Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Trevor Timmins sait comment les choisir

Le directeur général adjoint des Canadiens a sélectionné sa part d'excellents joueurs dans le repêchage amateur de la LNH au fil des ans

par Matt Cudzinowski. Traduit par Guillaume Ouimet. @CanadiensMTL / canadiens.com

MONTRÉAL - Que ce soit en sélectionnant des futures vedettes de la LNH tôt au repêchage amateur de la LNH ou encore en découvrant des perles cachées dans les rondes tardives, l'assistant au directeur général Trevor Timmins a un dossier couronné de succès quand il vient le temps de repêcher les meilleurs espoirs du lot.

Depuis qu'il est à la tête du repêchage des Canadiens en 2003, Timmins a repêché plusieurs joueurs qui ont eu une superbe carrière dans la LNH, si bien que sa liste de faits marquants est aujourd'hui très impressionnante. Les succès en première ronde commencent avec le gardien de but Carey Price, qui a été sélectionné au 5e rang au total en 2005. Un des deux seuls gardiens à avoir été sélectionné en première ronde cette année-là - l'autre étant Tuukka Rask, choisi 21e par les Maple Leafs de Toronto - Price mène tous les gardiens de sa cuvée avec 558 matchs disputés. Il se classe également au deuxième rang avec 286 victoires, seulement sept gains derrière le partant des Kings de Los Angeles, Jonathan Quick. 

Video: Les Canadiens choisissent Carey Price en 2005

Price, évidemment, a connu une campagne historique en 2014-2015 lorsqu'il a mené la ligue avec 44 gains, une moyenne de buts alloués de 1.96 et un pourcentage d'arrêts de .933, des statistiques qui lui ont valu le trophée Vézina, le trophée Hart Memorial, le trophée Ted Lindsay et le trophée William M. Jennings. Il a également été nommé à six reprises au Match des Étoiles de la LNH, en plus d'avoir remporté une médaille d'or olympique et la Coupe du monde de hockey.  

Deux ans après avoir sélectionné Price, Timmins s'est présenté au repêchage amateur 2007 de la LNH à Columbus avec deux sélections de premier tour entre les mains. Avec le 12e choix, il a choisi le défenseur Ryan McDonagh, qui a éventuellement été sélectionné à deux reprises au Match des Étoiles de la LNH et qui est devenu le capitaine des Rangers de New York avec avoir été échangé dans la Grosse Pomme. Après 530 matchs disputés en carrière dans la LNH avec New York et Tampa Bay, le joueur de 28 ans, natif de St. Paul au Minnesota, se classe au cinquième rang parmi les défenseurs de sa cuvée pour les matchs joués, au quatrième rang pour les buts (53) et au troisième rang pour les aides (188) et les points (241). 

Seulement 10 rangs plus tard, Timmins s'est assuré des services du capitaine actuel des Canadiens en sélectionnant Max Pacioretty au 22e rang. Cinq saisons de 30 buts et un trophée Bill Masterton Memorial plus tard, Pacioretty se classe parmi les meilleurs de sa cuvée dans plusieurs catégories offensives. L'ailier gauche de 29 ans se retrouve à égalité au troisième rang parmi les joueurs choisis en 2007 pour les buts (226), uniquement derrière Patrick Kane et Jamie Benn, au neuvième rang pour les aides (222) et au quatrième rang pour les points (448). Le redoutable marqueur est également au deuxième rang pour les buts gagnants au cours des cinq dernières saisons avec 38, derrière les 43 d'Alex Ovechkin.

Video: Les Canadiens choisissent Max Pacioretty en 2007

En 2011, Timmins a fait du défenseur Nathan Beaulieu le 17e joueur à être sélectionné. Désormais un membre des Sabres de Buffalo, l'arrière de 25 ans se classe au cinquième rang de son repêchage parmi les défenseurs avec 284 matchs joués et 61 aides, et au sixième rang avec 69 points. 

L'année suivante, Timmins a choisi Alex Galchenyuk avec le troisième choix au total. Aucun autre joueur de sa cuvée n'a pris part à plus de matchs que le marqueur américain, qui a disputé 418 parties avec les Canadiens. Il se classe au deuxième rang de son repêchage pour les buts (108), au premier rang pour les aides (147) et est à égalité au premier rang avec Filip Forsberg des Predators de Nashville avec 255 points. 

Video: Le premier jour de Galchenyuk avec les Canadiens

Pour ce qui est des choix de premiers tours de Timmins en 2014 et 2015, les attaquants Nikita Scherbak et le défenseur Noah Juulsen, ils ont démontré de belles habiletés lors de leur séjour avec le grand club la saison dernière. 

Timmins est également l'homme responsable derrière la sélection de Mikhail Sergachev avec le neuvième choix au total en 2016. Le russe de 19 ans, qui a entamé sa carrière avec les Canadiens avant d'être échangé au Lightning de Tampa Bay l'été dernier, présente le plus haut total de points chez les défenseurs de son année de repêchage (40). L'arrière se classe également au cinquième rang de sa cuvée pour les aides (31) et au sixième rang pour les matchs joués (83). 

Détenant quatre sélections dans la deuxième ronde pour le prochain repêchage, Timmins devra soutirer le maximum de ces choix à Dallas - chose qu'il a prouvé qu'il savait faire à maintes reprises au fil des années. 

