Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un nouveau domicile

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BROSSARD – «Je suis fier de jouer pour une équipe aussi passionnée». Ces quelques mots prononcés en français  reflétaient bien le propos d’Erik Cole à sa rentrée montréalaise.


Erik Cole savait bien à quoi s’attendre lorsqu’il s’est amené dans le vestiaire des Canadiens pour rencontrer les médias. D’un calme parfait devant la petite armée de journalistes présente pour le rencontrer, Cole a prouvé qu’en s’amenant à Montréal, il n’arrivait pas en terrain inconnu.

Erik Cole rencontre les médias
«Nous avons un chalet à environ deux heures au sud d’ici. Montréal est une ville superbe où je suis venu à de nombreuses reprises », explique Cole au sujet de son attachement à la ville.

«La passion ici est incroyable. Quand les gens me demandent pourquoi je joue si bien ici, je réponds que c’est à cause de cette passion. C’est peut-être parce que l’aréna est au cœur de la ville. Je prenais le métro pour aller aux rencontres», a mentionné le nouveau numéro 72, à qui un journaliste a fait remarquer qu’il ne pourrait certainement plus se promener en métro aussi facilement. «Ça, ça reste à voir », a répondu Cole, sourire aux lèvres.

«À Montréal, tu ne veux pas fermer la porte du vestiaire avant un match. Tu veux toujours qu’elle soit ouverte. Tu veux entendre la foule», a renchéri celui qui a visiblement très hâte de disputer un premier match dans l’uniforme tricolore.

Lorsqu’on lui a rappelé tout le succès qu’il avait connu contre le Tricolore au cours des années, Cole n’a pas hésité à inviter les gens à regarder de l’autre côté de la médaille.

«Je ne peux pas vraiment mettre mon doigt dessus, mais je crois qu’en tant que jeune joueur dans la Ligue, j’avais quand même du succès contre les Canadiens. Maintenant, j’espère seulement que j’en aurai autant avec eux que contre eux.»

Ses coéquipiers et les partisans l’espèrent certainement eux aussi.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Cole et ses nouveaux fans | Session photo
Veuillez accueillir le numéro 72… 
Pacioretty de retour
Je veux ma place

En voir plus