Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tout n'est pas perdu

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Cette pause de deux jours avant le match #3 pourrait s’avérer salutaire pour les joueurs des Canadiens.

Bien que le Tricolore ait beaucoup mieux joué lundi soir lors du match #2 comparativement à ce qu’il avait offert comme performance samedi lors du premier duel face aux Rangers de New York, le résultat est que Montréal a un énorme défi devant lui et s’est placé dans une situation délicate en échappant les deux premières parties au Centre Bell.

Malgré tout, l’entraîneur-chef Michel Therrien ne croit pas que tout est perdu pour son équipe et que le fait que le prochain match ne sera disputé que jeudi soir pourra être bénéfique et pourrait servir de catalyseur à une possible remontée.

« Je crois qu’avoir congé aujourd’hui sera bon psychologiquement pour les joueurs. J’ai très hâte de les revoir mercredi et d’aller à New York parce que savez-vous quoi? Nous sommes à la recherche d’une victoire et le momentum peut changer rapidement de côté dans les séries », a admis Therrien lors d’une téléconférence mardi midi. « Je suis très optimiste. La raison : à cause de la façon que nous avons été en mesure d’être compétitifs et par la façon que nous nous sommes impliqués hier. »

« Je crois que le vent changera de côté », poursuit l’entraîneur du Tricolore. « Nous nous sommes regroupés après le premier match. Nous avions beaucoup d’énergie hier. Nous déterminions le rythme et nous avons disputé un match solide. »

Après avoir rapidement disposé du Lightning de Tampa Bay en première ronde avant de vaincre leurs rivaux de toujours, les Bruins de Boston, en sept matchs dans ce qui s’est avéré être une série très émotive, les Canadiens n’ont pas eu beaucoup de temps pour se mettre dans le bon état d’esprit pour être fin prêts à faire face aux Rangers. On a pu voir la différence lors de la rencontre de mardi alors que les visiteurs n’ont pas bénéficié d’autant d’occasions de marquer et ils ont fait face à une formation qui était beaucoup plus déterminée que lors du rendez-vous précédent.

« Oui nous avons connu un match difficile samedi après-midi, mais je comprends pourquoi. Nous venions de compléter une série forte en émotions face aux Bruins et nous avons dû nous ajuster rapidement. C’était un match en après-midi et c’était très exigeant physiquement et mentalement », explique Therrien au sujet de la dégelée de 7 à 2 de samedi. « Mais j’ai aimé la façon que nous avons joué hier et c’est la seule chose sur laquelle nous devons nous concentrer. Si nous continuons de jouer comme ça, notre chance tournera. Vous devez avoir de la chance parfois pour remporter des matchs de hockey. La seule chose à laquelle nous nous concentrerons sera de disputer une autre solide rencontre à New York. »

Les Canadiens retourneront à l’entraînement mercredi matin à Brossard avant de s’envoler plus tard en journée en direction de la grosse pomme, où ils disputeront les matchs #3 et #4 jeudi et dimanche respectivement. Sachant que le climat sera complètement de ce à quoi il est habitué au Centre Bell, le pilote du Tricolore ne s’attend pas à une partie de plaisir lorsqu’il mettra les pieds à l’intérieur du Madison Square Garden. S’attendant à une foule survoltée qui voudra sans cesse les déconcentrer, Therrien ne croit pas que l’atmosphère qu’il y aura à New York ne viendra déconcentrer aucune des deux équipes.

« New York est un endroit où il est très difficile jouer. On a quand même été capables de gagner des matchs au Madison Square Garden au cours des dernières années », explique Therrien, qui est invaincu en deux visites au MSG depuis son retour derrière le banc du Tricolore avant la saison 2012-2013. « C’est toujours un endroit spécial où jouer. Les deux équipes aiment toujours s’affronter là-bas. Je suis convaincu que les Rangers vont jouer un bon match, mais on va tenter de jouer un match solide de notre côté. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.


En voir plus