Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Tout le monde aime Louis

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Décidément, Louis Leblanc était rayonnant après avoir été choisi par l’équipe de son enfance et il n’était pas le seul. Ses futurs patrons l’étaient aussi.


Quelques moments après avoir quitté le podium, Bob Gainey et Trevor Timmins étaient impatients de discuter du dernier venu dans la grande famille des Canadiens.

«Nous espérions que Louis soit encore là à notre tour et ça a été très serré », a mentionné Timmins, visiblement soulagé. « Nous étions inquiets qu’une autre équipe le repêche avant nous. Nous avons même tenté de monter de quelques échelons sur le tableau pour aller le chercher, mais au final tout a bien fonctionné »

Le directeur du recrutement chez les Canadiens pouvait difficilement être plus souriant. Tandis que Leblanc prendra la direction de Boston afin de porter les couleurs des Crimson de l’université Harvard dans la NCAA, Timmins aime ce qu’il voit de ce futur porte-couleur des Canadiens.

«Il s’implique dans tous les aspects du jeu, autant offensivement que défensivement », a poursuivi Timmin. « Louis n’a pas peur de foncer, de mettre le nez dans le trafic, aime marquer des buts et il possède des pieds rapides.»

Le fait que Leblanc est devenu le premier Québécois repêché par les Canadiens en première ronde depuis 1998 n’est pas passé inaperçu aux yeux de Gainey.

« Ici au Canada et au Québec, lorsque que vous repêchez un joueur qui a grandi dans la communauté et l’environnement du hockey mineur, c’est quelque chose que nous tentons tous de cultiver et de croître », a indiqué Gainey. « Nous parlons d’un joueur francophone qui va aller à Harvard – ce ne sera pas un défi pour lui. Nous nous attendons à ce qu’il continue à se développer comme il l’a fait l’an passé lorsqu’il a fait la transition vers la USHL. Il n’a pas perdu de temps pour avoir un impact. »

Selon son nouveau patron, l’athlète originaire de Pointe-Claire a déjà tous les outils pour éventuellement faire le grand saut dans la LNH.

« Ses habilités, son caractère, son intelligence et sa capacité à s’améliorer sont les principaux éléments qui ont attiré notre attention », a renchéri Gainey. « En Louis, nous avons sélectionné un solide joueur de hockey et une bonne personne. »

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com

À lire également:
Montréal choisit Louis Leblanc en première ronde
Nous sommes prêts 
Le repêchage choix par choix
Centrale de repêchage canadiens.com
En voir plus