Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un match : plusieurs motivations

par Staff Writer / Montréal Canadiens

UNIONDALE – Aujourd’hui dans le calepin : Pacioretty voit des améliorations, Cunneyworth ne baisse pas les bras et Moen voit un nouveau membre s’ajouter à son équipe de hockey.

La lumière au bout du tunnel : Malgré tout ce qui s’est dit sur le Tricolore, l’équipe a disputé de bons matchs dernièrement et a donné de bonnes performances démontrant du coup des signes encourageants. Les joueurs ont toujours cru en leur moyen et ils pensent que leurs efforts qu’ils mettent commencent à rapporter.

« Nous nous améliorons un peu, mais nous ne sommes pas toujours capables de travailler fort durant 60 minutes comme nous devons le faire pour gagner des matchs », admet Max Pacioretty.

Conscient que son club aurait pu échapper le match de mardi face aux Penguins, Pacioretty ne veut pas que le scénario qui s’est réécrit à plus d’une reprise cette saison refasse surface. Bien que la recette du succès soit simple, lui et ses coéquipiers ne pensent pas que l’on puisse mettre trop d’emphase dessus.

« Lors de la dernière rencontre, nous avons connu une mauvaise première période et c’est inacceptable », mentionne le deuxième meilleur buteur du Tricolore. « Lorsque vous regardez de l’extérieur, vous ne pouvez pas jouer mollement durant une minute, mais nous l’avons fait durant 20 minutes. Nous savons ce que nous devons faire et espérons que nous pourrons le faire pendant 60 minutes. »

Chaque match a un enjeu : Certains pourraient jeter la serviette en regardant la position actuelle des Canadiens au classement. Mais lorsque vous êtes dans la LNH, chaque rencontre a une signification. C’est pour cette raison que Randy Cunneyworth ne prend pas l’affrontement face aux Islanders à la légère et espère que ses hommes en sont conscients.

« Tout le monde joue pour quelque chose à tous les soirs. Nous devons être prêts » insiste le pilote du Tricolore. « Nous avons effectué du bon travail dernièrement, mais ce n’est pas suffisant. Nous ne pouvons pas nous asseoir sur nos lauriers, nous devons poursuivre ce que nous avons commencé. »

« Nous voulons que chaque individu donne un excellent effort, nous devons avoir une excellente contribution de la part de tout le monde », ajoute Cunneyworth. « Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir des passagers. Tous les matchs sont cruciaux pour chacune des équipes que nous affrontons. Le match de ce soir sera surement un excellent match avec deux équipes qui batailleront jusqu’au bout. »

Un nouveau joueur dans l’équipe Moen : Il manquait un joueur à l’appel lorsque les Canadiens se sont envolés vers Uniondale mercredi après-midi. Travis Moen a rejoint ses coéquipiers en soirée mais il avait une bonne raison d’arriver quelques heures plus tard. C’est que sa femme Amy a donné naissance au deuxième enfant du clan Moen, une petite fille nommée Blayke.

« Je suis très excité. Nous avons eu une petite fille hier matin et je ne pourrais pas être plus heureux. Je suis simplement heureux que tout le monde soit en santé », raconte Moen qui avait déjà un petit garçon de trois ans, Carter. « Blayke est maintenant la première Québécoise dans la famille Moen! »

Bien qu’il soit passé par plusieurs gammes d’émotions dans les dernières heures, l’ailier de 29 ans ne pense qu’à une chose actuellement : aider son équipe à remporter des matchs.

« Hier j’étais concentré sur ma famille, mais je suis loin d’eux actuellement. Alors ma principale préoccupation est maintenant le hockey. Je vais essayer de lui donner une victoire en cadeau. Lors des derniers matchs, nous avons joué de la façon qu’il fallait faire pour connaître du succès. C’est un match très important ce soir et nous devons mettre la main sur ces deux points. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
En rafale
Face à face: Canadiens - Islanders
Meilleurs moments vs. Islanders
Mon premier but: Travis Moen
Aaron Palushaj rappelé des Bulldogs
La mince ligne rouge
Bye-bye complexes
En voir plus