Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Un but, ça ne change pas le monde...

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL -- Un but, c'est un but. Pour Josh Gorges par contre, parions que le filet qu’il a inscrit lundi a une saveur bien particulière.   


À mi-chemin en première période, Gorges a répondu à l'appel de Guy Carbonneau. À la pointe en avantage numérique, une position qu'il occupe rarement, Gorges a non seulement redonner vie à un jeu de puissance qui connaissait des difficultés, il a également inscrit son premier but dans l'uniforme des Canadiens.   

« Kovy et Plecky ont fait de l'excellent travail en gagnant leur bataille le long de la rampe et en attirant quelques joueurs. J'ai seulement baissé la tête et j'ai pris un lancer », a expliqué le défenseur gaucher, qui a inscrit son premier but en 89 matchs avec le Tricolore. « J'ai été un peu chanceux en trouvant une brèche. »

  Informations reliées
Votez pour le trio de la semaine  
« C'est plaisant, ça faisait longtemps, je ne me rappelle même pas la dernière fois que j’avais marqué un but », a-t-il avoué en esquissant un sourire. « C'est agréable de pouvoir contribuer et de marquer un but, mais l'important est de récolter les deux points et on n'a pas réussi ce soir. »

Pour une quatrième fois en cinq matchs et pour une troisième rencontre de suite, la tenue d’une fusillade s’est avérée nécessaire lundi au Centre Bell. Même s’il a fait scintiller la lumière rouge en première période, Gorges est sans équivoque : la fusillade, non merci!

« Je n’aime pas quand un match est décidé sur des tirs de barrage, mais une des deux équipes doit récolter deux points. Je n’ai pas de contrôle là-dessus et ce n’est pas un but qui va me permettre de participer à la fusillade. Il faudrait probablement que les 18 joueurs aient eu leur chance avant moi pour que je m’élance. »

Gorges ne participera peut-être pas de sitôt à une fusillade, mais que ce but lui a certainement enlevé un peu de pression sur les épaules.

Félix-Antoine Viens écrit pour canadiens.com


À lire également:

Le jeu des chiffres - 24 nov. 2008 

En voir plus