Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un duel épique

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BOSTON – Les Canadiens se réveillent dimanche matin dans une position qu’ils connaissent bien.


Acculée au pied du mur, la troupe de Jacques Martin n’a pas besoin d’ouvrir des livres d’histoire pour trouver l’inspiration pour la suite des choses L’an dernier, le même noyau de joueur a remporté cinq matchs où il faisait face à l’élimination, pour revenir de l’arrière face à Washington, puis Pittsburgh. Et l’édition 2010-2011 des Canadiens ne baissera pas pavillon sans livrer bataille.

Faits saillants Canadiens-Bruins
C’est d’ailleurs ce qui s’est passé dans le match numéro 5 de la série. Pour une deuxième fois en autant de matchs, la prolongation a été nécessaire pour déterminer un gagnant. Cette fois-ci toutefois, ce sont deux périodes de prolongation qui  ont dû être jouées, les partisans des deux équipes retenant leur souffle en attendant le but victorieux.

«C’était âprement disputé. Je crois que nous avons fait tout ce que nous devions faire, mais nous ne pouvons pas changer le résultat maintenant », a lancé Carey Price, qui a terminé sa soirée de travail en ayant accordé seulement deux buts sur un total de 51 lancers. «Nous avons un bon défi devant nous, mais il suffit de s’attacher et d’enfiler nos bottes de travail.»

Après la rencontre, l’entraîneur Jacques Martin a paru visiblement fier de la tenue de son équipe dans ce duel de titans.

«Nous avons bataillé jusqu’à la fin et il faut donner tout le crédit aux joueurs. Les deux côtés ont eu leurs chances et les deux équipes se sont battues. Nous avons donné tout ce que nous avions et maintenant, il faut nous préparer à gagner devant nos partisans, à la maison», a lancé le pilote des Canadiens. «Nous avons montré beaucoup de persévérance et de détermination et tous les gars qui portaient l’uniforme ont bataillé fort ce soir. »

Maintenant les hommes en bleu-blanc-rouge auront deux jours pour se regrouper et surtout recharger les batteries avant le prochain duel.

«Nous avons donné tout ce que nous avions. Nous savions que ça allait être difficile ce soir, mais nous avons quelques jours pour nous regrouper et nous préparer pour le match numéro 6», a mentionné le capitaine Brian Gionta qui a joué un peu moins de 30 minutes.

«Personne ne le ressent autant que les gars ici dans la chambre », a expliqué Gionta, faisant référence à la réaction des partisans du Tricolore. «Nous voulons gagner et nous sommes sûrs que nous sommes une meilleure équipe. Nous avons encore deux matchs pour le prouver. »

Et le premier de ces deux matchs aura lieu mardi soir, au Centre Bell. Est-ce que la prolongation sera encore nécessaire? Une chose est certaine, prolongation ou pas, les joueurs du Tricolore savent ce que ça prend pour revenir de l’arrière.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


À VOIR ÉGALEMENT:
Commentaires d’après-match: Darche | Plekanec | Gionta | Gill | Martin | Price
Le jeu des chiffres - 23 avril 2011
Sommaire
Échos de vestiaire
Faits saillants
Cinq choses à savoir : Match #5
En voir plus