Les attaquants Jacob de la Rose (34e) et Artturi Lehkonen (55e) ont tous deux été sélectionnés dans la deuxième ronde en 2013, alors que le récipiendaire du trophée Norris, P.K. Subban, a été choisi au 43e rang en 2007. L'ancien défenseur des Canadiens se classe au deuxième rang pour les matchs joués parmi les défenseurs de sa cuvée (582) - étant devancé seulement par Karl Alzner - mais il mène tous les arrières dans les trois catégories offensives importantes - les buts (89), les aides (288) et les points (377).

Les vétérans défenseurs Alexei Emelin et Yannick Weber sont parmi les sélections de troisième tour de Timmins qui ont connu une belle carrière. 

Emelin s'est joint aux Canadiens après avoir été sélectionné 84e au total en 2004, mais il a disputé les sept saisons suivantes sur sa terre natale en Russie avant de faire le saut dans la LNH. Lors de ses six saisons avec les Canadiens, l'arrière de 32 ans s'est mérité la réputation d'être l'un des joueurs les plus robustes de la ligue. 

Weber, quant à lui, a été choisi au 73e rang au total en 2007. Il a enfilé l'uniforme des Canadiens lors de 115 parties entre 2008 et 2013. Le suisse de 29 ans, qui a aussi joué avec les Canucks de Vancouver, amène présentement son lot d'expérience à la défensive des Predators de Nashville, lui qui compte 394 matchs derrière la cravate dans la LNH. 

Il y a deux ans, Timmins a fait de Victor Mete le premier joueur des Canadiens à être sélectionné en quatrième ronde depuis 2012. Le natif de Woodbridge, en Ontario, a été choisi au 100e rang au total en 2016 et il a percé l'alignement des Canadiens suite au camp d'entraînement cette saison, disputant 49 matchs sous les ordres de Claude Julien. Tout comme Sergachev, Mete est l'un des six défenseurs de sa cuvée à avoir joué dans la LNH. Il est également l'un des deux seuls patineurs à avoir été sélectionné en dehors des deux rondes initiales et qui a joué dans la LNH. 

Bien qu'il ait prouvé qu'il était capable de repêcher des futurs joueurs de la LNH dans les premières rondes du repêchage, Timmins a été encore plus impressionnant dans les rondes tardives au cours des années.

En 2003, à son premier repêchage avec les Canadiens, Timmins appelle le nom du gardien de but slovaque Jaroslav Halak en neuvième ronde, au 271e rang au total. Halak a permis aux Canadiens d'atteindre la finale de la Conférence de l'Est sept ans plus tard, lui qui a établi un record de la concession en effectuant 53 arrêts en temps réglementaire dans un match des séries éliminatoires. Bien qu'il ait été un choix lointain, Halak se classe présentement au troisième rang de son repêchage parmi les gardiens de buts pour les matchs joués (449), étant devancé par Marc-André Fleury des Golden Knights de Vegas - qui a été choisi au premier rang au total par les Penguins - et Jimmy Howard des Red Wings de Detroit, un choix de deuxième tour. Halak est également au deuxième rang derrière Fleury avec 232 victoires. 

Un an plus tard, Timmins a une fois de plus déniché une perle en neuvième ronde, lorsqu'il a choisi le défenseur suisse Mark Streit à l'aide de la 262e sélection. L'arrière d'expérience, qui a remporté la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh en 2017, se retrouve au sixième rang de son repêchage avec 786 matchs joués en carrière dans la LNH. Il se classe également au deuxième rang parmi les défenseurs de la cuvée de 2004 avec 96 buts, au premier rang avec 338 aides et au deuxième rang avec 434 points. 

Il y a aussi, évidemment, Brendan Gallagher. Un choix de cinquième tour en 2010, Gallagher a inscrit un sommet en carrière avec 31 buts la saison dernière, menant de plus les Canadiens avec 54 points. Le récipiendaire de la coupe Molson pour la saison 2017-2018, choisi au 147e rang, se classe présentement au 10e échelon de sa cuvée avec 406 matchs disputés et au cinquième rang avec 118 buts inscrits, derrière Tyler Seguin, Jeff Skinner, Taylor Hall et Vladimir Tarasenko. Le joueur de 26 ans, qui est l'un des assistants au capitaine avec les Canadiens, se classe aussi au 10e rang de son année de repêchage avec 239 points. 

Video: Les 31 buts de Brendan Gallagher en 2017-2018

Tout comme Gallagher, l'attaquant Charles Hudon est une autre réussite de Timmins en cinquième ronde. Après avoir été sélectionné au 122e rang au total en 2012, le natif d'Alma a disputé sa première saison complète avec les Canadiens en 2017-2018. Hudon a rapidement prouvé qu'il était prêt pour la LNH, amassant 10 buts et 30 points en 72 rencontres.

Video: MTL@VGK : Hudon crée l'égalité avec une belle feinte

Pendant que Timmins et son équipe de recruteurs poursuivent leurs préparatifs en vue du repêchage la semaine prochaine à Dallas, cliquez ici pour voir le portrait de quelques-uns des meilleurs espoirs que les Canadiens pourraient sélectionner avec l'un des dix choix de l'équipe cette année.

En voir plus