nous ferons encore l’an prochain.»

Le directeur général des Canadiens affichait le même optimisme que son entraîneur-chef.

« Nous voulons continuer d’avoir l’étiquette d’aspirants, et ce, pendant plusieurs années, non pour un an ou deux », a indiqué Gainey. « Ça ne sera pas plus facile la saison prochaine. Nous ne commencerons pas l’année avec un astérisque à côté de notre nom indiquant que nous nous sommes classés pour les séries. Nous allons devoir faire notre place, mais c’est important pour nous de conserver nos meilleurs éléments en place, d’avoir une certaine stabilité. »

« Nous sommes de plus en plus confortables avec la nouvelle convention collective », a poursuivi Gainey en indiquant qu’un attaquant d’impact était au sommet de sa liste . « Chaque équipe a son propre casse-tête à mettre en place. Plusieurs équipes tentent d’imiter la recette de l’équipe championne de la coupe Stanley, mais cela fait longtemps qu’une équipe a remporté deux championnats de suite. Nous avons notre propre recette. »

Suite à l’élimination aux mains des Flyers en cinq rencontres après avoir disposé des Bruins en sept rencontres, deux équipes au style supposément plus robuste que celui du Tricolore, Gainey n’a pas bronché quant au style de jeu que préconisera sa formation.

« Je ne crois pas que notre équipe a eu des difficultés à s’ajuster au jeu robuste des autres.  Je ne suis pas certain que les autres peuvent en dire autant à propos de notre vitesse.», a clarifié Gainey. « Je ne crois pas que notre style va changer prochainement. On va marquer des buts et on va battre l’autre équipe dans les règles du jeu.»

Et sans l’aide d’Hermès alors que la fameuse cravate de Carbonneau devrait se retrouver sous peu à l’encan afin d’amasser des fonds pour les enfants.

« Je voudrais remercier tous ceux qui m’ont offert des cravates au cours des deux dernières semaines », a tenu à souligner Carbonneau. « J’en ai reçu quelque 400, souvent accompagnées de lettres m’expliquant ce que cette cravate représentait pour ces personnes. L’an prochain, on va recommencer ça, mais avec les habits. »

Ça promet !
En voir plus